Combien me coûte une cuisson longue au four ?

Par Fabienne Cornillon | Mis à jour le 28/02/2022 à 16:56
Partager

À l’heure où les factures d’énergie explosent, les Français sont de plus en plus nombreux à s’inquiéter de leur consommation de gaz et d’électricité. Aussi, ils se mettent à calculer la consommation de chaque équipement pour être certains de bien maîtriser leur facture. Intéressons-nous aujourd’hui à la cuisson au four et à ce que vous coûtera la cuisson de votre prochain rôti !

Comment calculer la consommation d’un four ?

Vous n’êtes pas matheux ? Pas de souci, on va tenter de vous expliquer clairement comment calculer la consommation de votre four. Du coup, vous pourrez appliquer cette méthode à tous vos appareils électroménagers.

Consultez la puissance de votre four en watts. Imaginons qu’il fasse 3 000 watts. Pour déterminer la consommation en kWh, vous devez simplement diviser ce nombre par 1 000. Vous obtenez une consommation de 3,5 kWh. Si l’on prend le tarif de base d’EDF, le kWh coûte 0,1740 €. Aussi, si vous lancez votre four durant 3 heures, vous paierez 3,5 x 0,1740 € = 0,609 €. Pas de panique donc, vous pouvez faire cuire votre poulet ou votre rôti, voire vos pâtisseries, cela ne va pas vous coûter extrêmement cher.

Si vous utilisez votre four 10 heures par semaine toutes les semaines, le prix annuel sera de 316,68 €.

Si vous avez opté pour un four à gaz, le tarif réglementé du gaz est de 0,1121 € par kWh. Cette fois, votre cuisson de 3 heures vous coûtera 0,39 €. Pour une utilisation hebdomadaire de 10 heures, le prix annuel est de 204,02 €.

Ce prix reste tout de même à relativiser. En effet, selon le mode de cuisson et le type de four, le niveau de votre consommation électrique peut varier.

Comment réduire la consommation de votre four ?

Vous êtes amateur de cuissons longues ou vous utilisez très régulièrement votre four pour faire réchauffer des plats ? Il est possible de réduire votre consommation d’énergie en adoptant des gestes simples.

Acheter un four adapté à votre consommation

Certes, les pianos offrent un design très attractif et sont du plus bel effet dans votre cuisine. Toutefois, la taille du four est importante. Si vous devez faire réchauffer une pizza, votre consommation sera bien trop élevée par rapport à l’espace utilisé. Il est préférable de choisir un piano avec double four ou d’opter pour un four de taille plus raisonnable si vous n’exploitez jamais les dimensions importantes de votre four.

Choisir un four à puissance raisonnable

Au regard du calcul que nous avons réalisé au début de cet article, il apparaît que la puissance d’un four impacte sa consommation. Préférez un four de 2 000 watts si un four plus puissant n’a pas vraiment d’intérêt pour votre utilisation.

Choisissez aussi la bonne température de cuisson : chaque degré compte. Inutile de faire chauffer votre four à 190° si 170° suffisent pour réussir votre plat.

Acquérir des réflexes économes

Il y a quelques gestes simples pour limiter la dépense énergétique de votre four. Par exemple, laisser décongeler les plats avant de les réchauffer : un plat congelé sera plus long à réchauffer. Il est donc préférable d’anticiper et de faire réchauffer un plat déjà décongelé.

Autre réflexe économe, étudier l’étiquette énergie avant d’acheter : l’étiquette énergie annonce l’aspect énergivore de vos équipements électroménagers. Consultez l’étiquette de votre four et assurez-vous qu’il soit économe en énergie en achetant un appareil avec une étiquette A ;

Il est important aussi de bien utiliser les heures creuses : selon la ville dans laquelle vous vous situez et votre contrat, ENEDIS vous propose 8 heures creuses. Si vous avez la chance d’en avoir dans la journée (certains ne profitent d’heures creuses que la nuit), profitez de ce temps pour cuisiner, vous paierez environ 20 % de moins. 

Article précédent Le compteur Linky est-il obligatoire ?
Article suivant Pourquoi il y a une pénurie de carburant dans les stations Total
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.