L'influence du changement d'heure sur l'organisme

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 22/09/2021 à 13:56
Partager

Le passage de l'heure d'été à celle d'hiver, et vice-versa, peut provoquer certains bouleversements dans l'organisme. Découvrez lesquels et comment les limiter.

Changement d'heure et dérèglements de l'organisme

Il est toujours agréable de reculer son horloge d’une heure pour bénéficier d’une heure de sommeil en plus en hiver, mais cela signifie aussi que la journée sera plus courte. Au contraire, le passage de l’heure d’hiver à l'heure d'été raccourcit notre sommeil d'une heure. Résultat ? En été, les gens ont davantage tendance à somnoler. Ce manque de sommeil entraîne également une baisse de productivité et d'attention

Selon certaines études, le nombre d’accidents de la route et d’accidents au travail est en hausse les premiers jours du passage de l’heure d’hiver à l’heure d’été.

À cause du changement d’heure, l’individu est également sujet aux sautes d’humeurs. Certains vont même jusqu’à perdre leur appétit, du fait du décalage de l’heure du repas. Le nombre de cas d’infarctus du myocarde augmenterait également pendant les périodes de changement d’heure à cause d’une perturbation du rythme circadien.

Parmi les personnes les plus vulnérables, les bébés et les seniors sont ceux qui ont le plus de mal à s’adapter.

Adapter son sommeil avant le changement d'heure

Avant même que l’heure ne change pour de bon, il est préférable d’organiser son cycle de sommeil.

  • Une semaine avant l’heure d’hiver, dormez une heure plus tôt ou décalez l’heure du coucher de 10 à 15 minutes.
  • Quand vient le passage à l’heure d’été, adoptez le même principe, mais en l’inversant.
  • Pour les bébés, le changement ne doit pas être brusque : un décalage progressif de 15 minutes par jour serait l’idéal avant l’adoption d’un nouveau rythme.

Préparer son organisme au changement d'heure

Si le changement d'heure vous affecte particulièrement, un bon bain chaud avant de se mettre au lit est une excellente alternative. Le corps sera ainsi parfaitement détendu et reposé, et se laissera facilement emporter par le sommeil.

La prise de mélatonine, sur ordonnance, peut aider à mieux vivre ce petit décalage de l’heure puisqu’elle favorise le sommeil, mais il convient de demander l’avis d’un professionnel de santé.

Si vous vous sentez complètement déphasé ou fatigué, essayez de vous reposer au maximum : adoptez par exemple les micro-siestes, le temps de laisser votre organisme s'adapter en douceur. Limitez aussi les excitants type café ou théine après 17 heures.

La lumière aide également à retrouver le moral ! Prenez votre dose de lumière naturelle en vous promenant, ou testez la luminothérapie pour faire du bien à votre organisme.

Le changement d'heure n'a pas le même impact sur tous les organismes. Certaines personnes, plus sensibles ou plus fragiles, peuvent être affectées par le manque de sommeil ou le nouveau rythme horaire. Pensez à coupler ces conseils à une bonne hygiène de vie : alimentation saine, activité physique, rituels apaisants, etc.

Article précédent Comment bien négocier votre contrat de prévoyance ?
Article suivant Consultation médicale : une sanction financière pour les patients absents ?
Plus de guides mutuelle
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.