Comment bénéficier des lunettes gratuites ?

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 26/08/2022 à 16:31
Partager

Promesse électorale du candidat Emmanuelle Macron, les lunettes remboursées à 100 % sont arrivées sur le marché de l’optique au 1er janvier 2020. Mais comment bénéficier des lunettes gratuites ? Radins.com vous explique tout sur la mesure « reste à charge zéro » (RAC 0).

Qu’est-ce que la réforme 100 % santé ?

De nombreux Français renoncent à des équipements de santé pourtant essentiels. Lunettes de vue, aides auditives ou prothèses dentaires s’avèrent en effet beaucoup trop chères. La mesure « reste à charge zéro » permet de bénéficier de remboursements complets sur certains soins. Pour en bénéficier, il faut être affilié à une complémentaire santé responsable (c’est le cas de 95 % des contrats du marché). Les personnes dépendant de la Complémentaire santé solidaire (C2S) sont également éligibles. Tous les équipements des paniers 100 % santé (audiologie, optique et soins dentaires) permettent de ne pas être soumis à un reste à charge. Seuls les opticiens agréés par la Sécurité sociale peuvent délivrer des lunettes remboursées à 100 %. Il peut s’agir de boutiques physiques ou en ligne. 

Quelle offre pour bénéficier des lunettes gratuites ?

Depuis la mise en place du « reste à charge zéro », votre opticien est tenu de vous présenter deux devis :

  • Un devis permettant la prise en charge totale grâce aux remboursements de l’Assurance maladie et de la complémentaire santé (mutuelle). Il ne comprendra que du matériel de Classe A ;
  • Un devis des équipements aux prix fixés librement (Classe B). Le remboursement de vos lunettes se fera alors en fonction des tarifs de base pratiqués par la Sécurité sociale et de la politique de votre contrat complémentaire.

Le panier 100 % comprend 20 montures adultes de Classe A et 15 montures enfants. Pour être intégré au « reste à charge zéro », il est donc obligatoire de choisir un modèle de cette sélection. Toutes les montures sélectionnées affichent un prix inférieur à 30 €. Lisez nos astuces pour trouver les lunettes qui conviennt le mieux à votre visage.

Le RAC 0 rembourse également la prestation d’appareillage et celle d’adaptation. Le coût de la première est compris entre 5 € et 15 €. Elle permet d’obtenir un bon résultat esthétique lorsque les deux verres n’ont pas la même épaisseur. Le service d’adaptation est proposé quand un patient renouvelle ses lunettes. Il coûte 10 €.

Bon à savoir : Des remboursements limités avec une complémentaire responsable

Si vous préférez ne pas bénéficier des lunettes gratuites et choisissez l'option prix libres, n’oubliez pas que le remboursement de votre contrat responsable ne pourra excéder 100 €.

Les spécificités des verres des lunettes gratuites

Les verres classe A devront bien évidemment correspondre à la correction indiquée sur l'ordonnance du patient. Ils doivent aussi respecter certains critères esthétiques et spécificités techniques. L'amincissement des verres est ainsi obligatoire tout comme les traitements antirayures et antireflet. Il existe deux types de verres correcteurs proposés dans le panier de soins 100 % santé :

  • Verres unifocaux pouvant corriger l’astigmatisme, l’hypermétropie et la myopie ;
  • Verres progressifs (multifocaux) utilisés pour le traitement de déficiences visuelles spéciales comme la presbytie.

Si vous souhaitez ajouter un traitement contre la lumière bleue (celle des écrans), il ne sera pas remboursé. Il en va de même pour le traitement antibuée ou antistatique permettant d’éviter le dépôt de poussière.

Quels plafonds pour des lunettes remboursées à 100 % ?

Choisir une monture et des verres de classe A est une première étape pour bénéficier des lunettes gratuites. Il faut également s’assurer de ne pas dépasser les plafonds suivants par paire de lunettes :

  • Faible correction : 95 € maximum ;
  • Faible correction avec verres progressifs : 180 € maximum ;
  • Forte correction : 265 € maximum ;
  • Forte correction avec verres progressifs : jusqu’à 370 €.

Est-il possible de combiner équipements Classe A et B ?

Si, une fois chez l’opticien, vous avez un coup de cœur pour une monture à tarif libre, vous avez la possibilité de la combiner à des verres sans reste à charge. Il est également possible d’opter pour des verres correcteurs de Classe B à associer à une monture de classe A. Avec un panier mixte (ou de dissociation), vous ne pourrez pas bénéficier de lunettes gratuites. Seule une partie de votre panier sera remboursée à 100 %.

Bon à savoir : Le RAC 0 optique seulement pour les lunettes

S’il est possible de bénéficier de lunettes gratuites, elles sont le seul dispositif optique remboursé à 100 %. Les lentilles comme la chirurgie réfractive (laser) ne sont pas concernées par ce dispositif.

Quand renouveler ses lunettes gratuites ?

La fréquence à laquelle vous pourrez bénéficier de lunettes gratuites est régulée :

  • Enfants jusqu’à 6 ans : il est possible de renouveler les lunettes tous les 6 mois quand la première monture a mal été adaptée au visage ;
  • Moins de 16 ans : une paire de lunettes par an (la date de la dernière facture faisant foi) ;
  • Plus de 16 ans : renouvellement des lunettes tous les deux ans sauf en cas de forte évolution de la vue.

Les personnes souffrant de glaucome, de DMLA ou troubles de la réfraction dus à une pathologie ou à une prise de médicaments peuvent également accéder à un renouvellement anticipé de leurs lunettes (1 fois par an). Les montures remboursées à 100 % sont garanties durant deux ans. Les verres progressifs sont couverts pendant trois mois.

Quelle solution pour les personnes sans mutuelle ?

5 % des Français ne sont pas affiliés à une mutuelle et ne peuvent donc pas bénéficier des lunettes gratuites. Toutefois, ils ont la possibilité d’accéder à une offre plafonnée permettant d’obtenir un remboursement partiel auprès de l’Assurance Maladie. Les personnes en difficulté peuvent demander à bénéficier d’une Complémentaire santé solidaire auprès de l’État. Elle peut être gratuite pour les plus faibles revenus ou coûter 1 €/jour par personne. Ce dispositif est soumis à un plafond de ressources.

Depuis 2020, il est possible de bénéficier de lunettes gratuites. Attention toutefois, le RAC 0 n’est accessible qu’aux personnes affiliées à une Complémentaire santé solidaire. Renseignez-vous auprès de votre mutuelle pour savoir si c’est le cas de votre contrat. La sélection de montures est limitée (formes et couleurs), mais pensée pour convenir à tous les visages. Les verres reçoivent les mêmes traitements que des modèles aux prix librement fixés. Si vous trouvez votre bonheur dans les lunettes 100 % remboursées, vous pourrez réaliser de belles économies.

Article précédent Comment bien négocier votre contrat de prévoyance ?
Article suivant La France fait elle face à une nouvelle vague de Covid-19 ?
Plus de guides mutuelle
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.