Pourquoi choisir une taie d’oreiller en soie ?

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 17/05/2021 à 12:46
Partager

La soie est une étoffe noble que l’on retrouve principalement dans la confection de vêtements. Cependant, depuis quelques années, elle s’impose de plus en plus comme un incontournable des parures de lit et surtout pour les oreillers. Vous vous demandez pourquoi choisir une taie d’oreiller en soie ? Voici quelques arguments qui justifient cet investissement. 

Choisir une taie d’oreiller en soie : un bon réflexe pour la peau

Avec un prix d’entrée d’environ 50 €, choisir une taie d’oreiller en soie peut paraître fou à bon nombre d’entre nous. Pourtant, il s’agit là d’un véritable investissement beauté. En effet, cette matière d’une douceur incomparable n’a pas son pareil pour prendre soin de la peau.

Retarder le vieillissement cutané 

La soie est beaucoup plus douce que le coton qui reste la matière la plus utilisée pour confectionner les taies d’oreiller. Pourtant, lorsque l’on dort sur du coton, la peau ne glisse pas et subit donc des tiraillements qui la fragilisent. Au fil des années, la peau perd en élasticité et tous ces frottements causent des « plis du sommeil » qui mettent de plus en plus de temps à s’atténuer. Ces marques disgracieuses finissent même par se transformer en rides permanentes. Choisir une taie d’oreiller en soie permet donc de retarder ce phénomène et d’éviter les réveils où la peau a un aspect froissé.

Prévenir les infections cutanées

Le tissage d’une taie d’oreiller de qualité est très serré, cela limite donc les risques que poussière et allergènes s’installent. Par ailleurs, la soie est hypoallergénique. Ses enzymes procurent ainsi un environnement favorable aux peaux à tendance acnéique, mais aussi aux personnes souffrant d’eczéma.

Respecter l’hydratation de la peau

Le coton peut absorber jusqu’à 30 % de son poids en liquide. Ainsi, au contact du visage, il va éliminer le film hydrolipidique, véritable barrière de protection de la peau. La soie ne peut absorber que 11 % de son poids en liquide, elle respecte donc plus l’équilibre de la peau qui paraît plus souple et éclatante au réveil.

Optimiser l’efficacité des soins

Toujours grâce à son absorptivité réduite, la soie est le meilleur allié de vos cosmétiques. Lorsque vous appliquez un soin de nuit, une partie sera immanquablement absorbée par le coton. Choisir une taie d’oreiller en soie permet de limiter cet effet.

Bon à savoir : la soie, un ingrédient cosmétique

C’est un ingrédient que l’on retrouve également dans la composition de certains cosmétiques. En effet, elle contient des protéines naturelles et des acides aminés qui favorisent le métabolisme de la peau et lui permettent une meilleure régénération.

La soie, un allié pour les cheveux

Il n’y a pas que pour la peau que la taie d’oreiller en soie est bénéfique. Elle n’a ainsi pas son pareil pour respecter les cheveux. Comme pour la peau, elle permet de conserver une hydratation maximale de la fibre capillaire. C’est particulièrement intéressant pour les cheveux bouclés ou frisés qui sont naturellement déshydratés. De même, l’application d’un masque à laisser poser toute la nuit sera plus efficace, puisque le tissu ne « boira » pas le soin.

Comme la peau, les cheveux sont soumis à de nombreuses frictions au cours de la nuit. Résultat, les cheveux s’emmêlent et sont sujets aux frisottis. La fibre capillaire étant moins agressée, les glandes sébacées sont au repos et les racines des cheveux graissent ainsi moins vite.

L’oreiller en soie, la solution confort

En dehors des considérations esthétiques, choisir une taie d’oreiller en soie permet d’améliorer la qualité de son sommeil. En effet, la soie est une matière qui régule naturellement la chaleur. Quand le thermomètre grimpe en été, il n’est plus nécessaire de retourner son oreiller dans la nuit pour retrouver un peu de frais. Les personnes souffrant de bouffées de chaleur peuvent également renouer avec des nuits réparatrices grâce à la soie qui leur permettra de maintenir une température corporelle optimale. En hiver, la soie conserve la chaleur pour des nuits douillettes.

Comment entretenir sa taie d’oreiller

Vu son prix, la taie d’oreiller doit faire l’objet d’une attention toute particulière. Si le lavage à la main est conseillé, il est tout à fait possible de la nettoyer à la machine. Pour cela, il faudra la mettre dans un filet de protection et sélectionner un programme adapté aux textiles délicats. Un lavage à froid ou à 20° est impératif pour préserver la qualité des fibres. Il ne faudra ensuite par essorer la taie d’oreiller en soie. Pensez aussi à utiliser une lessive liquide formulée pour la soie. Pour le séchage, la taie d’oreiller en soie peut être suspendue ou déposée à plat sur une serviette sèche. Sèche-linge, radiateur et soleil direct sont interdits. Quant au repassage, il se fera de préférence sur l’envers, sans vapeur et à très basse température. L’idéal est de repasser la soie quand elle est encore un peu humide.

Choisir une taie d’oreiller en soie peut sembler surprenant, mais il y a de nombreuses raisons qui justifient un tel investissement. Pour prendre soin de notre peau et de nos cheveux ou, tout simplement, mettre toutes les chances de notre côté pour profiter d’un sommeil de qualité, la soie a de quoi nous faire oublier le coton.

Article précédent Crème solaire : astuces pour protéger la peau des UV
Article suivant Les déodorants contiennent encore trop de produits néfastes
Plus de guides santé & bien-être
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.