La couleur de votre urine en dit beaucoup à votre sujet

Par La rédaction | Mis à jour le 26/02/2021 à 17:51
Partager

De transparente à jaune foncé, la couleur de l'urine varie tout au long de la journée. C'est un excellent indicateur de votre état de santé. Il est donc important de savoir interpréter les différentes couleurs pour anticiper un éventuel problème.

Les reins jouent leur rôle de filtre

Vous l’avez sans doute déjà remarqué, certains aliments changent la couleur de l’urine. Les betteraves lui donnent un aspect rosé. C’est dû à la présence d’un pigment végétal, la bétalaïne. Elle peut être verdâtre après avoir mangé des asperges. Les reins jouent tout simplement leur rôle de filtre. Pour preuve, le matin, l’urine est d’un jaune plus soutenu, car plus concentrée, parce que les reins, comme le reste de l’organisme, se sont mis en pause durant le sommeil. D’autres produits peuvent influer sur la couleur de l’urine sans qu’il y ait lieu de s’inquiéter. Il suffit de le savoir. Les colorants artificiels par exemple. Mais aussi certains compléments alimentaires vitaminés qui se traduiront par un jaune fluo. Ou orange fluo après avoir absorbé des antibiotiques à base de rifampicine. D’autres médicaments rendent l’urine bleu ou verte comme les antihistaminiques, les anti-inflammatoires, des antibactériens, des antidépresseurs, des médicaments de la nausée ou ceux permettant de réduire l’acidité gastrique.

L'un des indicateurs de votre santé

Normalement, la couleur de l’urine évolue du jaune très pâle à l’ambre foncé. Au-delà des modifications provoquées par certains aliments ou par des médicaments, l’aspect de l’urine est un très bon indicateur de l’état de santé. Mieux vaut prévenir que guérir en apprenant à interpréter les différentes couleurs. Selon l’échelle de Cleveland Clinic, l’urine peut adopter 9 couleurs.

Transparente : vous buvez trop d’eau. Réduisez votre consommation pour reposer vos reins.

Jaune clair : tout va bien, vous avez trouvé le bon équilibre quant à votre hydratation.

Jaune foncé : pas de problème, mais buvez un peu plus d’eau.

Ambre : votre organisme a vraiment besoin de plus d’eau.

Brune : soit vous manquez d’eau, à la limite de la déshydratation, soit vous avez une maladie du foie. Augmentez votre consommation d’eau : si la couleur persiste, consultez votre médecin.

Rose ou rougeâtre : vous avez mangé de la betterave. Si la couleur persiste durant plusieurs jours, consultez votre médecin, c’est peut-être un problème de prostate ou une infection urinaire.

Rouge orangé : votre organisme a peut-être besoin de plus d’eau. Sinon consultez pour éliminer une maladie du foie ou des voies biliaires.

Bleu ou vert : c’est sûrement dû à un aliment riche en colorant naturel ou artificiel. Si la couleur ne disparaît pas au bout de 48 heures, consultez votre médecin pour vérifier qu’il ne s’agit pas d’une bactérie.

Moussante : vous mangez trop d’aliments riches en protéines (produits laitiers, viande, poissons, œufs, pain, pâtes alimentaires, riz...). Le corps ne stocke pas l’excès de protéines, et l’azote (responsable de la mousse) est alors traité par les reins comme l’urée. Si le phénomène persiste, par mesure de précaution, mieux vaut consulter votre médecin pour vous assurer que cela ne provient pas d’un problème au niveau des reins. À lire aussi Comment nettoyer une tache d’urine ?

Article précédent Comment bien négocier votre contrat de prévoyance ?
Article suivant Consultation médicale : une sanction financière pour les patients absents ?
Plus de guides mutuelle
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.