Qu'est-ce que le chauffage par aérothermie ?

Par Lionel Koffi | Mis à jour le 24/03/2022 à 14:48
Partager

Depuis quelques années, de drôles d'engins fleurissent dans nos jardins : c'est la grande mode des pompes à chaleur. Explications sur ce système de chauffage qui se veut aussi économique qu'écologique.

L'aérothermie, qu'est-ce que c'est ?

L’aérothermie permet de fabriquer de l'énergie renouvelable, elle est donc considérée comme écologique ou respectueuse de l’environnement. Son principe : puiser l’énergie contenue dans l’air extérieur pour alimenter le chauffage de nos intérieurs. Pour cela, il vous faut une pompe à chaleur. Adossée au mur de votre maison, elle capte les calories de l’air, les compresse pour en faire monter la température et les diffuse pour réchauffer l'habitation. Facile d’installation, la pompe à chaleur s’adapte à tous les modes de chauffage existants. Il existe en effet deux types : la pompe à chaleur air/air, qui souffle l’air chaud grâce à un système de ventilation pour remplacer les radiateurs, et la pompe à chaleur air/eau qui chauffe un ballon d’eau, idéal pour le chauffage au sol.

Bon à savoir : l’aérothermie produit aussi bien de la chaleur que du froid. En été, il suffit d’inverser les réglages pour rafraichir votre maison lorsque les températures grimpent. Remède anti-canicule garanti !

L'aérothermie : à quel prix ?

Surfant sur la vague verte, la pompe à chaleur a vu son succès décoller ces dix dernières années. Mais à première vue, se chauffer sans monter le chauffage n’est pas sans impact sur votre porte-monnaie ! L’installation d’un système d’aérothermie a un prix. Pour une pompe à chaleur air/air, il faudra compter entre 5 000 et 8 000 euros, alors que les prix peuvent s’envoler jusqu’à 12 000 euros pour une pompe à chaleur air/eau.

Heureusement pour les écolos, il existe le crédit d’impôts . Attention, depuis 2010, seule la pompe air/eau vous permet de faire des économies, avec 31 % de l’investissement remboursé par l’État.

Aérothermie : vive les économies !

Si la pompe à chaleur réduit notre impact sur l’environnement, elle réduit tout autant celui de la facture sur notre compte en banque ! Même si elle fonctionne à l’électricité, la pompe à chaleur fait en moyenne baisser la note de chauffage de plus de moitié, produisant plus d’énergie qu’elle n’en consomme.

Pour mesurer son efficacité, chaque pompe à chaleur possède ce que l’on appelle un coefficient de performance. Ce "COP" représente la différence entre l’énergie utilisée pour faire fonctionner la pompe et l’énergie produite par cette dernière. Par exemple, si la pompe utilise 1 kWh et qu’elle en restitue 3, on dira que son COP est de 3.

Prudence tout de même. Certains fournisseurs n’hésitent pas à vanter des performances très élevées, pas toujours en cohérence avec votre future facture. Pour ne pas vous faire piéger, assurez-vous que votre pompe à chaleur est labellisée Ecovent. Ce label garantit un COP conforme à la valeur annoncée et vous évitera de bien mauvaises surprises au moment de payer.

À lire aussi : Comment chauffer moins et mieux ?

Les avantages et les inconvénients du chauffage aérothermique

Aérothermie rime avec écologique, économique, rentable à moyen terme... La pompe à chaleur ne semble avoir que des bons côtés ! Pour un choix en toute impartialité, la fourmi vous révèle les petits désagréments que les commerciaux ont tendance à cacher...

Les températures négatives mettent à mal l’efficacité de la pompe à chaleur. À partir de -3 degrés, elle ne pourra plus assurer seule la douce chaleur de votre salon. Il faudra alors compter sur un système de chauffage d’appoint, et donc des frais supplémentaires en électricité. A moins que vous n’optiez pour la doudoune et le bonnet, qui revienne à agir de manière (réellement) écoloque !

Une pompe à chaleur ne passe pas inaperçue. Même si vous pouvez user de stratagèmes pour la camoufler sur façade, vous n’empêcherez pas le bruit de son ronronnement, équivalent à celui d’un lave-vaisselle (49 décibels). Pas de panique tout de même, il faut être relativement proche de l’installation et à l’extérieur pour l’entendre. Inutile donc d’investir dans des boules Quies pour vous endormir !

L’aérothermie n’a plus de secrets pour vous ! Que ce soit pour réaliser des économies de chauffage ou simplement prendre soin de la planète, sachez qu’il existe de nombreuses autres techniques. Géothermie, poêle ou cheminée, à vous de choisir de quel bois vous voulez vous chauffer !

Lire aussi : Chauffage : quelle est la température idéale dans chaque pièce de la maison ?

Article précédent Le compteur Linky est-il obligatoire ?
Article suivant Un véritable casse-tête pour les ingénieurs du nucléaire
Plus de guides énergie
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.