Contraception : faut-il se méfier du stérilet ?

Par Florian Billaud | Mis à jour le 04/10/2019 à 21:45
Partager

Le stérilet est un moyen de contraception fiable et confortable. Toutes les femmes peuvent en profiter ! Qu’il soit hormonal ou en cuivre, il réduit considérablement le risque de grossesse. Ce contraceptif a parfois mauvaise réputation. Faut-il se méfier du stérilet ? Aujourd’hui, nous vous proposons de faire le point.

Le stérilet : pour qui ?

Le stérilet est un mode de contraception qui s’adresse à toutes les femmes. Longtemps, ce dispositif était réservé aux femmes ayant déjà eu un enfant. Cette différence venait du fait que le stérilet était difficile à poser chez les femmes qui avaient un petit utérus. Aujourd’hui, le stérilet se décline dans différentes tailles et les plus petits modèles peuvent être proposés aux femmes qui n’ont jamais accouché.Le stérilet est également un moyen de contraception qui convient à n’importe quel moment de sa vie. Que l’on soit jeune, après un enfant ou avant la ménopause, le contraceptif convient parfaitement !

Quel type de stérilet choisir

Il existe plusieurs types de stérilets. Comme nous l’avons vu précédemment, les petits modèles sont préconisés pour les femmes qui n’ont pas encore fait l’expérience de la grossesse. Il existe ensuite deux grandes familles de stérilets : les stérilets hormonaux et les stérilets en cuivre. Les premiers sont intéressants, car chez beaucoup de femmes, ils stoppent les règles. Cette particularité est souvent un critère de choix. Le stérilet en cuivre quant à lui est naturel, ce qui séduit également un grand nombre de femmes soucieuses de ne pas ingérer de substances controversées.Bien choisir son stériletIl est essentiel de bien choisir son stérilet. Pour ce faire, il faut demander conseil à un gynécologue ou à une sage-femme. Selon votre profil, on vous proposera le stérilet en cuivre, le stérilet hormonal ou le mini-stérilet. Bien sûr, vous pourrez aussi opter pour d’autres contraceptifs !

La fiabilité du stérilet

Les stérilets sont souvent pointés du doigt, car ils sont moins fiables que la pilule. Cette affirmation est vraie et même prouvée scientifiquement. Cependant, il faut savoir que l’oubli de pilule provoque plus de grossesses non désirées que le stérilet. À moins d’être infaillible avec sa pilule contraceptive, le stérilet est donc finalement plus intéressant.D’autre part, le stérilet est efficace pendant 5 années après sa pose. C’est très confortable pour les femmes qui n’ont pas à s’en inquiéter. Les mini stérilets sont quant à eux efficaces pendant 3 années.

Le stérilet, c’est douloureux ?

La mise en place du stérilet est réalisée par un gynécologue ou une sage-femme. Elle est sans douleur. Le praticien pourra si besoin prescrire un traitement médicamenteux pour préparer l’utérus. Le stérilet doit impérativement être posé juste après les règles. Ainsi l’accès est plus facile et surtout, on a la certitude que la patiente n’est pas enceinte.Il est possible que dans les heures qui suivent la pose du stérilet, des douleurs de règles apparaissent. Elles seront de courtes durées et surtout d’intensité très modérée. Si vous avez opté pour le stérilet en cuivre, des effets secondaires peuvent être remarqués. Ils restent très rares. Parmi eux, on peut citer les maux de tête, les douleurs mammaires et vraiment très rarement l’apparition de kystes ovariens bénins.Si vous souhaitez profiter des avantages du stérilet, prenez rendez-vous avec votre gynécologue ou votre sage-femme. Vous discuterez ensemble de cette possibilité. Enfin, rappelez-vous que les coupes menstruelles ne sont pas préconisées si vous portez un stérilet !

Article précédent Comment bien négocier votre contrat de prévoyance ?
Article suivant Tout savoir sur les dispositifs anti-tabac et comment se faire rembourser
Plus de guides mutuelle
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.