Red by SFR : encore une hausse de 3 euros, comment la refuser ?

Par Paolo Garoscio | Mis à jour le 04/02/2022 à 10:44

L’opérateur low-cost de SFR, appelé Red by SFR, a une nouvelle fois annoncé à ses clients une augmentation de ses tarifs, d’un montant de 3 € par mois. Cette fois, néanmoins, l’opérateur offre la possibilité de refuser l’augmentation, mais uniquement si le client se manifeste dans un certain délai…

augmentation forfait red sfr refus
L'opérateur Red by SFR va augmenter ses forfaits de trois euros.

Hausses pour les forfaits mobiles, mais aussi pour les fixes

Selon les informations de Clubic, Red by SFR a envoyé plusieurs mails à ses clients pour annoncer une nouvelle augmentation tarifaire. Celle-ci ciblerait les clients Red by SFR de certaines offres mobiles et fixes et conduirait à une augmentation du prix mensuel de 3 € par mois, soit 36 € par an.

L’augmentation est justifiée par l’opérateur de deux manières : pour les forfaits mobiles, ils voient la data augmenter jusqu’à 100 Go et deviennent compatibles 5G (si le réseau est disponible) ; pour les abonnements fixes, c’est le service de stockage SFR Cloud qui est amélioré, passant de 100 à 200 Go.

Pour certains abonnés, la hausse sera donc justifiée, en fonction de leur usage du smartphone ou du Cloud. Mais, ce ne sera pas le cas pour d’autres. Heureusement, il est possible de refuser cette nouvelle augmentation.

Quatre mois pour refuser la hausse des prix chez Red by SFR

Si ce n’est pas toujours le cas, pour ces augmentations et améliorations de forfaits, Red by SFR offre la possibilité à ses abonnés de refuser, et donc de conserver l’ancienne formule et l’ancien prix. Pour ce faire, il faut se rendre sur la page web dont le lien est présent dans le mail, vers la fin de celui-ci.

Une fois sur cette page, il suffit alors de descendre en bas de la page pour voir un bouton « Refuser cette nouvelle offre ».

Les abonnés ont quatre mois pour se prononcer : pour les forfaits mobiles concernés, les mails ayant été envoyés en janvier 2022, cela laisse le temps jusqu’en juin 2022 pour déclarer son refus. Pour les abonnements fixes, les abonnés ont jusqu’au mois d’août 2022.

À lire aussi Bien choisir son forfait Internet mobile

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Les ventes de camembert chutent en France
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.