Réflexologie plantaire : pourquoi consulter et comment se faire rembourser ?

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 25/05/2021 à 12:33
Partager

La réflexologie plantaire est une discipline qui remonte à des siècles et dont les bienfaits ne sont plus à prouver. Vous envisagez de consulter et souhaitez en savoir plus sur cette médecine alternative venue tout droit de Chine ? On vous explique tout !

Sur quoi repose la réflexologie plantaire ?

Certains l’ignorent, mais chaque organe ou fonction du corps humain correspond à une zone précise de la plante des pieds. On parle de zones réflexes. Un toucher spécifique (stimuli) avec les doigts de la main sur un point donné déclenche un influx nerveux. Cet influx nerveux va ensuite lui-même provoquer une réponse neurophysiologique, dirigée vers la zone du corps concernée. En clair, on agit sur l’organe ou la fonction du corps à distance, via les nerfs du pied.

L’objectif est de rééquilibrer les flux d’énergie qui traversent le corps. En plus de cet aspect thérapeutique, le patient se sent véritablement relaxé. Certains vont même jusqu’à s’endormir en cours de séance !

Bon à savoir : d’autres techniques de réflexologie

Outre la réflexologie plantaire, on distingue la réflexologie auriculaire (auriculothérapie), oculaire et crânienne, palmaire ou encore faciale (faciothérapie). Il existe même une technique de stimulation des zones réflexes du nez : la sympathicothérapie !

La réflexologie plantaire se suffit-elle à elle-même ?

Pour des pathologies légères ne nécessitant pas forcément de traitement médicamenteux, cela peut être suffisant. Mais bien entendu, pour des pathologies plus sévères, ou même légères mais difficilement gérables, une consultation et un suivi auprès d’un médecin traditionnel s’imposent. La réflexologie plantaire pourra alors venir en complément.

Dans quels cas avoir recours à la réflexologie plantaire ?

Cette médecine douce est tout spécialement indiquée pour les personnes sujettes au stress. Mais elle peut aider à soulager bien d’autres maux ! La réflexologie peut intervenir dans les problèmes digestifs ou respiratoires, les troubles hormonaux, de l’humeur ou du sommeil, le mal de dos, les migraines, l’hypertension, l’eczéma, les allergies et autres maladies chroniques comme le diabète, la sclérose en plaques, la polyarthrite... On la recommande même pour aider à diminuer l’anxiété des personnes atteintes de cancer et limiter les effets secondaires liés à la chimiothérapie.

Existe-t-il des contre-indications à la réflexologie plantaire ?

Oui, en effet. La réflexologie plantaire est contre-indiquée pour les personnes souffrant de problèmes circulatoires, d’un traumatisme au niveau du pied (entorse ou autre), ou ayant eu dernièrement une phlébite ou des troubles cardiaques. Les femmes enceintes doivent également s’abstenir de consulter durant leur premier trimestre de grossesse en raison du risque de fausse couche.

Comment se déroule une séance de réflexologie ?

La première séance débute par un interrogatoire afin de connaître l’état de santé général du patient, mais aussi les raisons qui l’amènent à consulter. Le réflexologue installe ensuite le patient confortablement, puis inspecte chaque pied afin de s’assurer de l’absence d’infection ou d’inflammation. Après avoir pratiqué un massage relaxant, il parcourt une première plante de pied, à la recherche de points douloureux synonymes d’hyperfonctionnement (c’est-à-dire que la zone du corps concernée travaille trop). Une fois le premier pied traité, il passe à l’autre. La séance s’achève par un second massage relaxant.

Conseil : soyez persévérant !

Certaines personnes peuvent ressentir des effets positifs dès la première séance. Mais dans tous les cas, il est préférable de poursuivre quelque temps afin de ressentir un bien-être sur le long terme.

Combien coûte une séance de réflexologie plantaire ?

La profession de réflexologue n’est pas encadrée. Les tarifs pratiqués sont donc libres et peuvent varier d’un praticien à un autre. En moyenne, par séance, il faut compter entre 50 et 80 euros en région parisienne et entre 30 et 45 euros partout ailleurs sur le territoire.

Quid du remboursement par l’Assurance Maladie ?

Comme pour la plupart des médecines alternatives, les séances de réflexologie plantaire ne sont pas prises en charge par la Sécurité Sociale. Toutefois, votre complémentaire santé peut couvrir tout ou partie des frais selon les conditions posées dans votre contrat.

Si votre mutuelle ne prend rien en charge, ou très peu, et que vous voulez vraiment poursuivre l’expérience, renseignez-vous sur ce qu’il vous en coûtera dans le cas où vous ajoutez un forfait médecine douce à votre contrat. Pensez aussi à faire un comparatif, à garanties équivalentes, avec les tarifs proposés par la concurrence. Vous pourriez faire des économies ! Mais avant toute chose, n’oubliez pas de faire un bilan de vos besoins réels. À quelle fréquence consulterez-vous chaque année ? À quel prix ? Dernier point : vérifiez que la réflexologie plantaire figure bien dans la liste des médecines douces prises en charge. Cela peut varier en fonction des mutuelles.

Pour trouver un réflexologue compétent près de chez vous, le mieux est de consulter l’annuaire de la Fédération française des réflexologues (FFR). Cette organisation professionnelle recense aujourd’hui près de 1 000 praticiens exerçant aux quatre coins de la France. Vous trouverez forcément le vôtre !

Article précédent Crème solaire : astuces pour protéger la peau des UV
Article suivant Les déodorants contiennent encore trop de produits néfastes
Plus de guides santé & bien-être
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.