Comment bien choisir sa hotte de cuisine ?

Par Johanna A | Mis à jour le 19/01/2022 à 15:02
Partager

Certains la choisissent pour son aspect esthétique, et d’autres la recherchent pour ses fonctionnalités : la hotte de cuisine ! Près de 2 foyers sur 3 possèdent désormais une hotte dans leur cuisine. Il en existe de différentes formes, de plusieurs tailles et selon divers modes de fonctionnement. Choisissez-la en fonction de votre cuisine.

À quoi sert la hotte de cuisine ?

La hotte de cuisine vous permettra d’aspirer la graisse qui s’évapore pendant que vous faites la cuisine ; elle aspire également les mauvaises odeurs, la fumée et l’humidité pour certains modèles.

Si la hotte joue un rôle important pour notre santé en nous évitant d’avoir à respirer toutes ces émanations, elle vous permettra aussi de moins salir l’environnement sur lequel vous cuisinez. 

 

Quelles sont les différentes hottes de cuisine ?

La hotte décorative

Pas besoin de meuble pour pouvoir la fixer, elle se situe directement au-dessus de votre zone de cuisson. Il existe différents designs : en aluminium, en verre… Vous trouverez des hottes de différentes tailles. Choisissez votre hotte décorative selon la surface de votre plaque de cuisson.

La hotte inclinée

Comme son nom l’indique, son plan d’absorption est incliné, ce qui vous permettra d’avoir légèrement plus d’espace pour cuisiner librement qu’avec une hotte classique. Vous trouverez là encore différents designs avec des modèles en inox ou en verre.

La hotte encastrable

Ce modèle de hotte est conçu pour s’encastrer dans un meuble. La hotte encastrable existe dans plusieurs dimensions et il est indispensable de faire très attention à cela, pour qu’elle s’encastre parfaitement dans le meuble. 

La hotte suspendue

Ce modèle de hotte se fixe au plafond et a été conçu spécifiquement pour être installé au-dessus d’un îlot central de cuisine. Vous aurez le choix entre un modèle ressemblant à une hotte classique murale ou à un lustre.

La hotte suspendue ne peut pas toujours fonctionner en mode évacuation (plus d’infos sur les différents modes de fonctionnement plus bas).

La hotte casquette ou visière

C’est l’un des modèles de hotte les moins onéreux. Elle porte ce nom, car elle dispose d’une partie en verre que vous pourrez déplier de la hotte vers l’avant, telle une visière. Directement fixée au mur ou sous un meuble haut, elle est discrète et pratique.

La hotte plan de travail 

Ce type de hotte est installé directement sur le plan de travail et derrière l’espace de cuisson. En principe, vous pourrez la faire rentrer dans le meuble quand elle ne fonctionne pas. Elle dispose d’un système d’aspiration pratique. Très discrète lorsque l’on ne l’utilise pas, elle est généralement choisie pour cet aspect.

La plaque induction aspirante

Il ne s’agit pas d’une hotte à proprement parler, mais d’une plaque de cuisson qui remplit également le rôle de hotte. Ce type d’appareil est une invention novatrice récente et très pratique, car il ne nécessite pas l’installation de 2 appareils. 

La hotte de plafond

Ce modèle de hotte discret ressemble à une plaque intégrée dans votre plafond. Elle ne dépasse donc pas de votre plafond, telle la hotte suspendue. D’une discrétion absolue, elle nécessite cependant quelques travaux d’installation ; faites appel à un professionnel pour une installation sans problème.

La hotte tiroir

Encastrée dans un meuble spécifique, ce modèle de hotte rétractable se tire vers l’avant tel un tiroir. Lorsque vous avez fini de l’utiliser, elle se rétractera dans son meuble. Pratique ! Vous trouverez généralement 2 tailles distinctes. Son principal avantage est la discrétion une fois rangée. 

La hotte escamotable

Là encore, ce type de hotte s’encastre dans l’un des meubles hauts de votre cuisine. Tirez votre hotte qui devient un modèle incliné à l’ouverture. Ce type de modèle n’est pas vendu partout, alors si vous souhaitez en installer une, il vous faudra trouver le professionnel qui sera en mesure de vous la proposer.

Les 2 modes de fonctionnement

En achetant votre hotte, il vous faudra choisir son mode de fonctionnement avant toute chose. 

La hotte aspirante

La hotte aspirante fonctionne en aspirant l’air et en le rejetant à l’extérieur, voilà pourquoi on parle du mode évacuation. Ce type de hotte est très efficace pour absorber les odeurs de cuisine, la fumée de cuisson ou encore l’humidité. 

La hotte aspirante est également équipée d’un filtre dédié à l’absorption de la graisse. Pour pouvoir installer ce type de hotte, il vous faudra obligatoirement disposer d’un conduit d’air se dirigeant vers l’extérieur ; cela n’est pas forcément le cas si vous habitez en appartement. 

La hotte filtrante

Si vous ne disposez pas d’un conduit d’air, vous n’aurez d’autre choix que d’installer une hotte filtrante ; ce modèle fonctionne en mode recyclage d’air. La hotte aspire ainsi l’air, l’assainit et le rejette dans la pièce. Un filtre à charbon se charge d’absorber les odeurs, un autre filtre absorbera la graisse de cuisson.

Seul bémol, les hottes filtrantes n’absorbent pas l’humidité. 

Comment choisir sa hotte de cuisine ?

Le choix de votre hotte de cuisine se fera selon différents critères. Tout d’abord, selon si votre logement dispose d’un conduit d’air ou non, vous saurez spontanément si vous devez vous diriger vers une hotte aspirante ou filtrante. 

La taille

Selon le modèle que vous choisirez, vous devrez choisir un modèle dont la taille est compatible avec l’environnement dans lequel sera installée votre hotte. Pour un modèle de hotte suspendue, par exemple, ce critère n’entre pas en compte. Si, à l’inverse, vous choisissez une hotte encastrable, la taille aura toute son importance. 

La consommation énergétique

Les hottes possèdent désormais toutes une étiquette énergie, c’est obligatoire depuis 2015. Chaque modèle sera donc classé dans une catégorie correspondant à sa consommation d’énergie annuelle ; A+++ étant la meilleure catégorie. Souvent, le prix variera selon ce critère. 

Le prix

Vous avez certainement décidé d’un budget. Sur le marché de l’électroménager, vous trouverez des modèles de toutes sortes allant du prix très bon marché à un prix très élevé. Bien sûr, selon le modèle que vous choisirez, ils seront plus ou moins chers. Bon nombre de critères viendront influencer le prix : sa taille, ses caractéristiques, sa performance, son niveau sonore, son design, etc. 

La puissance

Si vous optez pour une hotte à la faible puissance, vous risquez d’être déçu par ses performances d’évacuation ou de recyclage d’air, à moins que vous n’habitiez dans un petit studio. A contrario, une hotte ayant une puissance trop élevée par rapport à la surface de votre pièce entraînera une dépense énergétique élevée. 

Pour calculer la puissance nécessaire avant de choisir le modèle de votre hotte, il suffit de multiplier la surface de votre pièce par la hauteur sous plafond. 

Le niveau sonore

Le niveau sonore indiqué sur les caractéristiques de votre hotte correspond au volume émis lors d’un fonctionnement à la vitesse la plus basse. Il existe cependant des astuces à utiliser durant l’installation vous permettant de minimiser le débit sonore de votre hotte en plein fonctionnement. N’hésitez pas à demander conseil auprès d’un professionnel. 

Le design

La décoration intérieure est devenue un aspect qui compte de plus en plus dans les foyers ; le design de votre hotte sera donc un critère à prendre en compte pour la majorité d’entre vous afin que le modèle soit en parfaite harmonie avec la décoration de votre cuisine, voire de votre salon/salle à manger si vous possédez une cuisine ouverte. 

À lire aussi : Comment bien choisir sa plaque de cuisson ? 

Article précédent Les différents types de bois pour chauffage et leurs propriétés
Article suivant Automobile : des véhicules d’occasion au prix du neuf
Plus de guides guide d'achat
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.