Comment prendre soin de son périnée ?

Par Johanna A | Mis à jour le 29/03/2022 à 09:53
Partager

Le périnée est généralement une partie dont on ne s’occupe pas assez, mais indispensable au bon fonctionnement du corps : posture, incontinence, plaisir sexuel... Prenez soin de votre périnée pour éviter tout dysfonctionnement avec ces quelques conseils.

Qu’est-ce que le périnée ?

Le périnée est un muscle ou plutôt un ensemble de muscles, également appelé plancher pelvien. Il se situe entre le pubis et le coccyx. Ce muscle est indispensable pour soutenir certains organes tels que la vessie, l’utérus ou encore le rectum. Il prend la forme d’un losange. 

Les femmes ne sont pas les seules à avoir un périnée, les hommes en ont un aussi. Moins fragile que le périnée féminin, il faut tout de même en prendre soin, car il se fragilise avec l’âge notamment à cause d’éventuels problèmes de prostate.

Quel est le rôle du périnée ?

L’ensemble des muscles formant le périnée jouent un rôle essentiel dans la sexualité des deux sexes. Le plancher pelvient a aussi de nombreuses autres fonctions :

  • Il soutient les organes du ventre qui ne tiendraient pas en place sans lui ;
  • Il évite les problèmes d’incontinence urinaire et anale ;
  • Il permet de profiter d’une vie sexuelle agréable ;
  • Il vous permet d’adopter une bonne posture au quotidien ;
  • Il contribue à la reproduction.

Quelles sont les conséquences d’un problème de périnée ?

Les femmes et les hommes peuvent connaitre des problèmes de périnée, mais l’on entend souvent parler des problèmes féminins ; ceci provient certainement du fait que la rééducation périnéale post-accouchement est connue.

Un problème de périnée peut engendrer des soucis au quotidien qui peuvent devenir très contraignants, tant chez les femmes que chez les hommes :

  • Des fuites urinaires ;
  • Des problèmes d’incontinence anale ;
  • Des pets provenant du vagin ;
  • L’impossibilité de retenir les gaz ;
  • Une pénétration douloureuse ;
  • Une diminution du plaisir durant l’acte sexuel ;
  • Une éjaculation précoce ;
  • Une sensation désagréable dans le vagin ;
  • Une descente d’organes, etc.

Comment prendre soin de son périnée pour éviter les problèmes ?

Le périnée étant un ensemble de muscles, il est tout à fait possible de le préserver et d’en prendre soin et ainsi d’éviter des problèmes qui surviendraient avec l’âge.

Éviter de se retenir d’aller aux toilettes

Si vous ressentez l’envie d’aller aux toilettes, n’attendez pas et allez-y immédiatement. Le fait de se retenir trop longtemps nous oblige à trop pousser au moment où enfin nous allons à la selle et cela mettra en difficulté votre périnée.

Il en va de même lorsque l’on se retient d’uriner ; la vessie se remplit et à force, elle se distend trop. Cela viendra fatiguer votre périnée, surtout si vous le faites souvent.

Éviter toute période de constipation

Dans la suite logique du premier conseil, faites le nécessaire dès l’apparition des premiers symptômes de constipation. Car, comme évoqué ci-dessus, le fait de devoir trop pousser à la selle fatigue le périnée.

Contracter le périnée en toussant ou en éternuant

Lorsque vous sentez que vous allez tousser ou éternuer, contractez votre périnée juste avant. Si l'on ne le contracte pas, la pression sera bien trop importante pour cet ensemble de muscles. Si vous ne le faites donc pas durant toute votre vie, vous amplifiez les risques de le fatiguer.

Surveiller sa ligne

En effet, une prise de poids trop importante ou un surpoids constant augmente la pression abdominale. À force de créer une pression trop importante sur le périnée qui sert aussi à retenir les organes, cela viendra le fatiguer avant l’heure.

Éviter de porter trop souvent de hauts talons

Les talons, notamment s’ils sont hauts, ne permettent pas au corps d’adopter une posture naturelle ; celui-ci doit alors s’adapter. En portant des talons hauts, vos fesses sont tirées vers l’arrière et certains organes tirés vers l’avant. Le périnée est donc forcé de trop s’étirer pour maintenir cette posture et se fatigue sur le long terme.

Éviter les sports trop intenses

Les sports tels que le step, la Zumba, la corde à sauter ou encore la course à pied sont très efficaces pour maintenir un bon cardio, mais ils engendrent également une forte pression abdominale. Cela pèse donc beaucoup sur votre périnée qui en souffrira à la longue. 

Si vous recherchez un sport qui viendra au contraire tonifier votre périnée, pensez à la natation, à la marche, au vélo ou encore au roller. Si vous tenez absolument à pratiquer l’un des sports cités en début de paragraphe, pensez à vous équiper de bonnes baskets de sport assurant un amorti efficace. 

Pratiquer la rééducation périnéale

La rééducation périnéale est une solution efficace en cas de début de problème. Dès les premiers symptômes : fuites urinaires, diminution du plaisir sexuel, etc., pensez à tonifier votre périnée et ne laissez pas la situation s’empirer. 

Comment pratiquer une rééducation du périnée ?

Des séances de renforcement périnéal peuvent être pratiquées chez vous, avec ou sans accessoires, ou encore chez le kinésithérapeute. Des séances vous seront prescrites après accouchement, mesdames, mais il n’y a pas qu’après l’accouchement que vous pouvez en faire. Pour cela, il suffit d’apprendre les méthodes de contraction et de relâchement de son périnée afin d’acquérir une parfaite maitrise de ce muscle. Ceci est donc très facilement réalisable à domicile.

L’électrostimulation

Cette méthode est réalisable grâce à une sonde placée dans le vagin. Cet appareil envoie des décharges électriques qui forcent le périnée à se contracter. L’électrostimulation peut également être faite à l’aide d’une sonde anale.

Le biofeedback

Également pratiquée à l’aide d’une sonde vaginale, cette méthode permet de visualiser le travail musculaire réalisé afin de l’améliorer au fil des séances.

Les séances de gym douce

Certains mouvements doux permettront à votre périnée d’améliorer son élasticité et sa tonicité.

La musculation spécifique

Certains exercices de musculation sont spécifiques à l’amélioration du tonus du périnée. Les méthodes de gym et de musculation conviennent parfaitement aux hommes. 

À un certain âge, certains problèmes sont récurrents que ce soit pour la femme ou pour l’homme. N’hésitez surtout pas à poser des questions à votre médecin traitant en cas de doute : il n’y a pas de question bête. De plus, le médecin ne peut pas deviner que vous rencontrez certains problèmes intimes si vous ne lui en faites pas part. 

Pour aller plus loin : Les bilans de santé à réaliser gratuitement pour les adultes

 

Article précédent Crème solaire : astuces pour protéger la peau des UV
Article suivant Les déodorants contiennent encore trop de produits néfastes
Plus de guides santé & bien-être
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.