Que faut-il prendre pour mieux digérer après un gros repas ?

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 12/05/2022 à 16:14
Partager

Même si vous faites attention à votre alimentation, il vous arrive certainement de faire quelques excès. Malheureusement, le plaisir des papilles est souvent suivi par une digestion difficile. Vous vous demandez quoi prendre pour mieux digérer après un gros repas ? Découvrez les gestes à adopter pour ne plus regretter d’avoir succombé à la gourmandise.

3 astuces à adopter avant un repas copieux

Et si le meilleur moyen d’améliorer sa digestion après un repas copieux était de préparer son système digestif en amont ? Pour mieux digérer, essayez de :

Prendre des probiotiques

Pour une digestion optimale, il faut une flore intestinale en parfaite santé. En chouchoutant votre microbiote avec des probiotiques, vous limiterez les risques de constipation, de ballonnements et de diarrhée. Pour une action efficace, il est préférable de faire une cure d’une ou deux semaines : un bon moyen de se préparer aux fêtes de fin d’année ou à un mariage. Si vous avez les intestins fragiles, certains aliments sont à éviter absolument !

Penser à l’huile d’olive

Ce remède de grand-mère préservera votre estomac des brûlures pendant la digestion. Pour mieux digérer, prenez une cuillère à soupe d’huile d’olive 30 minutes avant votre repas. Pour qu'elle soit efficace, il faut choisir une bonne huile d'olive.

Faire confiance aux huiles essentielles 

Les huiles naturelles sont un autre remède naturel très efficace pour prévenir les problèmes de digestion. Prenez une goutte de menthe poivrée 30 minutes avant votre repas pour booster votre système digestif. Une goutte de basilic exotique ou de citron sur un comprimé neutre pourra également vous aider. 

Les bons réflexes pour mieux digérer

Pendant votre repas de fête, vous pouvez également prévenir les complications digestives. Pensez toujours à :

Bien mâcher

Prendre son temps à table est un paramètre essentiel pour une meilleure digestion et tout particulièrement lors d’un repas copieux. En mâchant bien chaque bouchée, vous facilitez le travail de votre estomac. Cela permet également de mieux apprécier les mets et de laisser la sensation de satiété s’installer. Ainsi, même pendant un gros repas, vous mangez moins et digérez donc mieux.

S’hydrater

Les grandes tablées sont souvent accompagnées de bonnes bouteilles, mais attention à ne pas oublier l’eau ! D’une part, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé et, de l’autre, l’eau est indispensable pour une digestion fluide. À table, veillez à boire un verre d’eau avec chaque plat.

Bon à savoir : pour bien digérer le soir, mangez léger

Les aliments trop gras et trop sucrés pèsent sur l’estomac et, le soir, c’est encore pire. En effet, l’énergie dépensée par votre corps et les difficultés rencontrées par votre système digestif risquent de perturber votre sommeil. Pour des nuits réparatrices, évitez les plats en sauce, la charcuterie et les desserts un peu trop gourmands au dîner.

Améliorer sa digestion après un gros repas

Une fois sortie de table, vous avez encore quelques options pour mieux digérer :

Boire une tisane

Les infusions pourront vous aider à booster votre transit. Parmi les plantes reconnues pour leur action bénéfique sur la digestion, on retrouve : 

  • La mélisse (antispasmodique) ;
  • La guimauve (effet laxatif) ;
  • Le fenouil (anti-ballonnements et aérophagie) ;
  • La sauge (stimulation du système digestif) ;
  • L’artichaut (antidouleur digestif) ;
  • Le desmodium (diminution des aigreurs d’estomac) ;
  • Le chardon-Marie (anti-ballonnements) ;
  • La fleur d’aneth (digestion des matières grasses) ;
  • La réglisse (apaisante).  

Certains aliments sont aussi à priviligier pour améliorer votre digestion.

Prendre un citrate de bétaïne

Ce médicament n’a pas son pareil pour aider à mieux digérer après un gros repas. En stimulant la libération à la bile et en facilitant la digestion des graisses, il soulage rapidement. Attention toutefois, il s’agit d’un médicament contre-indiqué pour les moins de 15 ans et les femmes enceintes lors du premier trimestre de grossesse. Il faut veiller à ne pas dépasser la posologie d’1 à 3 comprimés par jour pendant 2 à 3 jours.

Prendre du bicarbonate de soude 

Ce produit est un antiacide naturel. Diluez une cuillère à café dans un verre d’eau pour limiter les brûlures d’estomac.

Bouger

Vous rêvez d’une sieste après votre repas pantagruélique ? Résistez à cette envie et partez plutôt vous promener ! En effet, la position allongée ralentit la digestion. Lorsque vous êtes debout et en mouvement, la gravité aide votre organisme à digérer. Si vous ne pouvez vraiment pas résister à l’appel de la sieste, surélevez le haut de votre corps pour éviter les reflux acides.

Faire une petite détox

Après un repas copieux, il y a de fortes chances que vous n’ayez pas faim. Si votre appétit se réveille malgré tout, préparez-vous un bouillon accompagné de légumes cuits ou une soupe pour donner un peu de repos à votre système digestif. Pensez également à consommer du thé vert afin de favoriser l’élimination des toxines. Dans les jours suivants, évitez les plats épicés, l’alcool, les aliments gras, le café et le fromage.

Difficile de résister à la gourmandise lorsque l’on se retrouve en bonne compagnie face à des plats tous plus alléchants les uns que les autres. Pour garder un bon souvenir de ce moment même une fois sorti de table, adoptez les bons réflexes. Avant, pendant et après un repas copieux, nos astuces vous permettront d’épargner votre estomac et de mieux digérer.

Article précédent Crème solaire : astuces pour protéger la peau des UV
Article suivant Coupures d’électricité : faudra-t-il jeter la nourriture du frigo et du congélateur ?
Plus de guides santé & bien-être
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.