Chantage à la webcam : une arnaque qui cible les amateurs de porno

Par Jean-Baptiste Le Roux | Mis à jour le 21/09/2022 à 09:30

L’une des arnaques les plus pratiquées sur Internet revient en force. Le chantage à la webcam, qui informe les destinataires des mails qu’ils auraient été piégés sur un site porno.

Webcam
Ces tentatives d'extorsion sont punies de 100.000 euros d'amende et de sept ans de prison.

Le retour du chantage à la webcam

Si votre boîte mail est efficace, il y a de fortes chances que ce genre de courriers tombe directement dans les spams. Le cas inverse, mieux vaut être prévenu et redoubler de vigilance. L’une des arnaques les plus en vogue sur Internet semble revenir en force en cette rentrée, d’après le Groupement d’Intérêt Public Action contre la Cybermalveillance. Il s’agit du chantage à la webcam.

Concrètement, cette escroquerie se présente de la manière suivante. Des escrocs vous envoient un mail en vous faisant croire que vous avez été filmé, avec votre webcam, en train de consulter des sites pornographiques, voire pédopornographiques. Une seconde option qui fait un peu plus froid dans le dos. Et pour éviter de diffuser ces images, ils vous demandent une somme d’argent.

Ne jamais donner suite à ce genre de mails

Première chose : consulter un site pornographique n’est pas pénalement répréhensible. Sauf si ces images mettent en scène des personnes mineures. Seconde chose : il ne faut jamais répondre à ces tentatives d’extorsion. Ces coups de bluff sont souvent effectués sans aucune information crédible pour les étayer. Dites vous bien que ces escrocs, risquent, dans les faits, bien plus que vous.

En effet, ces tentatives d’extorsion sont punies de sept ans de prison et de 100.000 € d’amende. Notez que ces mails peuvent prendre différentes formes. Un message anonyme, mais également un courriel imitant ceux des forces de l’ordre, dans le but d’être plus effrayants. Sachez enfin que les possibilités de (vrais) piratages de webcam sont relativement faibles !

À lire aussi Arnaques téléphoniques : comment ne plus tomber dans le piège ?

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant De nombreux véhicules potentiellement dangereux sont rappelés
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.