La préparation de la rentrée scolaire demande beaucoup de temps et d’argent. Aussi, lorsqu'une prétendue bonne affaire se présente, nous avons tendance à foncer sans y réfléchir à deux fois. Attention à bien garder la tête froide, sur internet, cette période de l’année est particulièrement propice à l’escroquerie.

Arnaques de la rentrée - Les faux lots

De nombreuses arnaques de la rentrée scolaire ont lieu sur les réseaux sociaux. C’est devenu le terrain de jeu privilégié des cybercriminels. Ils y créent de faux profils et publient ensuite des offres promettant des lots somptueux. Tablettes, ordinateurs portables ou smartphones dernier cri seront bientôt à vous si vous faites partie des premières personnes à vous enregistrer sur leur site.

Une fois que vous cliquez sur le lien de la publication, vous êtes redirigé vers ledit site et vous inscrivez. Malheureusement, pendant ce temps-là, des logiciels malveillants sont installés sur votre ordinateur. Vos mots de passe peuvent vous être dérobés ou un cheval de Troie peut permettre aux arnaqueurs d’usurper votre identité en ligne. Bien évidemment, vous ne recevrez jamais le superbe lot promis. Pour éviter de tomber dans le piège, lisez nos astuces pour repèrer les arnaques sur Instagram.

Arnaques de la rentrée - Les SMS promotionnels

Dès que la rentrée approche, les cybercriminels s’en prennent à votre téléphone portable. En effet, au fil de leurs actes malveillants, ils récoltent de nombreux numéros. Ils peuvent alors les inonder de pseudo-offres promotionnelles promettant des ristournes sur des indispensables de la rentrée ou du matériel informatique. Vous cliquez sur le lien intégré au message et remplissez alors un formulaire pour recevoir le bon de réduction.

Ici, aucun malware ne sera installé. Toutefois, le site sur lequel vous vous trouvez va précieusement enregistrer vos coordonnées. Les cybercriminels pourront ensuite les revendre à d’autres malfaiteurs. Après un certain temps, vous verrez donc votre boîte mail fleurir de spam et autres arnaques potentielles. Cela vous expose également aux appels téléphoniques automatiques. Méfiez-vous de ces « ping calls » raccrochant dès que vous répondez. En effet, le numéro affiché vous expose à un appel surtaxé. Si aucun message ne vous a été laissé et que vous ne connaissez pas le numéro, ne rappelez pas. 

Bon à savoir : Un site pour limiter le démarchage

Si vous en avez assez du démarchage abusif, rendez-vous sur bloctel.gouv.fr. Cette technique ne fait pas, à proprement parler, partie des arnaques de la rentrée scolaire. Toutefois, l’insistance de certains commerciaux et les conditions floues des offres peuvent conduire à des dépenses inutiles. Cette plateforme gratuite permet de signaler aux entreprises que vous ne les autorisez pas à vous démarcher. Vous pouvez également signaler un appel abusif.

Arnaques de la rentrée - Le vol d’identité des enfants

Durant la période de rentrée scolaire, les enfants sont en première ligne des arnaques. Si l’on entend de plus en plus parler de l’usurpation d’identité des adultes, ce phénomène est plus discret avec les petits. En effet, lorsqu’un adulte se fait voler des détails personnels sur internet, de nombreux indices viennent le mettre sur la piste de cette escroquerie. Alerte concernant l’utilisation d’un compte en ligne, ou réception de contravention à la suite d’un excès de vitesse dans une autre partie de la France, en sont quelques exemples. Avec les enfants, cela est plus délicat.

Les cybercriminels peuvent, par exemple, utiliser leurs données afin de solliciter des avantages financiers auprès d’établissements bancaires. Lorsque cela arrive, les parents ne réalisent l'ampleur des dégâts seulement quand un créancier les contacte pour réclamer son dû. Parfois, c’est même un courrier des impôts exigeant le règlement d’une dette émise au nom de l'enfant qui révèle le pot aux roses ! Pour éviter ces arnaques de la rentrée scolaire, assurez-vous que tous les appareils connectés de la maison sont sécurisés. Aussi, ne dévoilez jamais de détails sur l’identité de vos enfants sous prétexte de recevoir des bons de réductions pour la rentrée ou de participer à un jeu-concours.

A lire aussi : 6 arnaques dont vous êtes victime sans vous rendre compte.

Les arnaques de la rentrée - Les fausses réductions

Pour éviter les arnaques de la rentrée scolaire, vous devez également vous méfier des marchands reconnus. En effet, si leur catalogue recensant les promotions sur les fournitures semble fourmiller de bonnes affaires, une fois en rayon, cela se complique. Avant de mettre un lot de 8 colles dans votre Caddie, assurez-vous que le prix à l’unité est bien plus avantageux que celui de l’offre comprenant 4 bâtons de glu.

De même, faites attention à bien sélectionner le paquet de feutres à petits prix et pas son voisin à l’emballage semblable, mais au prix bien plus élevé. Eh oui, les marques de papeterie proposent de nombreuses déclinaisons de leurs produits. Les crayons basiques sont abordables, mais les modèles affichant une pointe spéciale ou contenant une encre parfumée sont bien plus chers. Dans la précipitation, il n’est pas rare de les confondre.

Faites également attention aux « bons plans » des sites de ventes privées. De prime abord, la remise proposée peut sembler très avantageuse. Toutefois, si vous la comparez avec les offres en ligne, les prix sont équivalents. Pire encore, en ajoutant les frais de port, vous finirez avec une facture plus élevée. Par ailleurs, les délais de livraison sont généralement très longs : vous pourriez ne recevoir vos fournitures qu’après la rentrée des classes !

Les arnaques de la rentrée scolaire sont plus communes que vous ne le pensez. À force de chasser de bonnes affaires, on tombe parfois dans des pièges grossiers. S’il est indispensable de se méfier des escroqueries des cybercriminels, n’oubliez pas de rester vigilant avec les fausses promos.

Article précédent Les magasins de proximité : faut-il y aller quand on veut faire des économies ?
Article suivant Une nouvelle hausse du prix du pain
Plus de guides dépenses du quotidien
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.