Avez-vous souscrit à une assurance inutile ?

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 10/10/2022 à 14:46
Partager

Entre la voiture, le domicile, le smartphone et votre carte bancaire, vous êtes couvert par de nombreux contrats d’assurance. Compilées, toutes ces cotisations représentent une facture de plusieurs centaines d’euros. Découvrez avec nous comment vous débarrasser des assurances inutiles et réaliser de belles économies. 

Assurance inutile : les moyens de paiement

Entre les risques de perte de vol et de fraude, assurer vos moyens de paiement est un bon réflexe. C’est pourquoi, quand votre banquier vous a proposé de souscrire une assurance spéciale carte bancaire, vous avez dit oui. Grâce à ce contrat, vous êtes couvert en cas de fraude. Eh bien sachez qu’il s’agit d’une assurance inutile !

En effet, votre banque couvre déjà ce risque. En cas de paiements frauduleux à l’aide d'une carte ou d’un chéquier perdus ou dérobés, votre établissement bancaire doit vous les rembourser. Il peut toutefois appliquer une franchise dont le montant ne peut dépasser 150 €. L’assurance de la carte bancaire permet de ne pas avoir de franchise à régler. Vous devez donc comparer le coût des cotisations à la retenue appliquée par votre banque pour voir si ce doublon d’assurances est un bon investissement. Pour mieux comprendre vos droits en cas de fraude bancaire, découvrez les conditions et les étapes à suivre pour vous faire rembourser en cas de fraude bancaire.

Assurance inutile : l'assurance smartphone

Vu la valeur des derniers smartphones, de nombreux Français souscrivent une assurance dédiée pour les protéger contre la casse ou le vol. Si c’est votre cas, préparez immédiatement un courrier de résiliation, car ce type de contrat est une assurance inutile, dans la plupart des cas !

En effet, si vous vous penchez sur les conditions de la protection, vous verrez que les vols à l’arraché sont exclus. C’est pourtant le plus grand risque avec un smartphone. Aucun dédommagement ne vous sera accordé si vous vous faites dérober votre téléphone durant un rassemblement (concert, manifestation, etc.). Quant à l’assurance contre la casse, elle ne vaut que si votre smartphone ne fonctionne plus. S’il s’agit, comme bien souvent, du bris de l’écran vous devrez payer les réparations. Dans certains cas, l'assurance smartphone peut être utile, découvrez dans quel(s) cas, il est interessant d'assurer son smartphone.

Assurance inutile : l’assurance scolaire

À chaque rentrée, les parents sont sollicités par des compagnies d’assurances scolaires. Il est important de savoir que rien ne vous oblige à assurer votre enfant pour les journées passées à l'école. Aucun établissement ne peut refuser l’accès de votre enfant à la classe sous prétexte qu’il n’est pas assuré. En revanche, pour les sorties scolaires, c’est différent. Avant de foncer dans le piège des assurances scolaires, consultez la couverture de votre contrat habitation. Cette assurance obligatoire intègre généralement la couverture responsabilité civile de votre enfant. 

Assurance inutile : l'extension et la garantie

En magasin comme sur internet, une extension de la garantie est automatiquement proposée. Cette couverture permet de prolonger la garantie d’articles électroménagers ou multimédias de deux à trois ans moyennant une certaine somme. Ce contrat offre une protection contre les défauts de fabrication.

Toutefois, un appareil dont la construction présente un défaut tombe généralement en panne dans les 12 mois suivant le début de son utilisation. La garantie légale de conformité et sa couverture gratuite de 2 ans sont donc largement suffisantes. Pour être sûr de pouvoir faire valoir vos droits en cas de panne, conservez votre facture et une photocopie de votre ticket de caisse (ils ont tendance à s’effacer au fil du temps). Si vous souhaitez, tout de même garantir votre électoroménager, découvrez tous nos conseils pour bien choisir votre garantie.

Assurance inutile : l'assurance annulation voyage

Grèves, intempéries, maladies : de nombreuses raisons peuvent vous pousser à annuler vos vacances. Pourtant, la protection annulation voyage est bien souvent inutile. En effet, les voyagistes et compagnies de transport intègrent de nombreuses conditions suspensives à leur contrat.

Si vous partez en hiver et craignez une annulation de votre voyage à cause d’éventuelles chutes de neige, vérifiez que la couverture proposée au moment de votre réservation vous protège bien contre ce cas de figure. Par ailleurs, il y a fort à parier que votre carte bancaire comprend déjà des garanties similaires à celles d’une assurance annulation voyage supplémentaire. En revanche, pour pouvoir en bénéficier, vous devrez impérativement réserver votre voyage avec ce moyen de paiement. 

Comment résilier une assurance inutile ?

Depuis la mise en place de la loi Hamon, en 2015, le délai de rétractation de 14 jours s’applique également pour les contrats d’assurance signés dans le cadre d’un démarchage. Ainsi, si une personne vous fait signer un contrat d'assurance en se présentant chez vous ou sur votre lieu de travail, vous pouvez annuler votre adhésion. Le démarchage téléphonique, par internet ou par courrier est également concerné. Aucune justification ne vous sera demandée. 

La loi Hamon précise également que tout contrat d’assurance peut désormais être résilié quand bon vous semble après un délai d’un an. Vous devez toutefois faire parvenir votre demande de résiliation deux mois avant la date souhaitée pour la fin du contrat. Pour les assurances obligatoires (automobile et domicile), votre nouvel assureur se chargera de mettre fin à votre ancien contrat. Vous devez simplement lui donner les détails de votre assurance.

Si certaines assurances sont obligatoires, nous en souscrivons un bon nombre « au cas où ». Malheureusement, nous oublions vite les garanties de chaque contrat et s’engager dans un contrat d’assurance inutile arrive à tout le monde. En faisant le tri dans vos contrats, vous réussirez à vous débarrasser de certaines dépenses fantômes et à réaliser de belles économies tout en étant protégé. 

Article précédent Comment choisir une assurance responsabilité civile pour son chien ?
Article suivant Nitrites : une consommation élevée favorise le diabète
Plus de guides assurances
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.