Qu'est-ce que l'anuptaphobie, la peur de rester célibataire ?

Par La rédaction | Mis à jour le 12/02/2021 à 15:10
Partager

Syndrome lié à la peur de rester célibataire, l'anuptaphobie est un comportement qui est associé à un sentiment d'abandon et de solitude. Cette phobie peut aussi se caractériser par une dépendance d'ordre affectif ou sexuel.

L'anuptaphobie ou la peur de rester célibataire, c'est quoi ?

On parle d’anuptaphobie lorsqu’un individu éprouve une crainte irrationnelle de rester célibataire. Ce comportement se traduit par une peur d’être abandonné et de se retrouver seul. Dans certains cas, l’anuptaphobe peut parfaitement être en couple. L’unique raison pour laquelle il reste avec quelqu’un est qu’il ne veut pas être seul, même si ce partenaire ne correspond pas parfaitement à ses attentes et à ses goûts. Célibataire, l’anuptaphobe peut passer beaucoup de temps sur les sites de rencontre à la recherche constante de l’âme sœur. Plus présente chez les femmes que les hommes, l’anuptaphobie peut être en rapport avec l’enfance. Dans d’autres cas, cette pathologie est à l’origine d’une addiction au sexe.

Quelles sont les principales causes de l'anuptaphobie ?

L’anuptaphobie est un comportement qui se développe depuis l’enfance. Il se rapporte à une angoisse de séparation qui est due à l’absence de la mère ou des deux parents. C’est la conséquence d’un sentiment de rejet et d’incompréhension qui peut se développer chez l’enfant. Toutefois, cette angoisse peut être totalement évitée si les parents ou des proches arrivent à nouer une bonne relation avec l’enfant.

L’anuptaphobie touche principalement les personnes qui vivent mal leur solitude. Cela est dû à une carence affective. Si dans certains cas cette phobie provient de la séparation avec la mère dès le plus jeune âge, dans d’autres cas elle peut être due au traumatisme subi suite à un abandon physique ou psychique, provoqué par une séparation douloureuse. Être seul devient alors une source de douleur, d’où le besoin de présence et d’amour des autres.

Comment se manifeste l'anuptaphobie ?

Du point de vue psychique, l’anuptaphobie se manifeste par une crainte de la solitude. L’anuptaphobe est toujours en quête d’une relation afin de se sentir en sécurité. La peur de la solitude est tellement évidente que l’anuptaphobe se met en tête qu’il finira sa vie seul. Il vit alors une phobie perpétuelle d’abandon qui se traduit par des angoisses.

Sur le plan physique, l’anuptaphobie se présente comme un état de dépendance. L’anuptaphobe recherche de la compagnie en permanence. Le fait de rester seul provoque chez lui une sensation d’inconfort. Dans les cas les plus sévères d’anuptaphobie, les idées peuvent rapidement être très confuses. L’anuptaphobe agit alors de façon irréfléchie et prend des décisions sur un simple coup de tête pour éviter à tout prix d’être seul.

Comment guérir l'Anuptaphobie ?

L’anuptaphobe peut vaincre sa crainte et ses angoisses en travaillant sur la problématique de l’abandon. Il est nécessaire de connaître la cause de ce mal-être pour retrouver une certaine autonomie. En retrouvant peu à peu ses repères émotionnels, il peut dépasser sa peur et s’éloigner de l’état de dépendance. Outre le recours à la psychothérapie, il faut aussi s’exercer à vivre seul en commençant par pratiquer des activités sans être accompagné.

Article précédent Comment bien utiliser sa crème solaire ?
Article suivant Soins : les dépassements d’honoraire explosent
Plus de guides santé & bien-être
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.