La mutuelle santé individuelle est-elle obligatoire ?

Par Alexis Guiot | Mis à jour le 08/10/2021 à 14:12
Partager

Dans le système de santé français, une partie des soins est prise en charge par la sécurité sociale, et l’autre partie reste votre charge. Afin de couvrir ce reste à charge, il est nécessaire d’avoir une mutuelle santé pour garantir le remboursement de ces frais restants. Nécessaire... mais pas obligatoire : tous dépend de votre situation professionnelle et personnelle.

La mutuelle santé : une couverture essentielle

La souscription à une mutuelle santé est un point essentiel pour être pleinement serein au quotidien. Grâce à ce contrat, vous pouvez couvrir au mieux vos différentes dépenses de santé.

En France, l’Assurance Maladie prend en charge une partie des soins et le reste à charge, dit le « ticket modérateur » représente ce que vous devez payer de votre poche. La mutuelle santé permet couvrir le montant de ce ticket modérateur, totalement ou partiellement selon les contrats.

Avant de choisir votre mutuelle santé individuelle, il est donc important de prendre en compte les différents éléments qui définiront la couverture souhaitée :

  • Situation : salarié, étudiant, travailleur non-salariés, senior, chômeur, ayants-droit…
  • Besoins santé : spécialistes, ophtalmologie, dentaire, hospitalisations…
  • Niveau de couverture : taux d’indemnisation des différentes garanties
  • Conditions générales : délais de carence, exclusions de garanties, surprimes…

La souscription à une mutuelle santé individuelle : obligatoire ?

La question de la mutuelle santé est un point à ne pas négliger. Face aux dépenses de santé parfois importantes, il convient d’être le mieux couvert possible. En fonction de la situation professionnelle de chacun, la souscription à ce type de contrat n’est pas forcément obligatoire.

Salarié du secteur privé ou d’une association

Depuis 2016, la proposition d’une mutuelle d'entreprise collective est obligatoire pour toutes les entreprises privées et les associations. La souscription à la mutuelle santé de l’entreprise ou de l’association est obligatoire pour les salariés de ces organisations.

Sachez que l’employeur a également pour obligation de prendre en charge au moins 50 % des cotisations de cette mutuelle santé obligatoire, le montant restant étant prélevé directement sur fiche de salaire. Dans certains cas, vous avez la possibilité de refuser la mutuelle entreprise :

  • Vous êtes déjà couvert par la mutuelle obligatoire de votre conjoint
  • Vous êtes bénéficiaire de la CMUC ou de l’ACS
  • Vous êtes salarié à temps très partiel (15 heures par semaine maximum)
  • Vous disposez d’un certain type de contrat : CDD, contrat de mission, apprenti

Non-salarié

Dans toutes les situations autres que salarié du secteur privé ou d’une association, la souscription à une mutuelle santé individuelle est facultative. Néanmoins, vos besoins sont aussi importants que les personnes du secteur privé et doivent donc faire l’objet d’une véritable couverture. En effet, même si l’Assurance Maladie prévoit un prise en charge d’une partie des frais de santé, cette couverture ne vous permet pas de couvrir le montant total et implique donc la nécessité de souscrire à une mutuelle pour compléter la couverture.

La recherche d’une mutuelle santé individuelle concerne donc de nombreuses catégories de personnes :

  • Étudiants non affiliés à la couverture de leurs parents
  • Chômeurs
  • Fonctionnaires
  • Seniors et retraités
  • Indépendants

Peut-on souscrire à une mutuelle santé en tant que salarié du privé ou d’une association ?

La mutuelle d’entreprise est obligatoire autant pour les entreprises que pour les salariés. Ce contrat se doit de garantir une couverture minimum afin d’assurer une protection pour tous. Néanmoins, selon le profil de chaque salarié, les besoins en protection de santé ne sont pas les mêmes.

Dans le cas où la couverture de la mutuelle collective n’est pas suffisante ou pas adaptée, il est possible de souscrire à une surcomplémentaire santé. Ce type de contrat permet ainsi de conserver la mutuelle d’entreprise tout en profitant de garanties adaptées pour vous couvrir au mieux et répondre à vos besoins de soins et, éventuellement, à ceux de vos ayants-droit.

Comment choisir sa mutuelle santé ?

Du fait des nombreux établissements présents sur le marché, les conditions et les tarifs des contrats proposés peuvent fortement varier. Afin de choisir la meilleure offre possible, il est nécessaire de comparer les différents contrats de protection. Pour gagner du temps, il est possible d'utiliser un comparateur de mutuelle santé.

Pour une recherche efficace, pensez à tous les paramètres importants : besoin de lunettes, soins dentaires réguliers, médecine alternative… Pensez aussi aux éventuels soins dont vous pourriez avoir besoin à court ou moyen terme (orthodontie, opération ophtalmique...). 

Autant pour éviter des dépenses de santé démesurées que pour vous garantir l’accès à des soins de qualité, la souscription à une mutuelle de santé individuelle est donc un point particulièrement important. Si vous êtes salarié et que la mutuelle collective ne vous convient pas suffisamment, n’hésitez pas à souscrire à une surcomplémentaire afin d’adapter au mieux votre protection santé à votre profil.

Article précédent Comment bien négocier votre contrat de prévoyance ?
Article suivant La France fait elle face à une nouvelle vague de Covid-19 ?
Plus de guides mutuelle
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.