Le bouclier tarifaire prolongé en 2023

Par Cédric Bonnefoy | Mis à jour le 27/09/2022 à 10:43

Le gouvernement vient de présenter son projet de loi de finances pour l’année 2023. Le bouclier tarifaire sera bien prolongé en 2023 face à l’explosion des prix de l’énergie. 

bouclier, tarifaire, gaz, electricite, 2023
Malgré le bouclier, le prix du gaz augmentera de 15% au 1er janvier 2023.

16 milliards d’euros

Le gouvernement vient de présenter en conseil des Ministres, le très attendu budget 2023. Le premier du second quinquennat d’Emmanuel Macron. Après le « quoi qu’il en coûte » pendant la crise sanitaire, place désormais à un budget « à l’euro près » selon le ministre de l’Économie Bruno Le Maire. Parmi les mesures très attendues : le bouclier tarifaire sur l’énergie sera bien maintenu en 2023. 

La dépense est chiffrée à 16 milliards d’euros brut par Bercy. Tout le monde y aura le droit, le dispositif n’est pas ciblé uniquement vers les ménages les plus modestes. Ça n’empêchera pas les factures d’augmenter, de 15% pour le gaz au 1er janvier et de 15% pour l’électricité au 1er février. Sans ce bouclier, elles auraient grimpé encore plus. Le gouvernement ne compte pas abandonner les entreprises. Des aides ciblés sont prévues.
 

Le retour du chèque énergie

Pour aider les foyers en difficulté à payer leurs factures, le gouvernement vient d’inscrire dans le projet de loi de finances, le retour du chèque énergie. Il sera versé à la fin de l’année 2022 mais devra être adopté lors du vote du budget pour 2023. Dans le détail, c’est le même système que par le passé. À savoir des aides comprises entre 100 et 200 € en fonction des revenus du foyer, du nombre d’enfants à charge etc. 

Au total, ce sont 12 millions de foyers français qui bénéficieront de cette aide de l’État. La mesure devrait coûter près de 2 milliards d’euros. Le gouvernement tente de jouer l’équilibriste entre protection du pouvoir d’achat et le creusement de la dette. Le budget sera débattu à partir du 10 octobre à l’Assemblée Nationale.

À lire aussi Bien comprendre mon contrat d’électricité ou de gaz

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Malgré ses promesses, Apple collecte vos données personnelles sans votre accord
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.