Comment faire durer l’autonomie de sa voiture électrique ?

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 20/01/2023 à 11:16
Partager

Les véhicules électriques ont l’avantage d’être plus écologiques, mais aussi plus économiques à l’usage, par rapport aux véhicules thermiques. Seule ombre au tableau : leur autonomie, plus ou moins limitée en fonction des modèles. C’est le revers de la médaille. Ce n’est toutefois pas une fatalité ! Certains réflexes peuvent en effet vous aider à préserver votre batterie, et nous allons de ce pas vous les dévoiler.

1. Recharger souvent, plutôt qu’en une seule fois

Les longues recharges ont l’inconvénient d’affaiblir plus vite les batteries. En cause ? La chaleur accumulée. L’idéal est de recharger un peu quotidiennement, pour gagner à chaque fois 10 ou 15 % de batterie.

Pas d’inquiétude, cette méthode ne vous fera pas atteindre plus rapidement le nombre de cycles prévu. En effet, un cycle de recharge correspond à un rechargement complet. Fragmenter les recharges revient alors au même.


À noter : l’occasion de profiter pleinement de l’option heures creuses !

Une auto électrique peut parfois mettre de longues heures à charger, en fonction notamment de la capacité de la batterie (en kWh) et de la puissance du dispositif de recharge. En répartissant les charges, vous parviendrez ainsi à vous situer dans les bonnes tranches horaires.

2. Éviter les charges rapides

Si la charge rapide est pratique, elle a tendance, encore une fois, à échauffer les batteries. Résultat, celles-ci s’usent prématurément. Aussi, pour éviter ce phénomène, préférez toujours les charges lentes.


Bon à savoir : quelle garantie pour ma batterie ?

La plupart des constructeurs appliquent une garantie s’étalant sur 8 ans, ou 160 000 km. Elle cesse de courir au premier des deux termes échus.

3. Patienter avant et après la recharge

Pour la même raison, après une recharge, attendez si possible le refroidissement complet de la batterie avant de prendre le volant. Et si vous venez de conduire (surtout sur autoroute), idem : attendez que la batterie descende en température avant de la mettre en charge.

4. Rester dans un intervalle de charge optimum

Contrairement aux idées reçues, les batteries n’apprécient ni les décharges complètes ni les charges maximales. Il est recommandé de ne pas descendre en dessous de 20 % et de ne pas aller au-delà de 80 % de charge. Heureusement, la plupart des autos électriques sont équipées d’un limiteur de charge. Si c’est le cas de votre auto, vous n’avez donc pas à vous en préoccuper : la charge se coupera automatiquement.

5. Conduire régulièrement

Une batterie inutilisée pendant de longues périodes vieillit plus mal qu’une autre régulièrement sollicitée. Évitez donc de laisser votre voiture à l’arrêt trop longtemps. Dans l’idéal, conduisez tous les jours ou presque, même pour de courts trajets.

6. Garder le pied léger

Ce conseil vaut pour la pédale d’accélération comme pour la pédale de frein. Les fortes accélérations et les freinages fréquents demandent forcément plus d’énergie. En plus de perdre plus vite en autonomie, vous allez faire chauffer davantage les composants de votre batterie. Et nous l’avons vu, c’est loin d’être l’idéal si vous voulez augmenter sa durée de vie.

7. Éviter de prendre l’autoroute

Sur autoroute, avec la vitesse, la friction de l’air augmente très vite. Votre voiture électrique a alors besoin de beaucoup plus d’énergie pour avancer. Automatiquement, le niveau de la batterie baisse à vitesse grand V. Dès que vous le pouvez, évitez et prenez plutôt les routes secondaires.

8. Traquer les surcharges inutiles

Chaque kilogramme embarqué sollicite un peu plus la batterie et coûte en autonomie. Aussi, pensez à vérifier qu’aucun objet superflu ne traîne dans l’habitacle ou dans le coffre.

9. Éviter les coffres de toit

Tout comme pour les autos thermiques, les coffres de toit diminuent la force aérodynamique de votre voiture électrique. Conséquence : vous allez, là encore, surconsommer. Si possible, passez-vous de ce type d’équipements, quitte à sacrifier quelques affaires ou à passer plus de temps à organiser votre coffre avant le départ en vacances.

10. Limiter l’usage de la clim et du chauffage

La climatisation comme le chauffage consomment énormément d’énergie. L’été, mieux vaut donc ne pas trop rafraîchir son habitacle. D’autant que ce n’est pas très bon pour la santé. Et l’hiver, pour ne pas avoir à trop chauffer l’intérieur de votre voiture, habillez-vous plus chaudement.

11. Vérifier la pression des pneus

Rouler avec des pneus sous-gonflés est non seulement dangereux, mais cela oblige aussi votre voiture à puiser davantage dans sa réserve d’énergie. Pensez donc à vérifier régulièrement la pression des pneus, en particulier si vous êtes très chargé ou si vous comptez faire un long trajet.

12. Faire dormir sa voiture au chaud

La température idéale pour le stockage des batteries est de 10 °C. En deçà, elles perdent de leur autonomie, au-delà (lorsque la température monte trop haut, par exemple 25/30 °C ou plus), elles finissent à la longue par s’épuiser. Été comme hiver, mieux vaut donc, si vous le pouvez, stationner votre auto dans un garage ou un parking sous-terrain.

En prime, vous n’aurez pas à dégivrer ni à rafraîchir votre auto avant de prendre le volant. Lorsque vous stationnez à l’extérieur, en plein été, pensez aussi à vous trouver, si possible, une place à l’ombre.

13. Ne pas ouvrir les fenêtres en roulant

Vous pensez bien faire en coupant la clim et en ouvrant plutôt les fenêtres ? Erreur ! Ces entrées d’air vont créer des remous qui ralentiront votre auto. Cette dernière aura alors besoin de plus d’énergie pour avancer. Vous le ressentirez peu en ville, mais énormément sur les grands axes.

Vous voyez, quelques gestes simples suffisent pour économiser la batterie de sa voiture électrique. La planète vous remerciera, votre portefeuille également ! Et si vous n’êtes pas encore prêt à passer à l’électrique, laissez-vous quelques années. D’ici là, les batteries seront sans doute plus performantes : en plus de présenter une meilleure longévité, elles devraient offrir davantage d’autonomie.

A lire aussi : Bien choisir sa voiture électrique d'occasion

Article précédent Tout savoir sur l’énergie au gaz naturel
Article suivant Lave-vaisselle : voici une astuce écolo pour réduire sa consommation
Plus de guides énergie
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.