Froid : allons-nous avoir des coupures d'électricité cette semaine ?

Par Stéphanie Haerts | Mis à jour le 06/12/2022 à 14:37

Depuis plusieurs semaines maintenant, RTE met en garde contre de possibles délestages du fait du manque de réacteurs nucléaires en fonctionnement. L'heure de vérité est arrivée puisque cette semaine, le thermomètre chute. 

réseau électrique énergie RTE
Cette semaine froide va mettre le système électrique à rude épreuve.

Pas de risque de coupure cette semaine

Le froid est enfin arrivé ! Les températures chutent sous les normales de saison cette semaine. De quoi se demander si le système électrique va être capable de tenir. Rassurons-nous, RTE a indiqué qu'il n'y aura pas de délestage dans les prochains jours. « La consommation des Français devrait atteindre un pic de 75,6 GW ce jeudi, puis un autre de 76,8 GW lundi prochain », a indiqué le gestionnaire du réseau de transport RTE dans des propos rapportés par Les Echos

La consommation d'électricité reste raisonnable. Toutefois, il faut dire que cette année avec 20 réacteurs à l'arrêt, la situation est critique. « La situation est bien moins confortable que lors des semaines précédentes », a affirmé Emeric de Vigan, vice-président chargé des marchés électricité chez Kpler dans Les Echos. 

Va-t-on subir des délestages cet hiver ?

La question est de savoir si les Français subiront des coupures d'électricité cet hiver. Cela dépendra des pics de froid, de la consommation d'électricité mais aussi de l'avancée des travaux sur les réacteurs nucléaires en réparation. Six réacteurs qui étaient à l'arrêt ont d'ailleurs été rebranchés ces dernières semaines. Toutefois, pour le moment, seuls 36 réacteurs sur 56 produisent de l'électricité en France. D'ici la fin 2022, neuf autres réacteurs doivent reprendre du service. En janvier, sept autres devraient également redémarrer, ce qui pourrait nous aider à passer l'hiver sans encombre.

La production d'électricité disponible pourrait ainsi atteindre 50 GW en ajoutant les centrales à gaz et au charbon. Mais cela pourrait ne pas être suffisant. « Au niveau de production actuel, si la consommation était aux niveaux de 2019, ça ne passerait pas », s'inquiète Emeric de Vigan. Pour le moment aucune alerte « Ecowatt rouge » n'a été déclenchée, mais selon RTE, ce sont les premières semaines de janvier qui seront les plus critiques. 

À lire aussi Les huiles essentielles pour lutter contre le froid

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Un petit changement pour les abonnés Free
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.