Antidouleurs : des prescriptions limitées à 3 mois

Par Perrine de Robien | Mis à jour le 02/08/2022 à 16:15

En raison des divers risques sur la santé qu'ils peuvent provoquer, certains médicaments contre la douleur ne pourront plus être prescrits pour un an. Leur ordonnance est réduite à 3 mois à partir du 15 avril 2020.

tramadol médicament prescription antalgique
La prescription des médicaments à base de Tramadol est réduite à 3 mois.

Prescription limitée à 3 mois : les médicaments concernés

À compter du 15 avril 2020, certains antidouleurs ne pourront plus être prescrits pour une durée de 1 an. L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a en effet publié un communiqué le 16 janvier 2020 afin de réduire leur prescription à 3 mois. Les médicaments concernés sont des antalgiques contenant du tramadol.

Cette décision concerne plusieurs médicaments : Biodalgix, Contramal, Monoalgic, Monocrixo, Orozamudol, Takadol, Topalgic, Zamudol, Zumalgic (tramadol seul) ; Ixprim et Zaldiar (tramadol en association avec du paracétamol) et Skudexum (tramadol en association avec du dexkétoprofène).

Un risque de dépendance ou de décès

Si l’ANSM a décidé de réduire la durée de prescription des médicaments contenant du tramadol c’est parce qu’il s’agit d’un opioïde, une substance potentiellement vénéneuse qui peut entraîner un risque de dépendance. Selon l’agence, plusieurs enquêtes du réseau d’addictovigilance ont montré « un mésusage croissant du tramadol ces dernières années ».

Le tramadol est le premier antalgique impliqué dans les décès liés à la prise d’antidouleurs, devant la morphine. Il est aussi le deuxième antalgique le plus fréquemment retrouvé sur les ordonnances falsifiées présentées en pharmacie, derrière la codéine. Selon un rapport de 2019, les médicaments à base de tramadol sont à l’origine d’au moins quatre décès par semaine.

À lire aussi Mal de dos : comment le soulager ?

 

 

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Inflation : les Anglais doivent choisir entre nourrir leur chien ou leurs enfants
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.