Ce que vous devez savoir sur les tarifs sociaux d’électricité

Par Fabienne Cornillon | Mis à jour le 30/03/2022 à 16:09
Partager

À l’heure où le prix de l’énergie flambe, de nombreux ménages ont besoin de trouver des solutions pour continuer à s’éclairer et à se chauffer tout en maîtrisant leur budget. Si vous avez des ressources modestes, sachez que des aides existent.

Le tarif social disparaît au profit du chèque énergie

Avant 2018, les Français pouvaient bénéficier des tarifs sociaux pour le paiement de leur facture d’électricité. Cette aide était accordée en fonction des revenus annuels et consistait en une réduction du prix ou encore d’une absence de frais en cas de rejet de paiement. Un abattement de 80 % sur la facture était accordé en cas de suspension de fourniture d’électricité si celle-ci était due à un défaut de paiement. D’autre part, la mise en service d’électricité était gratuite.

Depuis 2018, les tarifs sociaux d’électricité sont remplacés par le chèque énergie.

Le chèque énergie pour aider les ménages modestes à payer leurs factures

Cette aide permet de payer une partie de votre facture d’électricité. Le montant est déterminé selon le revenu fiscal de votre foyer. Il doit être inférieur à 7 700 € par unité de consommation (UC).

Mais qu’est-ce que l’UC ? Il résulte d’un calcul simple. La première personne appartenant au foyer compte pour 1 UC. La deuxième personne compte pour 0,5 UC. Les troisième et quatrième personnes pour 0,3 UC. Comptez 0,4 UC pour chaque personne supplémentaire. En clair, un foyer composé de 2 adultes et de 4 enfants compte 3,4 UC. Le revenu de référence ne devra donc pas dépasser 26 180 €.

Ce calcul est identique à celui des tarifs sociaux d’électricité qui prenait en compte également le nombre d’unités de consommation du foyer.

En 2021, le montant du chèque énergie était de 48 € à 277 €.

Le Fonds de Solidarité Logement

Si les tarifs sociaux d’électricité ont disparu au profit du chèque énergie, vous pouvez toujours bénéficier du FSL. Cette aide est octroyée par le département pour payer les factures d’énergie si vous êtes dans une situation financière complexe. Vous devez remplir un dossier à retirer en mairie ou à la CAF, il sera étudié pour déterminer si vous êtes éligible au Fonds de Solidarité Logement.

Comparez les offres d’énergie

Si vous percevez de faibles revenus, pourquoi ne pas comparer les offres en ligne ? Les comparateurs d’énergie sont des outils gratuits, ça ne vous coûte rien de tenter de trouver un contrat plus attractif. Remplissez un court formulaire, en quelques minutes vous obtenez les offres des principaux acteurs du marché de l’énergie pour souscrire un contrat de gaz ou d’électricité moins cher.

Que faire si vous ne pouvez pas payer vos factures d’électricité ?

Malgré les aides octroyées, si vous rencontrez des difficultés de paiement, ne laissez pas la situation s’empirer.

Contactez votre fournisseur d’énergie pour tenter de trouver une solution amiable et éventuellement mettre en place un échéancier de paiement. Cela évitera des procédures et une baisse de votre puissance, voire une coupure de courant.

Article précédent Le compteur Linky est-il obligatoire ?
Article suivant Électricité : pour éviter le blackout, il faudra surveiller ces pictogrammes à la TV
Plus de guides énergie
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.