Peut-on porter le même pyjama toute la semaine ?

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 11/01/2022 à 10:47
Partager

Chemise de nuit, nuisette, combinaison de nuit ou pyjama classique : à chacun ses habitudes en matière de vêtements de nuit. Il en va de même pour ce qui est d’en changer. Alors que certains les portent seulement une fois avant de les mettre au sale, d’autres les font durer toute la semaine, voire davantage. En définitive, quel est l’intervalle idéal à respecter ? Éléments de réponse !

Les indicateurs à observer pour savoir quand changer de pyjama

Pour des raisons pratiques et économiques, il est tentant d’attendre un maximum de temps avant de mettre son pyjama à laver. En vérité, il n’y a pas vraiment de limite prédéfinie. Différents facteurs vont vous permettre d’établir la bonne fréquence.

La transpiration

Certains spécialistes estiment que changer de pyjama une fois par semaine est une bonne moyenne. À condition toutefois de prendre sa douche le soir (et donc de se coucher parfaitement propre) et de ne pas trop transpirer. La transpiration entraîne en effet une macération entre la peau et le tissu qui finit par dégager de mauvaises odeurs. Plus vous transpirez, plus ces dernières apparaîtront rapidement. En conséquence, mieux vaut raccourcir le délai en fonction.

Les bactéries et autres impuretés

D’autres spécialistes sont plus stricts et conseillent de ne pas porter le même pyjama plus de deux jours de suite, surtout si la personne ne porte pas de sous-vêtements dessous. Car outre les acariens, les peaux mortes et les poussières – qui peuvent potentiellement être responsables d’allergies ou de problèmes respiratoires – les tenues de nuit peuvent être porteuses de bactéries. En cause ? La transpiration absorbée par le tissu, mais aussi les germes de la flore périnéale (issus des selles, principalement).

Dans les deux cas, le risque est d’attraper un staphylocoque doré. Il s’agit de la principale bactérie en cause dans les infections cutanées – comme le furoncle – et l’infection urinaire, encore appelée cystite.

L’infection urinaire touche en particulier la femme. Elle se manifeste principalement par :

  • Un besoin fréquent d’uriner (mais avec un faible volume d’urine) ;
  • Des douleurs et des sensations de brûlure à la miction ;
  • Une sensation de poids dans le bas-ventre.

Le risque d’infection est d’autant plus grand que le vêtement de nuit est près du corps (legging, par exemple). Aussi, mieux vaut dans ce cas en changer chaque jour.

Dormir nu, une bonne solution ?

Évidemment, la question du rythme auquel mettre votre pyjama à laver ne se pose plus si vous n’en portez pas ! C’est même le mieux à faire, selon la science. En effet, dormir nu accélérerait l’abaissement de la température corporelle, ce qui aurait de multiples avantages :

  • Endormissement plus rapide ;
  • Meilleur contrôle de la transpiration (et donc, limitation du risque d’infection et autres mycoses) ;
  • Stimulation de la mélatonine, fameuse hormone du sommeil ayant aussi une action anti-âge (le renouvellement cellulaire est ainsi boosté – peau, cheveux, ongles : à vous la cure de Jouvence !) ;
  • Augmentation de la production de spermatozoïdes.

En prime, dormir en tenue d’Adam et Eve, c’est bon pour la planète et pour votre porte-monnaie (moins de lessive, moins d’eau, et pas de pyjamas à racheter) ! Ne négligez pas pour autant l’hygiène de votre linge de lit…

Quid de la fréquence de renouvellement des draps ?

Pour bien entretenir son linge de lit, il est recommandé de changer ses draps toutes les deux semaines. Bien sûr, ce rythme est encore une fois à adapter en fonction de votre degré de transpiration et selon que vous prenez votre douche le soir ou le matin… mais aussi, bien sûr, selon que vous dormez en pyjama ou nu !

Pour vous donner un ordre d’idée, si vous prenez votre douche le matin, avez tendance à beaucoup transpirer et dormez, de plus, nu, il est bon de renouveler vos draps tous les 4 à 5 jours au minimum.

De l’importance de bien choisir son pyjama

Vous avez tenté de dormir nu, mais rien n’y fait ? Si vous vous sentez mieux en pyjama, cela ne doit pas être un obstacle à votre confort. Parmi les matières à privilégier :

  • La soie synthétique : plus résistante, mais également moins onéreuse que la soie naturelle, elle possède pour autant les mêmes propriétés thermorégulatrices, tout en gardant un toucher satin.
  • Le coton : classique, mais indémodable, il est à la fois doux, respirant et bon marché.

À éviter en revanche, les matières telles que le pilou (laine ou coton duveteux d’aspect pelucheux) et le polyester, qui favorisent la transpiration.

Vous voilà devenu expert en pyjama. Il ne vous reste plus qu’à choisir le vôtre et à définir votre routine pour des nuits paisibles !

À lire également : Où acheter sa combinaison de pyjama pour la payer moins cher ?

Article précédent Crème solaire : astuces pour protéger la peau des UV
Article suivant Les injections clandestines d'acide hyaluronique inquiètent
Plus de guides santé & bien-être
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.