Crise énergétique : des tensions pour le mois de janvier 2023 ?

Par Cédric Bonnefoy | Mis à jour le 23/11/2022 à 15:30

Les Français poursuivent leurs efforts de sobriété énergétique. Selon le gestionnaire du réseau, la consommation électrique du pays continue de baisser. De bon augure avant le début des premières offensives de l’hiver. 

consommation, electrique, baisse, sobriete, energetique
Sur les quatre dernières semaines, la baisse moyenne de la consommation électrique est de 6,5% par rapport à la période 2014-2019.

5,8% de consommation électrique en moins

Depuis plusieurs semaines, le gouvernement sollicite les Français pour faire des économies d’énergie. Cet hiver, plus qu’un autre, la sobriété est de mise. Les tensions sur l’approvisionnement donnent des sueurs froides à l’exécutif. L’État craint de devoir couper le courant, de façon aléatoire sur le territoire, le temps de quelques heures pour éviter le blackout. Les Français semblent tenir les efforts dans le temps. 

Selon le gestionnaire du réseau, la consommation électrique de la France continue de baisser dans le temps. Moins 5,8% par rapport à la moyenne des années 2014-2019. Un constat encourageant après plusieurs semaines de baisse régulière. Sur le dernier mois, elle a ainsi diminué de 6,5% en moyenne par rapport à la période de référence d’avant crise sanitaire. 

Des risques de tension ne sont pas à exclure

Cette tendance à la baisse est due, en partie, à l’industrie qui continue les efforts pour utiliser le moins d’électricité possible. Le gouvernement continue d’agiter l’épée de Damoclès, en cas de coupure, ils seront les premiers touchés avant les particuliers. Du fait de l’explosion des coûts énergétiques, la sobriété permet aussi aux entreprises d’éviter les mauvaises surprises. 

Malgré tout, les efforts des Français et des professionnels ne risquent pas de suffire. RTE, le gestionnaire, prévoit déjà des tensions pour le mois de janvier 2023. La fin de l’année devrait bien se passer. Le début de la prochaine, un peu moins bien. En cause : le retard du redémarrage des centrales nucléaires, miné par des problèmes de maintenance. EDF fait son possible pour tenir les délais mais il faut s’attendre à quelques retards. 

À lire aussi Comment éviter une régularisation sur votre facture d'énergie ?

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Malgré ses promesses, Apple collecte vos données personnelles sans votre accord
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.