Quels poissons et viandes consommer en novembre ?

Par Florian Billaud | Mis à jour le 16/04/2021 à 11:03
Partager

En novembre, l’automne s’achève et le froid se fait de plus en plus sentir. Pour se réchauffer, rien ne vaut un bon plat de poissons et de viandes de saison.

Quoi de mieux que les poissons de saison !

L’heure est arrivée de gâter votre palais avec un savoureux assortiment de poissons. Vous n’aurez aucun mal à dénicher à un bon prix du bar de ligne, du congre, du grondin rouge, du hareng, du rouget-barbet, du tacaud, du flétan, du saumon et du cabillaud provenant du Pacifique, du tilapia, de la truite, du lieu noir et jaune, et de l’araignée. Dans les marchés en plein air tout comme dans les grandes surfaces, les prix varient entre 5 € le kilo (pour l’araignée femelle) et 23 € le kilo (pour le lieu jaune entier) en début de la saison hivernale.

Tout au long du mois de novembre, faites-vous plaisir avec des menus garnis de moules, d’oursins, de bulots et d’huîtres. Ces espèces ne seront pas seulement abondantes, elles vous sont également offertes à un coût largement réduit, à partir de 6 € la douzaine. À noter que l’huître comblera vos besoins en vitamines, en acides aminés et en oméga 3.

En revanche, faites une croix sur la lamproie. Bien que ce poisson figure parmi les plus florissants en novembre, sa consommation n’est plus très recommandée à cause de sa forte contamination au mercure.

Colin de l'Alaska, le poisson de saison le plus économique

N’hésitez pas à manger le colin d’Alaska à volonté ! Comptez entre 7 et 10 € les quatre tranches de filet. Sa chair hyper protéinée favorise le renouvellement des tissus cellulaires et facilite la cicatrisation. Elle apporte également les éléments nécessaires pour la formation des hormones et des enzymes digestives.

Sa forte teneur en oméga 3 en fait un excellent anti-inflammatoire. Sa consommation régulière joue un rôle important dans la protection contre les maladies cardiovasculaires, l’asthme, l’arthrite, les troubles intestinaux et le psoriasis. Ce poisson a de surcroît des vertus antioxydantes grâce à sa concentration élevée en oligo-éléments et en séléniums.

Parcourez aussi la liste des fruits et légumes de saison en novembre !

Les viandes de saison à ne pas manquer

En novembre, laissez-vous tenter par les viandes maigres. Dans le rayon des volailles, retrouvez les meilleures qualités de caille, lapin, pintade, dinde et chapon. Très succulentes, ces viandes blanches, à chair délicate, serviront à abaisser le taux de cholestérol contenu dans votre sang.

Abstenez-vous de commander des viandes de bœuf, d’agneau, de mouton, de porc et de veau. Si entre janvier et mai vous les avez eu pour seulement 5 à 36 € le kilo, en novembre le kilo peut être facturé jusqu’à 10 à 45 €.

Bien entendu, ces viandes de saison sont à consommer avec modération. Veillez à n’en préparer que 500 g par personne et par semaine.

Novembre, la saison des gibiers

En pleine saison de chasse, novembre vous réserve un vaste choix de gibiers : bécasse, perdreau, lièvre, sanglier, chevreuil et faisan. Vous en trouverez facilement sur le marché à des prix oscillant entre 11 et 25 € le kilo, contre 15 à 30 € en temps normal.

La majorité de ces viandes sont classées parmi les viandes maigres. Elles sont adaptées à l’alimentation de ceux qui suivent un régime diététique strict.

Les gibiers à poils comme le chevreuil permettent à votre organisme d’acquérir une quantité médicalement recommandée en vitamines B1, B2, B3, en potassium, en cuivre et bien entendu en protéines.

La consommation des gibiers à plumes comme le faisan ou la bécasse est indispensable pour les jeunes enfants. Excellentes sources de fer et de phosphore, ils aident à la solidification des os et participent activement à la minéralisation osseuse.

Article précédent Les magasins de proximité : faut-il y aller quand on veut faire des économies ?
Article suivant Rappel produit : ces compotes contiennent des morceaux de verre
Plus de guides dépenses du quotidien
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.