Suis-je couvert par mon assurance auto si je prête mon véhicule ?

Par Alexis Guiot | Mis à jour le 02/08/2021 à 17:53
Partager

Afin d’éviter les mauvaises surprises en cas de prêt de son véhicule, il est essentiel de s’intéresser de près aux différentes conditions de votre contrat d’assurance auto. Selon les assurances, les garanties concernant la couverture des assurés en cas de prêt de véhicule peuvent varier et être plus ou moins protectrices. Avant de prêter votre voiture à l’un de vos proches, il convient de vérifier que vous êtes bien assuré dans le cas où une autre personne conduit votre véhicule. Nous revenons ici en détail sur les conditions du prêt de volant et sur la nécessité d’être bien couvert pour faire face à toutes les éventualités. 

Pourquoi prêter son véhicule ?

Le prêt de son véhicule est une situation qui peut survenir pour différentes raisons. En effet, que ce soit à un membre de sa famille, à un ami ou bien à une personne tierce, le prêt de volant est une situation courante : 

  • Prêt pour quelques heures ou quelques jours à un ami
  • Covoiturage sur une longue distance nécessitant un relais
  • Trajet pour se rendre en vacances où plusieurs personnes vont conduire
  • Utilisation régulière du véhicule par plusieurs conducteurs
  • Prêt d’un véhicule par un garage 

Le prêt de volant peut donc être une situation plus ou moins fréquente et doit donc être parfaitement définie pour s’assurer d’être couvert en cas de survenue d’un accident d’un conducteur autre que le titulaire du contrat.  

Quels sont les différents conducteurs d’un véhicule ?

Selon les contrats, les compagnies d’assurance peuvent distinguer plusieurs types de conducteurs qui ne seront pas forcément couverts avec le même niveau de protection. Les conducteurs peuvent ainsi être différenciés selon trois catégories : 

  • Conducteur principal : titulaire du contrat qui utilise le plus le véhicule
  • Conducteur secondaire : la plupart des assurances auto prévoient la possibilité d’inscrire un deuxième conducteur qui utilise régulièrement le véhicule et qui bénéficie de la même protection que le conducteur principal
  • Conducteur occasionnel : personne tierce qui ne figure pas dans les termes du contrat d’assurance et qui n’est donc pas couverte par les mêmes garanties que les conducteurs principal et secondaire. 

À quoi sert la garantie "prêt de volant” ?

Lorsque vous êtes propriétaire d’une voiture, vous avez l’obligation d’avoir un contrat d’assurance auto pour couvrir les éventuels dommages causés par votre véhicule. En France, vous devez donc être au moins couvert par la garantie responsabilité civile qui permet de prendre en charge les dommages corporels et matériels causés à un tiers. Cette garantie s’appliquera que ce soit le conducteur principal ou un conducteur occasionnel au volant. 

Si la Responsabilité Civile permet de couvrir les dommages causés à des tiers, il convient de souscrire à des garanties complémentaires pour vous couvrir en tant que conducteur. Selon les contrats proposés par les assureurs, il est possible que seul le conducteur principal soit couvert en cas d’accident. Pour éviter les mauvaises surprises et prêter votre véhicule en toute sérénité, il faudra donc souscrire à une couverture plus large qui couvre les dégâts subis par un conducteur occasionnel. Sachez que, dans la majorité des contrats, vous pourrez profiter d’une clause “prêt de volant” qui vous permet de prêter votre véhicule. Pour que cette garantie puisse être mobilisée, il convient de respecter quelques conditions : 

  • Le conducteur occasionnel doit être titulaire du permis de conduire
  • Le prêt du véhicule doit être de courte durée
  • L’utilisation par le conducteur occasionnel doit se faire pour un usage privé

Quelles sont les conditions appliquées à un prêt de véhicule ?

Pour prêter votre voiture en toute sérénité et protéger au mieux ces conducteurs occasionnels, il convient de vous assurer de la qualité de votre contrat et de la protection qu’il propose. En fonction des compagnies d’assurance, les conditions d’indemnisation peuvent être soumises à certaines conditions : 

  • Prêt de voiture sans restriction : prise en charge en cas d’accident d’un conducteur occasionnel au même niveau que le titulaire du contrat
  • Prêt de volant avec restriction : augmentation du montant de la franchise en cas de sinistre causé par un conducteur occasionnel 
  • Prêt de volant avec exclusion d’âge : interdiction de prêter votre véhicule à un conducteur novice (titulaire du permis depuis moins de deux ans)
  • Prêt de volant selon une liste définie : limitation du prêt de véhicule aux seules personnes inscrites sur une liste définie au préalable

La majorité des contrats d’assurance auto disposent aujourd’hui d’une clause de prêt de volant mais qui peut donc être plus ou moins restrictive selon les compagnies. Cette protection peut également être limitée selon le type de véhicule. En effet, les contrats couvrant les voitures de collection ou haut de gamme peuvent inclure une clause d’exclusivité interdisant le prêt de volant. Avant de prêter vos clés à un proche, vérifiez donc les conditions de votre assurance auto. 

Quels sont les risques en cas d’absence de couverture d’un conducteur occasionnel ?

Avant de prendre la route, il est essentiel d’être sûr d’avoir une couverture adaptée, et ce que ce soit vous ou une autre personne au volant. En fonction des conditions de votre contrat et de l’origine du sinistre, les garanties qui seront mises en place seront différentes. Ainsi, dans le cas où un conducteur occasionnel est victime d’un sinistre non responsable, l’absence de la couverture prêt de volant ne sera pas préjudiciable puisque c’est la responsabilité civile du conducteur responsable qui rentrera en jeu. En revanche, dans le cas où le conducteur occasionnel est responsable mais que vous n’avez pas la garantie prêt de volant, la situation sera plus complexe. En effet, en fonction de la situation et des conditions imposées par l’assureur, plusieurs cas de figure peuvent arriver : 

  • Majoration importante de la franchise
  • Refus d’indemnisation des préjudices matériels sur votre voiture et corporels pour le conducteur occasionnel
  • Résiliation du contrat pour non-respect des conditions de votre assurance auto

Pour éviter les mauvaises surprises, une vérification précise des termes de votre contrat concernant le prêt de volant s’avère donc nécessaire avant de confier vos clés à un tiers. 

Prêt de volant : quel impact sur votre contrat ?

Même si votre contrat inclut la garantie prêt de volant, sachez qu’en cas d’accident du conducteur occasionnel, c’est votre coefficient bonus/malus qui sera impacté. Afin de se prémunir au maximum contre les éventuels risques d’accident de la route, il convient donc de choisir au mieux vos garanties et de déterminer à qui et à quelle fréquence vous souhaitez prêtez votre voiture. 

Dans le cas où vous souhaitez supprimer une clause d’exclusivité dans votre contrat, une surprime sera appliquée par la compagnie d’assurance pour autoriser le prêt de volant. Cette majoration de la prime est également appliquée dans le cas où vous souhaitez ajouter un conducteur novice dans votre contrat d’assurance auto. Dans ces situations, l’augmentation des risques pour l’assureur se traduira donc par une augmentation du montant de votre contrat. 

Bien choisir son assurance auto pour le prêt de volant

Afin d’éviter les mauvaises surprises et avoir la possibilité de prêter votre voiture en toute sérénité, il est donc important de s’intéresser aux conditions de votre contrat d’assurance. En effet, d’une compagnie à l’autre, les conditions imposées peuvent fortement varier et les indemnisations ne seront pas au même niveau en cas d’accident d’un conducteur occasionnel. Pour pouvoir prêter votre véhicule à vos proches dans les meilleures conditions, il convient donc de s’assurer de la qualité de votre assurance et sur les termes qui régissent le prêt de volant. 

Pour trouver le contrat proposant les conditions les plus intéressantes et au meilleur prix possible, il est essentiel de comparer les différentes offres proposées par les assureurs. Selon les assurances auto, les conditions et les tarifs peuvent fortement varier et votre couverture sera donc plus ou moins de qualité. Afin d’obtenir la meilleure couverture possible et pouvoir prêter votre voiture le plus sereinement possible, n’hésitez pas à utiliser un comparateur d’assurance et choisissez le contrat le plus adapté à vos besoins. 

Article précédent Comment choisir une assurance responsabilité civile pour son chien ?
Article suivant Les assurances des SUV et des voitures électriques devraient coûter plus cher
Plus de guides assurances
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.