Allaitement : les aliments pour avoir une bonne lactation

Par Anne-Sophie O | Mis à jour le 07/06/2021 à 14:08
Partager

Les besoins nutritionnels de la femme enceinte et de la femme allaitante sont très proches.Le saviez-vous certains aliments peuvent apporter un coup de fouet à votre lactation, découvrez-les.  
 

L'alimentation pendant l'allaitement

Une femme allaitante aura besoin de manger plus qu'une femme qui n'allaite pas.  Vous aurez en moyenne besoin de 300 à 500 kilocalories de plus chaque jour si vous avez choisi d'allaiter votre bébé.
Si comme 70% des françaises, vous avez fait le choix de donner le sein à votre bébé, vous aurez également besoin de beaucoup boire : environ deux litres par jour. Evidemment, s'il fait très chaud, vous aurez besoin de boire davantage. Le lait maternel est composé à 87% d'eau, c'est pour cette raison qu'il ne faut pas donner un biberon d'eau aux enfants de moins de 6 moins. Cette recommandation est également valable pour les enfants nourris avec du lait infantile. 

A noter, avant 6 mois, l'eau risque de prendre beaucoup de place dans le ventre de votre bébé et de lui couper l'appétit, ce qui peut entrainer un trouble de votre lactation. De plus, l'eau absorbée par un bébé de moins de 6 moins risque de perturber sa digestion, aussi les reins du bébé ne sont pas en capacité de filtrer l'eau. 

Concernant le régime alimentaire de la femme allaitante, vous pouvez manger de tout. L'idée étant d'avoir un équilibre alimentaire sur la journée avec 6 à 11 portions de céréales par jour, une dizaine de portions de légumes et fruits, une à deux portions de viande, poissons ou œufs par jour, et deux ou trois portions de laitages. Les protéines sont très importantes pour le bon développement du bébé, les protéines permettent également d'accélérer la cicatrisation suite à l'accouchement. 
En bref, pour la femme allaitante les apports nutritionnels doivent être répartis de la façon suivante : 

  • 1/4 des apports au petit déjeuner,
  • 35% au déjeuner,
  • 10% pour l'encas de l'après-midi
  • 30% pour le dîner.

Attention cependant, la Leche League indique que les femmes en fin de grossesse ont parfois un surpoids en fin de grossesse qui implique que le régime quotidien ne couvre pas la totalité des apports nutritionnels. Le corps va piocher dans les réserves de graisses pour allaiter l'enfant. 

Le saviez-vous, si vous allaitez exclusivement, on estime que vous allez produire environ 70cl/80cl de lait par jour pendant les 6 premiers mois de votre bébé. 

L'allaitement dépend beaucoup plus de la succion du bébé et de la fréquence de mise au sein que de l'alimentation de la mère. 

Certains aliments peuvent donner une saveur à votre lait, que votre bébé appréciera plus ou moins, c'est notamment le cas des épices, l'ail, l'oignon, le chou... Si vous avez l'habitude de les consommer très régulièrement (même pendant votre grossesse), ne changez rien, il est très probable que votre enfant les apprécie. Si vous mangez épicé pour la première fois depuis des mois, ne soyez pas surprise si votre bébé demande moins le sein ou le refuse temporairement. Il est possible que le goût ne lui plaise pas. 

Les goûts de votre enfant se créent dès la grossesse via le liquide amniotique puis après avec la mise en place de l'allaitement. 

Vous vous posez des questions sur votre alimentation et votre allaitement ? N'hésitez pas à en parler à votre médecin ou à vous tourner vers une conseillère en lactation. Vous trouverez de nombreux contacts sur le site de La Leche League.   

Ne manquez pas nos conseils pour retrouver la ligne après une grossesse !  

Les aliments qui boostent la lactation

Certains aliments sont reconnus comme boosteurs de lactation, on parle d'aliments galactogènes. C'est notamment le cas des fruits à coques comme les amandes, les noix, les noix de cajou. Vous pouvez également manger des noisettes, des graines de courge, des graines de tournesol.  

Vous pouvez également consommer du fenouil, du fenugrec ou encore de l'anis. Ces plantes rentrent dans la composition de nombreuses tisanes d'allaitement. 

Vous souhaitez acheter des tisanes d'allaitement pas cher ? Profitez des soldes pour faire le plein de tisanes d'allaitement sans vous ruiner.  

Pour payer vos tisanes d'allaitement encore moins cher, on vous recommande de passer par iGraal et de profiter du cashback et des codes promo. Le cashback vous permet d'économiser sur vos achats en ligne. En moyenne, les membres iGraal économisent 120€ par an. 

Vous pouvez également booster votre lactation avec de la levure de bière. Vous la trouverez en gélules ou en comprimés.    

À l'inverse des aliments conseillés pour booster l'allaitement, certains sont déconseillés, c'est notamment le cas de la caféine et des boissons excitantes. 
La caféine passe dans le lait maternel, c'est pourquoi il est recommandé de se limiter à deux tasses de café par jour. Si vous constater que votre bébé est agité ou a du mal à dormir, vous pouvez réduire ou supprimer votre consommation de caféine.  

Quelques conseils pour booster votre allaitement

Quelques conseils simples vous permettront d'avoir un allaitement serein pour de nombreux mois. Premièrement, pour vous simplifier la vie après l'accouchement, n'hésitez pas à préparer des petits plats à congeler que vous aurez simplement à réchauffer quand bébé sera là. 

Si vos proches vous demandent comment ils peuvent vous aider, n'hésitez pas à demander qu'ils vous mijotent de bons petits plats pour vous et votre petite famille.  

Allaiter demande de la patience et de la sérénité, comptez environ deux mois pour que votre allaitement se mette bien en place. Le contact en peau à peau dès la naissance permet de déclencher la montée de lait, ne vous mettez pas la pression sur le nombre de tétées.

L'allaitement maternel se fait à la demande, dès que le bébé montre des signes de faim : comptez au moins 8 tétées par 24 heures pour un nouveau-né. 

Cet article vous a plu ? Retrouvez également notre sélection de 5 accessoires indispensables pour l'allaitement de votre bébé.   

Article précédent Crème solaire : astuces pour protéger la peau des UV
Article suivant 11 euros : le prix du paquet de cigarettes en 2023 ?
Plus de guides santé & bien-être
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.