Le prix de ce produit phare des apéros explose

Par Paolo Garoscio | Mis à jour le 23/11/2022 à 10:58

Sortir au restaurant ou simplement pour un verre entre amis coûte de plus en plus cher, ce qui explique en partie le désamour des Français envers les établissements. Et la situation est loin de s’améliorer : comme partout, l’inflation oblige à relever les prix. La bière en fait les frais…

prix hausse biere bars
Dans les bars, la pinte de bière coûte de plus en plus cher.

Le verre de bière à plus de 5,50 euros en moyenne en France

Selon une étude réalisée par le site spécialisé dans la réservation de bars et restaurants privateaser.com, et relayée par BMFTV, la pinte de bière coûte de plus en plus cher en France. Entre 2019 et 2022, le prix a augmenté de 9%. Et les tensions restent élevées sur le front de l’énergie, des matières premières et du transport : cette augmentation pourrait bien se poursuivre durant le début de l’année 2023.

Les Français doivent donc de plus en plus faire chauffer la carte bleue. Privateaser.com annonce un prix du verre de 50 cl (une pinte selon la mesure anglo-saxonne) qui atteint 5,78 € en Province, et même 7,05 € en moyenne à Paris. Le calcul est vite fait : une tournée pour quatre personnes revient entre 20 et 30 €. Un véritable budget qui, à l’heure des économies, ne manquera pas d’être comparé au prix du même produit dans un supermarché, soit environ 2 € le litre.

Baisse de la consommation et de la fréquentation

Interrogé par BFMTV, David Zenouda, vice-président de l’UMIH (Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie) de Paris, explique que ces hausses sont inéluctables. « Pour s’en sortir, les gérants de bars et restaurants sont eux-mêmes forcés d’augmenter les prix. Quand la marge diminue, les deux seuls moyens dont dispose un gérant sont d’augmenter sa clientèle ou ses prix. »

Mais elles ont également un effet négatif à l’heure des arbitrages du quotidien pour les ménages : ils conduisent à moins de dépenses dans les établissements, voire moins de sorties. « Les Français n’ont plus la même envie de consommer, ce n’est plus leur priorité. La baisse du pouvoir d’achat entraîne invariablement une baisse de la fréquentation. » Une équation semble-t-il insoluble...

À lire aussi 5 sites pour acheter un coffret de bières du monde pas cher

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Malgré ses promesses, Apple collecte vos données personnelles sans votre accord
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.