Nos conseils pour lutter contre le Blue Monday et la déprime de janvier

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 27/06/2023 à 14:59
Partager

L’hiver et la chute des températures, couplés à une réduction de l’ensoleillement, peuvent entraîner une baisse de moral. Avec la magie de Noël retombée, les finances au plus bas et des journées très courtes, il n’est pas rare de se sentir un peu déprimé. Il existe heureusement des astuces pour lutter contre ce blues hivernal.

Qu’est-ce que le Blue Monday et la déprime de janvier ?

Lancé dans les années 2000, le Blue Monday est considéré comme le jour le plus déprimant de l’année. Il se tient le troisième lundi de janvier. Il ne s’agit pourtant pas d’une date choisie par la science.

Le Blue Monday est, en réalité, un concept inventé par une agence de publicité anglaise souhaitant mettre en avant l’un de leurs clients, une agence de voyages. Depuis, le concept a connu un tel succès qu’il est resté ancré dans la mémoire collective.

Cet engouement s’explique en partie par l’originalité du concept, mais surtout par le ressenti de la population. Si la date est inventée, elle répond cependant à une réalité : en janvier, le moral n’est pas toujours au beau fixe, et ce, pour différentes raisons :

  • La magie comme la convivialité des fêtes s’éloignent ;
  • les finances sont souvent au plus bas après les dépenses de Noël ;
  • les repas copieux de la fin d’année ont entraîné quelques kilos superflus ;
  • la fatigue est généralement à son maximum après ces quelques excès ;
  • le manque de lumière et le froid agissent sur le corps comme sur le mental, etc.

Tous ces éléments combinés accroissent l’apparition de phases de déprime durant le mois de janvier. Certains souffrent de troubles du sommeil, d’autre de syndromes dépressifs ou d’un manque de concentration.

C’est d’ailleurs à l’approche de la troisième semaine du mois que ces phénomènes sont les plus intenses, les plus nombreux. Heureusement, il ne s’agit pas véritablement de dépression, mais seulement d’une simple déprime. Il est donc facile de la combattre, à l’aide d’activités positives, en vous accordant du temps de qualité, etc.

Lutter contre le Blue Monday avec le sport

Si la dépression nécessite un suivi médical, le blues de janvier se combat efficacement avec quelques activités. Le sport en est un bon exemple. Grâce à l’exercice physique, vous stimulez votre corps, boostant sa circulation sanguine, son oxygénation. Votre organisme produit ensuite plus d’hormones, dont celle du bonheur. Vous vous sentez aussitôt mieux.

Pour accroître les effets de votre pratique, n’hésitez pas à réaliser votre séance en extérieur. Vous vous exposez ainsi à la lumière naturelle pour mieux synthétiser la vitamine D, un élément essentiel pour votre immunité comme pour votre moral. Vos émotions se régulent, tout comme votre humeur.

Devenez positif en toute situation

Pour lutter contre un sentiment de déprime, rien n’est plus efficace que de se focaliser sur le positif. Dressez, par exemple, des listes de choses amusantes à faire durant cette nouvelle année, créez une playlist de chansons joyeuses, capables de vous faire danser instantanément ou invitez des amis.

L’idée est de vous offrir de bons moments, seul ou avec vos proches. Si possible, éloignez-vous au maximum des mauvaises nouvelles ou de l’actualité anxiogène.

Gardez de bonnes interactions sociales

Pour prévenir le Blue Monday, entretenez également de bonnes relations sociales avec votre entourage. Invitez famille ou amis autour d’un bon dîner, rendez-leur visite ou organisez des sorties ensemble.

Si vous ne pouvez les voir physiquement, multipliez les coups de fil ou les discussions en visio. Vous retrouvez facilement le sourire au contact de vos proches.

Faites-vous plaisir au quotidien

Il est parfois inutile de multiplier les sorties ou les activités pour se sentir en pleine forme. Vous rêvez d’un moment de farniente ? De lire pendant des heures ? Ou même de buller un petit moment dans un agréable bain chaud ?

Accordez-vous ce petit plaisir. Ne culpabilisez surtout pas à l’idée de vous octroyer du temps. Savourez, au contraire, chaque moment pour vous sentir ensuite reboosté, prêt à affronter la fin de l’hiver.

Adoptez un régime alimentaire équilibré

Lutter contre la déprime de janvier et le Blue Monday passe également par l’assiette. Avec une alimentation équilibrée, vous mettez toutes les chances de votre côté. Misez sur les fruits et les légumes pour faire le plein de vitamines.

Ajoutez aussi des aliments riches en oméga 3, comme le poisson, l’huile d’olive ou les fruits secs. Évitez au maximum les plats trop riches ou trop gras, y compris la nourriture de fast food. Ces derniers ont tendance à aggraver les symptômes dépressifs.

Découvrez également nos trois méthodes pour une détox efficace après les fêtes.

Oubliez les réseaux sociaux

L’hiver, la tentation de rester chez soi à parcourir les réseaux sociaux pendant des heures est grande. Mieux vaut pourtant retrouver ses amis pour partager des discussions en face à face, des moments de convivialité dans un café ou un restaurant. Les effets sur le moral sont bien plus efficaces. Il suffit de s’équiper pour affronter le froid puis de rejoindre des proches pour partager une activité.

La déprime hivernale est courante au cours du mois de janvier. Heureusement passagère, elle laisse ensuite la place à un moral au beau fixe dès le retour du printemps. Avec des températures plus douces, avec le retour du soleil, le Blue Monday n’est plus qu’un lointain souvenir, laissant désormais sa place au jour le plus heureux de l’année, le troisième vendredi du mois de juin.

Article précédent Découvrez nos astuces naturelles contre les aphtes
Article suivant On a testé les produits Olaplex
Plus de guides santé & bien-être
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.