Médicaments : la pédiatrie sous haute tension !

Par Paolo Garoscio | Mis à jour le 23/11/2022 à 15:38

Le système de santé, et en particulier la pédiatrie, sont sous tension : une hausse des cas de grippe et autres maladies saisonnières, cumulé à une épidémie de bronchiolite. Mais les médecins ont lancé une autre alerte, le 22 novembre 2022 : la pénurie de médicaments pourrait conduire à une situation encore plus critique que celle déjà en cours. Et le risque est imminent.

pénurie médicament france amoxicilline
Le risque de pénurie de médicaments s'aggrave en France.

L’amoxicilline manque et c’est difficile à remplacer chez l’enfant

Si les médecins et les pédiatres s’inquiètent, c’est que la France fait face à une pénurie d’amoxicilline, antibiotique largement utilisé notamment en remplacement de la pénicilline chez les personnes allergiques. Il s’agit donc d’un médicament fondamental : si les antibiotiques sont inutiles contre les virus, ils servent dans la majorité des cas de contamination bactérienne.

L’amoxicilline est en outre très utilisée pour soigner les enfants… et c’est le problème. « Les stocks des alternatives aux formes pédiatriques d'amoxicilline ne permettront pas de tenir au-delà de quelques semaines », déclare dans un communiqué de presse publié mardi 22 novembre 2022 la Société française de pédiatrie.

Des difficultés sur de nombreux médicaments

Si la Société de pédiatrie s’inquiète, c’est que les ruptures de stock sont réelles en France sur une forme bien particulière d’amoxicilline : le sirop. C’est sous cette forme que cet antibiotique est utilisé chez les enfants. « Toutes les conditions sont réunies pour une crise majeure de santé publique en pédiatrie » survienne à court terme, selon le communiqué de presse.

Sans compter que s’il y a une nécessité de donner de l’amoxicilline sous forme adulte aux enfants, alors les pénuries se répandraient à toute la population de patients. D’ailleurs, les pénuries se multiplient dans les officines : le paracétamol est toujours soumis à une distribution contrôlée et des tensions sur des antidiabétiques ont déjà été signalées depuis la rentrée de septembre 2022.

À lire aussi Future maman : les médicaments à éviter pendant la grossesse

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Malgré ses promesses, Apple collecte vos données personnelles sans votre accord
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.