Une nouvelle action d'Amazon pour lutter contre la pollution...Est ce suffisant ?

Par Paolo Garoscio | Mis à jour le 09/08/2022 à 15:46

La lutte contre la pollution et le réchauffement climatique causés par l’activité humaine passe, certes, par un changement radical de nos modes de consommation, mais aussi par toute une série de petites actions. Mises l’une à côté de l’autre, leurs effets sont réels. Amazon a donc annoncé une petite révolution pour son activité principale, le e-commerce.

plastique amazon colis recyclage
Amazon va réduire encore le plastique utilisé dans ses colis.

La fin progressive du papier bulle chez Amazon

Le géant du e-commerce fait partie de ceux qui peuvent faire beaucoup en changeant rien qu’une petite habitude. Dans le cadre de son « Climate Pledge », le groupe de Seattle a donc dévoilé son plan pour réduire sa consommation de plastique dans le cadre des milliers de colis qu’il envoie chaque minute à l’international : la fin du papier bulle. Ce dernier est en effet massivement utilisé par l’entreprise pour protéger les produits à l’intérieur des cartons.

En lieu et place du papier bulle, Amazon va de plus en plus utiliser du papier recyclable. Les clients du géant s’en sont sans doute déjà rendu compte, le papier étant désormais fortement utilisé pour caler les produits dans les cartons afin d’éviter qu’ils ne bougent trop durant le transport. Cette technique, utilisée avant tout pour le transport terrestre, sera adaptée à l’ensemble des modes de livraison utilisés par le groupe.

La neutralité carbone pour Amazon en 2040 ?

Pour autant, le papier bulle et le plastique ne disparaîtront pas : certains produits, fragiles, nécessitent encore la protection unique qu’offre le papier bulle. Sans compter qu’enrouler un produit dans du plastique le protège mieux de l’eau que le papier, ce qui peut être fondamental dans certaines zones du monde à certaines périodes de l’année.

L’annonce d’Amazon est donc une bonne nouvelle pour la planète, mais elle sera loin de répondre à l’urgence climatique. D’ailleurs, Amazon ne vise à atteindre la neutralité carbone qu’en 2040, dans le cadre de son « Climate Pledge » : le groupe doit encore évoluer à bien des égards pour y parvenir.

À lire aussi Papier alu, sulfurisé ou film plastique : ils ne sont pas si inoffensifs que cela !

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Pourquoi il y a si peu de seniors qui travaillent en France ?
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.