Comment aider une personne déprimée ?

Par Anne-Sophie O | Mis à jour le 18/09/2019 à 22:15
Partager

Qu’il s’agisse d’un épisode de déprime passagère lié à une rupture amoureuse, la perte d’un être, ou bien que la personne soit dans un état dépressif pathologique, il est possible d’apporter de l’aide à un proche dans cette situation. Découvrez comment reconnaitre les signes de la dépression et les différents moyens pour aider les personnes qui en sont victimes.

Comment reconnaitre les signes de la déprime ?

Si une personne de votre entourage semble anormalement triste, mélancolique et/ou angoissée, qu’elle a tendance à se renfermer sur elle-même et ne trouve plus gout à des activités qui lui plaisaient auparavant, c’est peut-être qu’elle traverse une période de déprime.

Cela peut aussi se traduire par une perte de poids, d’appétit, ou un changement de comportement. Enfin, si vous soupçonnez une personne d’être réellement atteinte de dépression telle que définie plus bas, dans le sens pathologique du terme, la seule chose que vous puissiez faire est de l’inciter à consulter un médecin. Celui-ci pourra l’orienter vers une psychanalyse de long terme, et/ou un traitement médicamenteux.À noter : ne pas confondre déprime et dépression

La dépression est une vraie pathologie. Il s’agit d’un trouble mental reconnu par la psychiatrie, qui se manifeste par une baisse d’humeur, une perte d’appétit et de plaisir, ainsi qu’une faible estime de soi. Cette maladie n’est pas à confondre avec ce que l’on nomme communément la déprime, qui n’est, elle, pas une maladie à proprement parler, mais un état d’humeur passager.

Cibler l'origine de la déprime

Dans la grande majorité des cas, une phase de déprime est causée par un événement dans la vie de la personne.

Nous avons tous des humeurs changeantes, qui nous amènent à traverser parfois des épisodes de déprime plus ou moins longs et intenses. Cela peut être dû à une rupture amoureuse, un décès, mais aussi à cause de la perte d’un emploi, le départ d’un enfant de la maison, etc.

La première étape pour aider un proche qui traverserait une période de déprime est de cibler l’origine du problème. Difficultés au travail ? Solitude suite au départ d’un ami ? Angoisse liée à un problème de santé ? Il est possible de résoudre une partie des ennuis de la personne. À défaut, pour l’aider, le mieux est d’en parler avec elle, puis de lui proposer des activités qui lui changeront des idées et l’aideront à mieux passer ce cap.

Découvrez les 10 aliments anti-déprime ! 

Par quels moyens redonner le sourire à un proche ?

L’important lors d’une période de déprime est d’entourer la personne qui ne va pas bien et de lui faire comprendre que l’on est présent pour elle.

Qu’il s’agisse de discuter, d’écouter ses difficultés, ou bien de sortir avec elle pour lui changer les idées, le réconfort et l’attention sont les maîtres-mots pour l’accompagner dans cette épreuve. De même, rassurez-la et rappelez-lui qu’il ne s’agit que d’une passade. Tâchez de lui parler de choses positives et de la rassurer. Vous pouvez également miser sur des activités à faire à deux ou à plusieurs qui plaisent à la personne, et qui lui changeront les idées : sorties culturelles, vacances, concerts, balades en nature, etc. Cela peut aussi passer par de petites attentions, comme partager un repas entre amis, offrir un cadeau ou simplement témoigner de son affection.

Compassion, assistance et accompagnement : voilà les maitres-mots pour aider un proche à surmonter cette épreuve.

À lire : Comment trouver et bénéficier d'aides psychologiques gratuites ? 

Article précédent Crème solaire : astuces pour protéger la peau des UV
Article suivant 11 euros : le prix du paquet de cigarettes en 2023 ?
Plus de guides santé & bien-être
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.