Bien s'habiller quand il fait (très) froid

Par Marie C | Mis à jour le 24/12/2021 à 14:39
Partager

C'est votre hantise : le froid revient, et la perspective de mettre le nez dehors vous fait déjà claquer des dents. Pour affronter vos trajets quotidiens la tête haute, avez-vous les bons basiques ?

Les grands principes à connaître pour avoir chaud

Attention à la technique de l'oignon

Bien connue, la technique de l'oignon consiste à superposer des couches de vêtements pour avoir bien chaud. La raison ? Ces couches auraient une fonction isolante et seraient donc plus efficaces que, par exemple, un seul gros lainage. Mais pas n'importe quelles couches, et pas n'importe comment !

Oui à la technique de l'oignon, non à celle du saucisson : choisissez des vêtements amples. En effet, des vêtements trop serrés vont faire contre-emploi, car la couche d'air qui les sépare sera trop fine et votre transpiration ne s'évaporera pas, ce qui vous donnera froid. En privilégiant des vêtements larges, vous laisserez l'air circuler et se réchauffer grâce à votre température corporelle.

Qui dit technique de l'oignon ne dit pas 36 couches. Trois couches peuvent suffire : une sous-couche (sous-vêtement en polyester ou en soie, par exemple), une couche intermédiaire (gilet, pull en maille, veste...) et un pardessus ou manteau.

Priorité aux extrémités

Mains, pieds, tête : ces parties du corps sont les plus vulnérables par grand froid, car c'est par elles que s'évacue la chaleur. Autrement dit, si vous ne les protégez pas, vous vous exposez à une fatigue plus grande et plus rapide de l'organisme.

Attention donc à protéger tête, mains et pieds pour sortir bien couvert !

Les bonnes associations de textiles

Certaines matières font des merveilles pour vous protéger du froid, à condition de les superposer dans l'ordre. Retenez quelques grands principes de base :

  • Le coton garde l'humidité et, en absorbant votre transpiration, vous donnera froid. Il est donc à éviter au contact de la peau.
  • La laine est thermo et hydro régulatrice : elle est idéale en couche intermédiaire ou en sous-couche (pour les laines douces).
  • La polaire est très efficace pour retenir la chaleur : mieux vaut donc disposer cette matière en sur-couche pour avoir bien chaud.

Quelles matières choisir pour des vêtements chauds ?

La laine

Si elle est utilisée dans la confection de nos habits depuis des millénaires, ce n'est pas pour rien. La laine dispose de nombreux propriétés qui en font notre alliée pour l'hiver :

  • Elle est thermorégulatrice : la laine est un excellent isolant grâce à ses fibres qui contiennent une grande quantité d'air, mais aussi grâce à ses écailles qui se ferment ou se dilatent selon la température ambiante. Ainsi, elle ne retient pas l'eau et garde votre corps au sec et au chaud.
  • Elle est anallergène : sa composition en kératine, dont sont également constitués nos cheveux et nos ongles, lui permettent d'être bien tolérée même par les peaux sensibles.

Le mérinos

Il s'agit également d'une laine naturelle. Cette fibre possède donc les mêmes propriétés isolantes et anti-allergènes, avec des atouts supplémentaires :

  • Il s'agit d'une fibre fine et souple, idéale dans un sous-pull ou des chaussettes, car elle garde au chaud sans impliquer une grosse épaisseur de vêtement.
  • Elle est douce et légère : les épidermes sensibles au côté « grattant » de la laine n'auront aucun problème à la supporter.
  • Elle est hygiénique : le mérinos contient de la lanoline, un composant déperlant qui permet d'évacuer plus facilement les liquides. De plus, le mérinos ne retient pas les odeurs et vous permet donc d'espacer les lavages.

Le cachemire

Cette laine ne provient pas du mouton, mais de la chèvre du Cachemire, originaire d'Asie. C'est aussi une fibre plus coûteuse, mais d'excellente qualité, qui se révèle un choix optimal pour votre sous-couche de vêtements d'hiver.

En plus des qualités propres à la laine, le cachemire présente une extrême douceur et une grande finesse. Nettoyez vos vêtements en cachemire avec précaution, toutefois, car cette fibre est plus fragile.

Les matières synthétiques

Plus abordables, certaines matières synthétiques ont des propriétés intéressantes. Parmi celles-ci, on compte la viscose (utilisée pour les polaires) et le polyester (qui évacue la transpiration et sèche vite). Ces matières sont souvent utilisées dans les gammes de vêtements thermiques.

Inconvénient : issues de l'industrie pétrochimiques, elles se détériorent plus vite que les matières naturelles. Si vous avez un petit budget, l'idéal est d'acquérir de seconde main de bons vêtements en fibres naturelles.

Quels vêtements porter quand il fait froid ?

Le bonnet

Par grand froid, il est indispensable pour éviter la déperdition de chaleur par la tête, mais aussi pour protéger les oreilles, particulièrement vulnérables. Préférez-le en laine ou doublé polaire pour avoir bien chaud.

Les gants fourrés

Très sensibles au froid, les mains doivent être protégées avec une attention particulière. L'idéal est de choisir des gants avec une double épaisseur qui vous garderont véritablement au chaud : préférez les gants doublés en polaire ou en laine.

Le tour de cou

Aussi nommé cache-col, cet accessoire est souvent utilisé par les cyclistes pour se protéger du vent et de la pluie. Il complète bien l'écharpe, dont les plis peuvent laisser filtrer le froid. Portez-le en sous-couche pour ne laisser aucun courant d'air vous glacer la gorge.

Le sous-pull

En soie, en mérinos ou en polyester, cette sous-couche permet de vous garder au chaud tout en évacuant votre transpiration. Si vous craignez d'avoir froid au ventre, vous pouvez opter pour un sous-pull body qui vous protègera au niveau de la ceinture.

Le pantalon doublé

La technique de l'oignon, ce n'est pas que pour le haut du corps ! Il est possible de protéger ses jambes en mettant des collants sous un pantalon, mais pour plus de liberté de mouvement, le pantalon doublé polaire est l'idéal. Certains modèles sont citadins, d'autres multi-poches, d'autres en coupe jogging... Vous avez l'embarras du choix pour compléter votre look homewear ou pour sortir par 0°C ou moins.

Les semelles isolantes

Mettez vos pieds à l'abri ! Les semelles isolantes grand froid, ou semelles thermiques, sont des modèles doublés de polaire ou de laine d'un côté, et d'une couche isolante de l'autre. Vos pieds sont à la fois protégés du sol glacé et de l'air ambiant. Un must have !

Choisir les bons matériaux (laine, soie, mérinos...) c'est bien. Mais le mieux est de savoir jouer sur les superpositions pour être à l'aise, même quand la température passe dans les négatifs !

Article précédent Crème solaire : astuces pour protéger la peau des UV
Article suivant Plusieurs nouveautés pour Météo France
Plus de guides santé & bien-être
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.