Faire des économies d’énergie avec l’effacement diffus

Par Fabienne Cornillon | Mis à jour le 14/02/2022 à 14:47
Partager

Imaginé pour assurer la stabilité du réseau électrique et faire un geste pour l’environnement, l’effacement diffus permet également de faire des économies, jusqu’à 8 % selon ENGIE. Comment ça marche ? Devez-vous vous lancer ? 

Qu’est-ce que l’effacement diffus ?

L'effacement diffus est une solution qui consiste à réduire la consommation électrique de manière temporaire. Attention, il ne s’agit pas de couper toute votre électricité, mais seulement les postes les plus énergivores à l’image des radiateurs ou des ballons d’eau chaude.

Cette solution est proposée depuis les années 1950 aux professionnels et intègre nos foyers depuis les années 2000.

Le principe est simple : vous équipez votre foyer d’un boîtier connecté placé sur votre tableau électrique. C’est un agrégateur ou opérateur d’effacement désigné par le gestionnaire de réseau (RTE) qui se charge de piloter votre installation à distance et d’effectuer les coupures. En l’occurrence, cet agrégateur est Voltalis.

Aujourd’hui, plus de 100 000 foyers français sont déjà équipés. Voltalis ambitionne d’en équiper 500 000 d’ici 2024.

Pourquoi opter pour l’effacement diffus ?

Cette solution offre différents avantages.

Une meilleure stablité au réseau électrique

En effet, celui-ci est de plus en plus sollicité en raison des nouveaux usages. Les Français consomment toujours plus d’électricité entre chauffage, cuisson, eau chaude, ordinateurs et autres équipements high tech et électroménagers. L’effacement diffus permet de mieux gérer les pics de consommation, notamment en hiver, en effectuant des coupures.

Une consommation plus verte

Le recours à l'effacement diffus permet de mieux faire appel aux énergies renouvelables. La flexibilité offerte par l’effacement diffus permet de s’adapter aux périodes de production variables des énergies renouvelables à l’image de l’énergie éolienne.

De plus, en effectuant des coupures durant les pics de consommation, nous réduisons l’émission de gaz à effet de serre produits par les centrales particulièrement sollicitées et très polluantes.

Des économies sur la facture d'énergie

L’effacement diffus permet de réaliser des économies d’énergie, une solution à envisager à l’heure où le prix de l’électricité explose. Selon ENGIE, le chauffage représente 62 % de la consommation d’électricité en hiver. Les coupures générées par l’effacement diffus permettraient, à raison de 15 à 20 minutes par heure, de réduire de 5 à 8 % la consommation électrique selon l’ADEME. Le boîtier mesure la consommation en temps réel de votre foyer et module les appareils les plus énergivores.

Si votre chauffage est coupé, ne vous inquiétez pas pour autant. La variation de température sera de l’ordre de 0,4°C selon l’ADEME. Aussi, vous ne perdrez pas en confort tout en réalisant des économies d’énergie.

Comment s’équiper d’un boîtier pour profiter de l’effacement diffus ?

Vous devez entrer en contact avec l’agrégateur Voltalis. Vous pouvez remplir un formulaire sur son site internet. Ce dispositif ne s’adresse qu’aux foyers ayant un chauffage électrique qui disposent d’au moins 3 radiateurs.

Cette solution est gratuite, c’est RTE qui rémunère Voltalis pour sa participation à la stabilité du réseau d’électricité. De plus, cette solution permet de limiter les importations d’électricité, ce qui réduit les coûts de RTE. Vous ne payez pas d’abonnement et l’installation dure 1h30.

  • L’installateur se présente chez vous avec un badge Voltalis avec sa photo.
  • Il vérifie le bon fonctionnement des radiateurs et du ballon d’eau chauffe et note votre PDL (point de livraison).
  • Il effectue un test GPRS pour mesurer la connexion avec la plateforme Voltalis qui va piloter votre électricité à distance. Il identifie les voies de chauffage et de ballon d’eau chaude sur votre tableau électrique.
  • Il raccorde le modulateur et le pilote du boîtier sur ces voies pour que les coupures ne concernent que ces équipements.
  • Le technicien procède à tous les protocoles pour assurer la sécurité électrique de votre logement.
  • Il vous fait signer une fiche d’installation.

Sachez toutefois que l’engagement est de trois ans, reconductible chaque année. Il peut être résilié gratuitement après 3 ans. Si vous résiliez la première année, cela vous coûte 150 €. Les frais de résiliation sont de 100 € la deuxième année et de 50 € la troisième année.

Article précédent Le compteur Linky est-il obligatoire ?
Article suivant Enedis va pouvoir couper votre ballon d’eau chaude grâce à Linky
Plus de guides énergie
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.