Longtemps utilisée pour réchauffer les lits dans des logements qui ne bénéficiaient pas du chauffage dans chaque pièce, la bouillotte n’est pas morte pour autant. Et il apparaît qu’elle ne sert pas uniquement à réchauffer en période de froid. 

Quand la bouillotte réchauffe les lits

Vous n’aimez pas dormir dans le froid et avez besoin d’entrer dans un lit bien chaud ? La bouillotte est votre alliée. Faites-la chauffer une heure avant de vous coucher et placez-la dans votre lit.

Vous pouvez la mettre au niveau du dos, des pieds, ou même changer sa position tous les quarts d’heure pour réchauffer tout le lit. Aussi, vous vous coucherez dans un lit agréable, propice à un sommeil réparateur.

Comment bien utiliser une bouillotte ?

Ce petit accessoire offre bien plus que de la chaleur en hiver. Soucieux de revenir aux méthodes traditionnelles et naturelles, les Français utilisent de plus en plus la bouillotte en cas de douleur.

Bien utiliser la bouillotte

Vous pourriez être tenté de trop faire chauffer votre bouillotte. Toutefois, le risque de brûlure existe bel et bien en cas de contact avec la peau.

Si votre bouillotte est trop chaude, utilisez un cache-bouillotte ou placez-la au-dessus de vos vêtements le temps qu’elle refroidisse. L’objectif est de vous soulager, pas de vous brûler.

Si vous utilisez une bouillotte à eau, remplissez-la aux deux tiers.

Quand éviter d'utiliser une bouillotte ?

La bouillotte ne doit pas être appliquée dans les cas suivants :

  • Sur une blessure, voire une plaie infectée, le risque serait de stimuler l’infection ;
  • Sur une inflammation ou un gonflement ;
  • Sur une personne rencontrant une maladie de peau ou une hypersensibilité ;
  • Sur une personne souffrant d’insuffisance veineuse : un caillot sanguin risquerait de se former.

Quels sont les bienfaits de la bouillotte ?

Il est entendu que les températures situées entre 40 et 45 °C sont thérapeutiques. La chaleur atténue les douleurs musculaires, limite les raideurs et joue un rôle d’antispasmodique. Elle soulage de manière totalement naturelle.

Aussi, la bouillotte peut être utilisée dans les cas suivants :

  • Douleurs de ventre, et notamment des douleurs menstruelles. Dans certains cas, elle peut remplacer un anti-inflammatoire. Pour de fortes douleurs, elle viendra en complément d’un médicament ;
  • Torticolis, lumbagos, contractures ;
  • Douleurs liées à l’arthrose et autres douleurs articulaires.

Les nouvelles versions de la bouillotte

Il y a encore quelques décennies, la bouillotte avait cette image vieillotte d’accessoire en plastique contenant de l’eau. Si elle revient à la mode, c’est aussi parce qu’elle se renouvelle et se décline.

À l’ère du micro-ondes, il existe des bouillottes sèches. Elles peuvent être remplies de riz, de noyaux de cerise ou de graines de lin. Elles se réchauffent au micro-ondes et restituent toute la chaleur nécessaire pour vous soulager ou vous réchauffer.

Sur le plan esthétique, la bouillotte se décline en forme de boudin souple qui se place sur les cervicales ou sous forme de peluche que l’on peut appliquer partout sur le corps. Attention toutefois, des tests réalisés en 2015 ont prouvé la dangerosité de certaines peluches bouillottes pour les enfants : lisez bien les certifications avant d’acheter.

La bouillotte électrique est aussi très tendance. Elle peut être utilisée branchée ou se recharger et prend diverses formes (coussin, plaid, etc.).

Vous avez toujours froid aux mains ? La chaufferette est l’accessoire à ne pas manquer. Elle se glisse dans la poche pour avoir bien chaud. Il s’agit d’une petite poche de gel. Cliquez sur une pastille pour que la chaleur se diffuse et que le gel se solidifie. Attention, cette chaufferette n’offre pas un usage illimité.

À lire aussi : Comment se réchauffer sans monter le chauffage ?

Article précédent Les magasins de proximité : faut-il y aller quand on veut faire des économies ?
Article suivant Tickets resto : des courses quotidiennes possibles jusqu’à 25 euros
Plus de guides dépenses du quotidien
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.