Elle fait partie des assurances qui divisent : superflue pour certains, indispensable pour d'autres, l'assurance mobile dépend surtout de la valeur de votre smartphone et de vos besoins. Mais toutes les assurances ne se valent pas. Et dans certains cas, vous êtes même assuré à votre insu... 

Épluchez vos contrats d'assurance existants

En matière d’assurance, les doublons de garanties ne sont pas rares ! Avant de vous pencher sur les différentes offres d’assurance mobile, regardez donc de plus près vos contrats d’assurance actuels (assurance multirisque habitation, automobile...). L’un ou l’autre peut en effet comporter une garantie concernant les objets personnels. Le cas échéant, vous êtes couvert contre le vol et la casse de votre smartphone.

Examinez scrupuleusement les offres des différents prestataires

Si aucune de vos assurances n'inclut une assurance mobile, vous pouvez envisager de vous tourner vers divers professionnels : société d’assurance, établissement bancaire, courtier, opérateur de téléphonie mobile, vendeur du téléphone...

Dans tous les cas, consultez les conditions générales et attardez-vous en particulier sur les rubriques suivantes :

  • Garanties/objet de la garantie : c’est ici que sont regroupées les conditions de prise en charge.
  • Franchise : vous y retrouverez le montant restant à votre charge en cas de dommages.
  • Limite de garantie/exclusions : sont ici définies les circonstances dans lesquelles votre assureur ne vous indemnise pas.

Gare aux délais ! Le délai de déclaration d’un sinistre, quel qu’il soit, est relativement court. Globalement, pour ce qui concerne les mobiles, il est de 5 jours en cas de casse, et seulement de 2 jours en cas de vol. Si vous le dépassez, votre indemnisation est compromise.

Sachez aussi que si vous avez souscrit en ligne et que vous regrettez votre choix, vous avez la possibilité de vous désengager sous 14 jours. En revanche, pour toute souscription en agence, la loi ne prévoit pas de délai de rétractation.

D'autre part, avec l’entrée en vigueur de la loi Hamon en janvier 2015, les assurés ont la possibilité de résilier leur contrat d’assurance après la première année d’adhésion. Cela vous donne l’opportunité de choisir parmi les meilleures garanties !

Comparez la valeur de votre mobile et le coût de l'assurance

En moyenne, le coût d’une assurance mobile varie entre 5 et 25 € par mois selon les garanties proposées. Là encore, il convient de bien apprécier ces dernières : un coût prohibitif n’est pas nécessairement synonyme de prestations premium !

Il est par ailleurs plus que judicieux de mettre en parallèle le coût de l’assurance et celui de votre téléphone. Inutile de payer le plus fort pour assurer votre vieux Nokia. Et, même si vous avez un iPhone récent, prenez en compte la dévaluation de votre appareil.

Pour vous éviter tout surcoût superflu, nous vous conseillons de miser sur une assurance qui, sur 2 ans, ne coûte pas plus du tiers de votre mobile.

N’oubliez pas de conserver en lieu sûr la facture d’achat ainsi que le numéro IMEI de votre smartphone, car tous deux vous seront réclamés par votre assureur. Sans cela, vous ne pourrez pas être indemnisé !

Article précédent Votre smartphone peut-il remplacer un appareil photo ?
Article suivant Malgré ses promesses, Apple collecte vos données personnelles sans votre accord
Plus de guides téléphonie & internet
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.