Protection informatique : quelle différence entre proxy et VPN ?

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 26/04/2022 à 11:20
Partager

Pendant des années, vous avez utilisé Internet sans vous soucier des données que vous semiez à chacune de vos connexions. Le règlement général sur la protection des données (RGPD) de 2018 a permis à tous de se rendre compte que l’anonymat sur le web n’était que relatif. Comme vous allez le voir, un proxy ou un VPN peut changer la donne. Mais quelles sont leurs différences et à quoi servent-ils ? 

Qu’est-ce qu’un proxy ?

Un proxy est un serveur placé entre vous et Internet. C’est grâce à ce système que les entreprises ou les écoles peuvent limiter le trafic ou l’accès à certains sites.

En effet, quand vous utilisez un proxy, votre navigateur s’y connecte puis vous êtes transféré vers le site que vous recherchez. Le serveur proxy recevra ensuite les réponses du site qu’il vous transférera. Il est donc un intermédiaire (en anglais, « proxy » signifie « intermédiaire ») permettant de dissimuler votre adresse IP.

Il existe plusieurs sortes de proxys, mais les plus répandus sont les déclinaisons HTTP et HTTPS. On retrouve ainsi :

Le proxy transparent

Il n’a pas d’intérêt pour la protection informatique puisqu’il laisse apparaître votre adresse IP. On utilise donc un proxy transparent pour des problématiques de mise en cache ou pour filtrer le contenu.

Le proxy anonyme 

Votre adresse IP sera remplacée par une déclinaison fictive. Votre identité sera protégée, mais les sites auxquels vous tenterez de vous connecter sauront que vous utilisez un proxy. Si certains refusent l’accès à ce type de serveur, vous ne pourrez pas vous connecter.

Le proxy anonyme élevé

Il est si fort qu’il réussit à dissimuler sa propre existence : les sites sollicités répondront comme il le ferait à un particulier. Pour réussir cette prouesse, il modifie régulièrement votre adresse IP sans jamais dévoiler que vous êtes donneur d’ordre. En matière de protection informatique, c’est le serveur le plus abouti. 

Pourquoi utiliser un proxy ?

Comme nous l’avons vu précédemment, le proxy peut bloquer l’accès des utilisateurs d’un réseau à certains sites. Mais il peut également être utilisé des manières suivantes :

Un système pare-feu

Le proxy assure alors votre protection Internet. Lorsqu’un trafic malveillant essaie d’atteindre votre ordinateur, il est bloqué par votre serveur. 

Un allié contre le filtrage de contenu

Quand vous vous retrouvez sur un réseau limitant votre accès à certains sites, vous pouvez contourner cette interdiction en utilisant un autre proxy. Il faudra toutefois que votre accès à ce serveur personnel ou autre n’ait pas été bloqué. 

Un outil pour surfer plus rapidement

Un serveur proxy a également la capacité de stocker certains sites en cache. À chaque fois que vous tenterez d’y accéder, le transfert des données se fera plus rapidement pour une navigation plus fluide

Un plus pour la protection informatique individuelle

Sur un réseau regroupant plusieurs utilisateurs, le proxy permet de brouiller les pistes puisqu’une seule adresse IP est visible. Si un pirate cible un appareil précis sur ce réseau, sa tâche s’avère bien difficile.

Bon à savoir : que dit la loi sur les proxys et les VPN ?

En France comme dans tous les pays de l’Union européenne, l’utilisation d’un proxy ou d’un VPN est légale. Toutefois, il est illégal de se servir de ces solutions pour s’adonner à des activités illicites telles que le téléchargement de contenus non libres de droits.

Qu’est-ce qu’un VPN ?

Derrière l’acronyme VPN se cachent les termes « Virtual Private Network » (réseau virtuel privé). Les VPN ont été créés à la fin des années 1990 pour permettre à des personnes travaillant à distance de se connecter au système informatique de leur entreprise en toute sécurité. Petit à petit, cette technologie infaillible en matière de confidentialité a été transposée à un usage à destination de la sécurisation des données des particuliers.

Grâce au VPN, vous pouvez établir des connexions cryptées et sécurisées entre vous et Internet. Seuls votre ordinateur et votre fournisseur de VPN disposent de la clé pouvant rendre lisibles les informations échangées. Votre adresse IP sera ainsi cachée.

Pour vous garantir cet anonymat, un VPN renvoie toutes vos actions vers des serveurs tiers. Contrairement au proxy, le VPN ne s’utilise pas uniquement pour surfer. Ainsi, les données de votre carte bancaire utilisée pour vos commandes en ligne seront parfaitement protégées.

Pourquoi utiliser un VPN ?

La principale différence entre un proxy et un VPN est que ce dernier offre bien plus d’options quant à son utilisation :

Un accès sécurisé partout

Un VPN permet d’oublier vos craintes au moment de vous connecter sur un réseau Wi-Fi public. Si un piratage est également présent, toutes vos informations seront dissimulées. 

Un anonymat garanti

Avec un VPN, plus personne ne peut vous suivre. Votre fournisseur d’accès, les gouvernements, mais aussi les marques ne peuvent plus vous cibler. Vous surfez en toute liberté sans que vos habitudes de consommation soient décortiquées.

Effacer les limitations géographiques

En utilisant un VPN, le site que vous souhaitez consulter ne retiendra que l’adresse IP de votre serveur. Selon la solution choisie, vous pourrez faire croire que vous vous trouvez en Amérique du Nord ou en Asie. Cela présente un formidable avantage pour les sites de contenus visuels limitant l’accès à leurs créations à certaines zones du monde. En effet, quand vous choisissez un VPN, vous avez la possibilité d’opter pour un serveur installé dans le pays de votre choix. 

Bon à savoir : combien coûte un proxy ou un VPN

Bonne nouvelle : l’anonymat et la sécurité des données sont à la portée de tous grâce aux proxies et VPN gratuits. Pour le premier service, CroxyProxy, Hide.me et le plug-in CyberGhost se sont forgé une réputation solide. Pour les VPN gratuits, testez Nord VPN, Private Internet Access ou Express VPN.

S’ils ont de nombreux points communs, la différence entre proxy et VPN est indéniable. Le premier, qui garantit tout de même une navigation anonymisée et prévient certaines attaques numériques à votre encontre, n’est pas aussi complet que le second. Avec ses communications entièrement chiffrées, le VPN vous protège autant des pirates que des marques un peu trop curieuses. 

Article précédent Votre smartphone peut-il remplacer un appareil photo ?
Article suivant Facebook : le fil d’actualité va changer
Plus de guides téléphonie & internet
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.