Réduire sa consommation d’énergie : les conseils les plus efficaces

Par Jean-Baptiste Giraud | Mis à jour le 27/09/2022 à 15:02

C'est le nouveau leitmotiv que l'on trouve sur toutes les lèvres, tous les articles. Comment réduire sa consommation d'énergie le plus efficacement possible, en un minimum de temps ? L'association négaWat, qui promet la sobrieté énergétique, propose une liste de 50 mesures, en les classant par ordre d'efficacité. 

Éclairer moins les bureaux, une mesure d’économie d’énergie efficace.

Économie d’énergie : baisser le chauffage, le plus efficace

Le plus efficace, le plus facile à mettre en oeuvre, c'est tout simplement de baisser son chauffage. On sait que le chiffre de 7% d'économie d'énergie réalisée en baissant la température d'un degré circule depuis des années, et même des décennies, sans être fondé scientifiquement. Mais on sait que c'est efficace ! Cela dépend en fait totalement du logement.

Dans un appartement ou une maison mal isolé(e), baisser la température n'aura finalement qu'un impact limité sur la consommation d'énergie. Ce sont les pertes qui pèsent le plus sur la facture, non, la température choisie. Dans ces conditions, placer un joint dans le cadre d'une vieille fenêtre, afin de réduire ou interdire les courants d'air qui s'y faufilent, sera redoutablement efficace. Même chose sous les portes. 

À l'inverse, dans un logement bien isolé, moduler la température peut faire varier la facture finale de 10%, voire plus encore ! Le chauffage, c'est 30% de la consommation d'énergie résidentielle. 

Économies d'énergie : rouler moins vite, covoiturer, prendre son vélo

Le transport représentant près de 30% de la consommation d'énergie à l'échelle du pays, toutes les mesures qui visent à réduire la consommation dans ce secteur sont mécaniquement efficaces. Ainsi, rouler à 110 sur autoroute, ou à 100 sur les voies rapides, permet d'économiser entre 10 et 20% de carburant. Covoiturer un jour sur 2, c'est mécaniquement 50% d'économie. Et prendre son vélo à la place de la voiture quand c'est possible, 100% ! 

L'association insiste également sur l'optimisation du chargement des camions, et des itinéraires. Il y aurait encore de grosses marges de progression à faire. Enfin, après avoir insisté pendant deux ans sur la necessité d'aérer souvent à cause de la pandémie, c'est tout l'inverse qui est recommandé aujourd'hui, notamment en entreprise. Arrêter les systèmes de ventilation partout où cela est possible, quand les locaux sont vides, serait un vrai facteur d'économie d'énergie, jusqu'ici inexploité. 

À lire aussi Astuces économiques pour se réchauffer sans monter le chauffage

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Malgré ses promesses, Apple collecte vos données personnelles sans votre accord
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.