Arthrose du genou : l’acide hyaluronique est peu efficace

Par Jean-Baptiste Le Roux | Mis à jour le 02/08/2022 à 16:03

Une étude publiée dans le British Medical Journal (BMJ) révèle que les injections d’acide hyaluronique dans le genou sont finalement peu efficaces pour lutter contre l’arthrose.

Articulation genou
500 millions de personnes dans le monde sont victimes d'arthrose du genou.

Une pathologie qui touche un tiers des 65-75 ans

L’arthrose du genou. En France, cette pathologie toucherait près d’un tiers des personnes âgées de 65 à 75 ans. Dans le monde, pas moins de 500 millions de personnes en sont victimes. Il s’agit de l’un des rhumatismes les plus courants. Concrètement, les personnes qui en sont atteintes subissent une détérioration du cartilage de l’articulation du genou. Dans les faits, cela se traduit par des douleurs et des difficultés de mouvement au quotidien.

Parmi les remèdes les plus fréquents, on retrouve les injections d’acide hyaluronique dans le genou. Un traitement pratiqué depuis des décennies, qui consiste à injecter une substance gélatineuse qui a pour propriété de lubrifier les articulations. Mais une récente étude vient de démonter l’intérêt d’une telle pratique. Il s’agit d’une étude publiée dans le British Medical Journal (BMJ).

Un traitement à abandonner

Une étude qui vient corroborer la décision de la Sécurité sociale de ne plus rembourser un tel traitement, depuis plusieurs années. Et cela malgré l’opposition de praticiens spécialistes, des laboratoires et de certaines associations de patients. Ces derniers pourront donc constater, à la lecture de cette récente étude, que l’acide hyaluronique ne serait finalement pas si efficace que cela.

La conclusion de cette étude, c’est que la substance en question contribue à une « petite diminution de la douleur ». Mais que son effet serait trop réduit pour le considérer comme un traitement véritablement efficace, qui ferait réellement une différence sur le plan clinique. Les auteurs de l’étude rappellent également que l’acide hyaluronique peut entraîner des effets secondaires graves. Et qu’il convient donc d’abandonner cette pratique.

À lire aussi Comment éviter l’arthrose du genou ?

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Un ingénieur de Google suspendu pour avoir révélé une intelligence artificielle devenue consciente
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.