Des instructions de lavage à la machine confondues par des appels à l'aide

Par Jean-Baptiste Le Roux | Mis à jour le 05/08/2022 à 15:09

Fin juin, les réseaux sociaux se faisaient l’écho d’une rumeur étonnante : des messages d’appel à l’aide inscrits par des ouvriers Ouïghours sur les étiquettes des vêtements de la marque chinoise Shein.

Shein
D'après des ONG, plus d'un million de Ouïghours seraient placés en camp de rééducation politique, en Chine.

Un mystérieux message sur les étiquettes des vêtements Shein

Le raccourci était facile. De quoi alimenter les réseaux sociaux durant quelques jours en fake news. Fin juin dernier, des messages envoyés sur les réseaux sociaux relaient une bien étonnante histoire : de mystérieux appels à l’aide écrits sur les étiquettes des vêtements produits par une marque de fast fashion chinoise, Shein. Sur les photos partagées, on peut en effet voir l’inscription suivante : « need your help ». « J’ai besoin de votre aide ».

La marque chinoise entre alors dans le collimateur des internautes les moins avertis, ou les plus complotistes. Le raccourci se fait alors très rapidement : ces messages seraient inscrit par des ouvriers Ouïghours, qui contourneraient ainsi la censure, réelle, du régime chinois pour alerter l’Occident sur leur situation dramatique. Il est vrai que cette population fait l’objet d’une répression violente de la part du régime chinois. Certains pays évoquant même un génocide.

Une simple consigne de lavage

Les Ouïghours étant privés de droits, et réduits en esclavage, les internautes ont alors pensé à un véritable appel à l’aide. Pourtant aujourd’hui, rien ne permet de prouver que Shein emploie une main d’oeuvre Ouïghour pour fabriquer ses vêtements, vendus à très bas prix. Pourtant, le message inscrit sur les étiquettes des vêtements Shein semble être de toute autre nature.

En effet, si on prend le temps de lire la phrase complète, on peut voir inscrit le message suivant : « Due to the water saving technology, need your help washing with the soft detergent at the first time to make the goods softer. Ce que l’on peut traduire par : en raison de la technologie d’économie d’eau, nous avons besoin de votre aide pour utiliser un détergent doux la première fois, afin de rendre les marchandises plus douces ». Un appel à bien laver donc, et non un appel à l’aide…

A lire aussi : Refaire sa garde-robe avec un petit budget, mode d’emploi

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Un ingénieur de Google suspendu pour avoir révélé une intelligence artificielle devenue consciente
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.