La Chine veut capter l’énergie du soleil depuis l'espace

Par Cédric Bonnefoy | Mis à jour le 11/07/2022 à 14:52

La conquête spatiale est le théâtre d’une course de tous les instants entre les grandes puissances du monde. La Chine veut rattraper les Russes et les Américains. Parmi les axes de recherche : les fermes solaires en orbite. 

chine, soleil, energie
La Chine ambitionne de capter l'énergie solaire directement en orbite.

Capter de l’énergie de l’espace

La conquête spatiale continue. Les grands pays du monde dépensent des dizaines de milliards d’euros pour développer des travaux dans l’espace. La Chine espère bien tirer son épingle du jeu et investit massivement dans la recherche. Des chercheurs chinois viennent de mettre au point un appareil qui pourrait permettre de récupérer l’énergie provenant de fermes solaires installées, dans le futur, en orbite. Il s’agit d’une structure imposante de 75 mètres de haut. Elle a été développée sur le campus de l’université du Xidian. 

Depuis l’apparition des panneaux, l’énergie solaire est devenue un axe incontournable de la transition énergétique. Une nouvelle façon de produire de l’électricité. Sur Terre, ces panneaux présentent des avantages mais aussi beaucoup d’inconvénients. Son efficacité dépend de la saison mais surtout de la météo. Alors pour résoudre ce problème, la Chine ambitionne de capter les rayons du soleil là où ils sont tout le temps visibles : dans l’espace

Un progrès scientifique

En orbite, il est facile et possible de capter des photos venues du soleil pour produire en permanence de l’électricité. Autre avantage : son intensité ne varie pas, ce qui permet d’avoir une source d’approvisionnement pérenne dans le temps. Les cellules photovoltaïques dans l’espace existent déjà depuis des décennies. La problématique réside dans la transmission de l’énergie captée directement vers la Terre. 

Avec cette avancée, certes modeste, les chercheurs apportent une première pierre à l’édifice. Ils ont réussi à capter de l’énergie sans fil sur plus de 50 mètres via des micro-ondes. Il ne s’agit que d’un début, il va encore falloir se montrer patient. Quoi qu’il en soit, cela reste une belle promesse pour produire de l’électricité dans les décennies à venir. 

À lire aussi Ventilateur, climatiseur : lequel consomme le plus d’énergie ?

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Un ingénieur de Google suspendu pour avoir révélé une intelligence artificielle devenue consciente
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.