Quels aliments éviter en cas de constipation ?

Par Gala K | Mis à jour le 28/04/2021 à 09:38
Partager

Un manque d'activité, d'hydratation, du stress, mais aussi une alimentation inadaptée : les éléments déclencheurs d'une constipation peuvent être variés. Pour améliorer les choses, commencez par bannir certains aliments le temps d'aller mieux.

Les aliments riches en graisses saturées

Constipé ? Faites une croix sur la junk food, particulièrement riche en produits trop gras et trop salés : frites, chips, burgers, mayonnaise... Mais aussi les fromages (surtout fermentés), le beurre, les charcuteries, la viande rouge...

Les graisses rendent le transit plus long et, souvent, ces aliments sont riches en sel qui favorise la déshydratation. Un cocktail néfaste pour votre système digestif.

Les aliments trop sucrés

Même combat pour les petites douceurs à la sauce comfort food : les chocolats, les viennoiseries, les pâtisseries, les bonbons... sans oublier les sodas. Ces aliments réunissent souvent le combo sucre + graisses saturées, et, comportant peu de fibres, sont plus difficiles à évacuer par notre système digestif. Sans compter qu'ils n'apportent que des calories vides, inutiles pour notre microbiote.

Les aliments riches en amidon

Suave en bouche, l'amidon devient un véritable problème dans nos intestins lorsqu'il est ingéré en trop grandes quantités : il peut provoquer des ballonnements voire empirer une constipation. En effet, l'amidon est plus difficile à dégrader par nos sucs digestifs. Mieux vaut donc faire l'impasse sur certains produits :

  • Le riz, riche en amidon et pauvre en fibres
  • Les bananes pas suffisamment mûres (leur amidon se transforme en glucide à maturation)
  • La pomme de terre, également généreuse en amidon et donc plus longue à digérer.

Vous avez des difficultés de digestion ou des intestins fragiles ? Ménagez votre flore intestinale en privilégiant des aliments peu transformés, riches en fibres et en eau, sans faire non plus l'impasse sur les féculents. Et prenez soin d'avoir une activité physique quotidienne pour dégripper votre côlon.

Article précédent Crème solaire : astuces pour protéger la peau des UV
Article suivant Coupures d’électricité : faudra-t-il jeter la nourriture du frigo et du congélateur ?
Plus de guides santé & bien-être
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.