Quelles sont les viennoiseries les moins caloriques ?

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 22/12/2021 à 15:41
Partager

En France, manger des viennoiseries est un plaisir répandu. Au petit-déjeuner ou au goûter, elles symbolisent la gourmandise. Elles contiennent toutes beaucoup de graisses, parfois même de sucres. Vers quelles viennoiseries se tourner pour conserver une alimentation saine ?

Les viennoiseries traditionnelles

Aujourd’hui, on appelle « viennoiseries » les produits faits à base de beurre et de farine provenant d’une boulangerie. L’histoire de ces gourmandises prend sa source à Vienne, en Autriche, au XVIIe siècle. Marie-Antoinette aurait introduit et popularisé ces spécialités en France. L’épouse de Louis XVI aurait importé un peu de son pays dans le nôtre, pour le plus grand plaisir de tous les Français depuis des siècles !

Le pain aux raisins

Avec ses 300 kilocalories pour 100 g, le pain aux raisins est le roi des viennoiseries les moins caloriques. On peut s’en étonner, car au premier abord, il semble plein de crème, de matières grasses, donc très énergétique.

Pourtant, sans être un produit minceur, il fait partie des produits boulangers les moins lourds.

Le pain aux raisins est composé :

  • d’une pâte à pain améliorée avec des œufs et du beurre ;
  • de raisins secs ;
  • de crème pâtissière.

Vous pouvez vérifier sa teneur en graisse, variable d’une boulangerie à l’autre, en le prenant dans vos mains. S’il laisse une trace luisante sur vos doigts, aucun doute : il y a trop de beurre.

Choisissez-le en fonction de sa couleur : préférez un beau marron clair doré plutôt que foncé. Sa cuisson est alors idéale.

Bon à savoir : Les raisins ont un intérêt non négligeable pour votre santé. Ils apportent des fibres, essentielles au transit. Ils augmentent la sensation de satiété tout en régulant la tension artérielle. Autant de bonnes raisons pour ne pas s’en passer… Bon appétit !

La brioche

La petite brioche bien dodue et dorée orne souvent la table de nos petits-déjeuners. Un plaisir à partager sans scrupule : avec ses 375 kilocalories pour 100 g, elle reste sur le podium des viennoiseries les moins caloriques.

Bon à savoir : La brioche doit son nom à sa méthode de fabrication. En effet, pour la confectionner, le boulanger doit malaxer très longtemps la pâte. En Normandie, région d’origine de cette viennoiserie, « malaxer » se dit « brier ». De là provient la dénomination de « brioche ».

Le chausson aux pommes

Le choisir vous donne bonne conscience ? Vous avez raison : cette viennoiserie se situe parmi les plus légères, avec seulement 345 kilocalories pour 100 g. Ce délice fruité vous apporte vitamines et fibres grâce à sa compote de pommes. Idéal pour bien commencer la journée !

Le croissant

Le croissant, contrairement aux idées reçues, ne fait pas partie des viennoiseries les plus caloriques. Au contraire, il contient 390 kilocalories pour 100 g. Or, un croissant pèse environ 45 g. Vous pouvez donc profiter de la star des petits-déjeuners français : en manger un de temps en temps ne fera pas de tort à votre régime alimentaire.

Le pain au lait

Ce petit pain contient 350 kilocalories pour 100 g. Son goût s’apparente à celui de la brioche. Il contient lui aussi des matières grasses, et ne doit pas être pris pour du pain. En effet, comme toutes les viennoiseries, il est fabriqué avec du beurre. Nous vous conseillons de privilégier les pains au lait boulangers : leur pâte contient des matières grasses bonnes pour la santé, comme l’huile de colza ou le beurre. À l’inverse, les pains au lait industriel regorgent de matières grasses végétales : ils sont souvent fabriqués avec de l’huile de palme, pleine de lipides saturés, mauvais pour la santé.

La chocolatine

Avec sa délicieuse barre chocolatée centrale, la chocolatine offre un plaisir inégalé. Avec ses 430 kilocalories pour 100 g, cette viennoiserie régale petits et grands. Accompagnée d’un chocolat chaud pour les plus jeunes ou d’un thé pour les plus grands, elle ravit les papilles.

Une gourmandise à déguster de temps en temps.

Bon à savoir : Doit-on dire chocolatine ou pain au chocolat ? Cette question fait souvent polémique. Selon un sondage du magazine Le Figaro, 84 % des Français auraient plutôt l’habitude de nommer cette douceur « pain au chocolat ». À chacun de faire son choix, car les deux appellations sont acceptées.

Le fait maison : l’alternative économique

L’une des meilleures possibilités pour modérer l’apport calorique des viennoiseries reste de les faire vous-même. Ainsi :

  • vous connaissez parfaitement les ingrédients intégrés à la pâte ;
  • vous faites de l’exercice en la malaxant ;
  • vous réalisez d’incontestables économies !

Certaines recettes permettent d’obtenir des viennoiseries délicieuses en allégeant la quantité de beurre ou de sucre : les calories fondent à vue d'œil ! Cherchez des recettes minceur, testez-les et enregistrez les meilleures.

Bon à savoir : Si vous faites vous-même vos chaussons aux pommes, n’oubliez pas de prendre de la compote sans sucre ajouté. Le nombre de calories est considérablement inférieur et vous bénéficiez de tous les avantages des fruits.

La gourmandise n’est pas un vilain défaut : choisissez vos plaisirs en fonction de votre activité sportive et en connaissant leur valeur calorique. N’oubliez pas de vous offrir une douceur de temps en temps !

Article précédent Crème solaire : astuces pour protéger la peau des UV
Article suivant Vous buvez du café ? Voici une bonne raison de continuer
Plus de guides santé & bien-être
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.