Acupuncture : comment bien choisir son médecin ?

Par La rédaction | Mis à jour le 04/10/2019 à 23:11
Partager

L’acupuncture est une forme de thérapie qui permet de soulager bien des maux. Si vous voulez goûter aux bienfaits de cette pratique traditionnelle chinoise, voici quelques points qui méritent toute votre attention afin de choisir le bon praticien.

Médecine douce : qui pratique l'acupuncture ?

En France, la pratique de l’acupuncture est bien réglementée. Ce sont des médecins diplômés qui peuvent suivre une formation d’acupuncture et exercer par la suite en tant que médecin acupuncteur. Cette spécialisation dure trois ans. À côté de ces médecins acupuncteurs existent d’autres personnes qui proposent des séances d’acupuncture après avoir suivi une ou plusieurs formations de quelques jours. Ces formations ne pas reconnues, et si vous les consultez, vous n’aurez pas droit au remboursement partiel des soins de la Sécurité sociale.Pour savoir quels sont les acupuncteurs conventionnés par l’État, vous avez le choix entre :

  • Consulter l’annuaire des médecins acupuncteurs de France ;
  • Vous renseigner sur le site de l’association française d’acupuncture.

L'hygiène, un point crucial à vérifier

Lorsque vous venez pour la première fois dans le cabinet d’un acupuncteur, soyez vigilant sur l’hygiène. Si celle-ci laisse à désirer, il serait plus sûr de rebrousser chemin afin d’éviter les éventuelles contagions. Ne manquez pas de vérifier que les aiguilles que le praticien s’apprête à vous planter dans la peau sont stériles. En effet, les aiguilles utilisées dans cette activité doivent être stériles et à usage unique. Ces aiguilles se présentent sous blister avant la pose. Certaines se présentent par lot, d’autres individuellement.

Une consultation minutieuse, un gage de sérieux

L’acupuncture est une médecine chinoise qui peut être bénéfique dans de nombreux cas : de la femme enceinte qui se prépare à l’accouchement à l’individu qui désire se défaire d’une dépendance tabagique ou alcoolique. Cette pratique ancestrale chinoise nécessite une bonne connaissance du corps, mais aussi de l’état d’esprit de l’individu. Ainsi, quand vous vous rendez chez un praticien, ce dernier devrait faire une auscultation en profondeur avant de procéder à la première piqûre. D’une manière générale, la consultation dure en moyenne une demi-heure, voire même trois quarts d’heure pour certains cas. Comme tout médecin, le praticien vous posera des questions sur votre santé physique, mais pas uniquement. Il vous posera également des questions qui paraissent parfois insolites comme le fait de savoir si vous êtes joyeux, par exemple, et ce, afin de cerner votre état émotionnel.

Comment repérer les charlatans ?

Un bon acupuncteur ne doit pas uniquement respecter les normes d’hygiène et éviter les consultations expéditives. Il importe qu’il sache manier les aiguilles qu’il posera sur vous. Après vous avoir ausculté, un vrai acupuncteur arrive à déterminer quels sont les points vitaux à toucher pour vous soulager. Ainsi, il n’utilise que très peu d’aiguilles : 3 à 10 en général. Certains n’utilisent qu’une seule et unique aiguille. Si vous vous retrouvez avec le corps rempli d’aiguilles, il serait judicieux de vous orienter vers un autre spécialiste.Les effets de l’acupuncture commencent à se faire sentir dès la première séance, à moins que le mal soit complexe et que le praticien ait à effectuer quelques repérages avant d’en trouver la source. Quoi qu’il en soit, un changement doit être ressenti après chaque séance. Si vous avez l’impression que les séances se succèdent sans apporter une quelconque amélioration à votre situation, il n’y a certainement aucun intérêt à poursuivre le traitement.

Article précédent Comment bien négocier votre contrat de prévoyance ?
Article suivant Consultation médicale : une sanction financière pour les patients absents ?
Plus de guides mutuelle
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.