Piratage informatique : gare aux nouvelles tendances chez les hackers

Par Jean-Baptiste Le Roux | Mis à jour le 09/03/2022 à 11:19

La plateforme cybermalveillance.gouv.fr recense les demandes d’aide des Français face au piratage informatique. Ce qui permet de dégager les nouvelles tendances d’arnaques en ligne, chez les hackers.

Hacker
173.000 demandes d'aides ont été recensées entre 2020 et 2021 par la plateforme cybermalveillance.gouv.fr.

Une hausse des attaques informatiques

Entre 2020 et 2021, le nombre de demandes d’assistance sur la plateforme cybermalveillance.gouv.fr a augmenté de 65%. Sur cette période-là, les demandes d’aide atteignaient ainsi le chiffre ahurissant de 173.000. Soit en moyenne plus de 473 demandes d’aide par jour. La preuve que les pirates informatiques ne sont pas au chômage. La preuve également qu’ils savent se renouveler.

Le recensement de ces demandes d’aide permet à cette plateforme, créée en 2017, de dresser le panorama des arnaques les plus répandues sur Internet, mais également de dégager les nouvelles tendances en matière d’escroquerie sur le Net. D’ailleurs, depuis son lancement, cette plateforme n’a jamais été aussi consultée par les Français, particuliers comme entreprises.

Arnaques en ligne : les nouvelles tendances

Parmi les attaques les plus pratiques par les pirates informatiques, le hameçonnage arrive une fois encore en première position. Cette pratique, appelée phishing en anglais peut concerner tout le monde. Qu’il s’agisse de particuliers, d’entreprises, voire même de collectivités. Par ailleurs, précise la plateforme cybermalveillance.gouv.fr, elle peut se diversifier en une multitude d’arnaques.

La plateforme cybermalveillance.gouv.fr met également en garde les internautes contre l’émergence de nouvelles pratiques, dévastatrices, dans le domaine des attaques informatiques. Parmi les nouvelles tendances en la matière, recensées par cet organisme, on retrouve notamment l’arrivée de nombreuses arnaques aux placements, mais aussi le piratage direct et sans concession des boîtes mail. Moralité, sur Internet, faites attention où vous mettez les pieds !

À lire aussi Piratage : comment protéger vos données personnelles ?

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Un ingénieur de Google suspendu pour avoir révélé une intelligence artificielle devenue consciente
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.