Cela fait quelques temps que vous vous tâtez à adopter un chat, mais vous hésitez encore... Il y a pourtant de nombreuses bonnes raisons d'accueillir un petit compagnon dans votre foyer. Allez-vous craquer après avoir lu cet article ?

Un animal de compagnie indépendant

C’est bien connu, le chat est un animal de compagnie indépendant. Contrairement au chien, qui a du mal à rester seul et dépendra toujours de son maître, le chat peut rester de longues heures seul à dormir pendant que vous être au travail. De plus, un chat ne sera pas nécessairement collé à vous toute la journée, et n’a pas besoin d’être sorti trois fois par jour.

Le chat est indépendant, mais cela ne signifie pas qu’il n’a pas besoin d’attention ! Il faut donc le caresser, jouer avec lui et avoir des interactions sociales régulières plus ou moins importantes selon son caractère. Les chats peuvent être très affectueux.

Pas besoin de changer de logement

Un chat s’adapte très bien à la plupart des logements. Que vous viviez en ville ou à la campagne, dans une maison ou un appartement, avec jardin ou non, pas besoin de changer de logement, ni de le réaménager beaucoup. Surtout si vous adoptez un chaton, qui sera habitué dès tout jeune à son nouvel environnement.

Pensez aux habitudes de votre chat. Si vous adoptez un chat adulte qui a toujours été habitué à sortir dans la nature, il risque de très mal vivre un déménagement en appartement. Mieux vaut donc prendre en compte le vécu du chat avant d'arrêter votre choix d'adoption.

De même, si vous vivez près d’une route très fréquentée par les voitures, prenez garde aux sorties, ou sécurisez votre jardin pour qu’il ne puisse pas le quitter.

Un compagnon pour les enfants

De nombreuses études vantent les bienfaits du chat auprès de nos chères têtes blondes. Tout d’abord parce que sa présence permettrait de lutter contre l'anxiété ainsi que certaines maladies et allergies (par exemple l’asthme).

Le chat offre aussi l'occasion à l’enfant d’être confronté à de nombreuses expériences de la vie : l’éducation, la responsabilité, etc.

Pour un enfant, un chat peut être un bon compagnon de jeu, ainsi qu’un confident qui lui apporte de l’affection, le rassurant dans les moments difficiles. Cependant un chat n’est pas une peluche et certains enfants peuvent parfois se montrer brutaux avec les bêtes, ce qui est une source de souffrance pour l’animal.

Les parents doivent donc accompagner l’enfant pour lui apprendre à s’occuper du chat, et à bien se comporter avec lui, tant pour le bonheur de ce dernier, que pour la sécurité du premier (les coups de griffes et morsures sont des actes de défense, mais peuvent parfois être dangereux pour les enfants).

Un budget économique

Un chat coûte souvent bien moins cher qu’un chien : entre 200 et 300 € de moins par an selon les spécialistes. En effet, si les chats de race sont onéreux, vous pouvez trouver gratuitement ou à faible coût des chats et chatons chez des particuliers.

Il est toutefois important de calculer le budget de son animal de compagnie avant de se lancer dans les démarches d'adoption. Comptez donc :

  • Les croquettes (entre 20 et 40 € par mois)
  • Un à deux sacs de litière par mois suffisent pour faire ses besoins (aux alentours de 10 € par mois)
  • Un bac à litière
  • Un arbre à chat DIY ou acheté d'occasion 

Pas besoin de vous ruiner avec des jouets onéreux vendus en supermarché : un carton vide, une ficelle, une balle en papier d’aluminium, et votre chat s’amusera de longues heures.

Si vous adoptez un chaton, prévoyez un budget vétérinaire pour la stérilisation et les vaccins. De plus, un chat a des rendez-vous vétérinaires chaque année, qu’il faut pouvoir amortir.

Il faut toujours avoir un petit fonds d'urgence prévu pour des traitements éventuels : puces, vers, chute, accident etc. D’autant plus qu’en vieillissant, un chat est plus facilement soumis aux visites chez le vétérinaire.

Lutter contre le stress

Les chats sont des alliés pour notre santé ! On ne vante plus les vertus bien connues de la ronronthérapie auprès des personnes angoissées ou dépressives, ni les bienfaits de la présence d’un chat auprès des personnes âgées, souvent en manque de compagnie.

Avec son poil doux, sa présence calme et son ronronnement serein, le chat est le maître des pauses « câlins ». Cependant comme pour les humains, les chats ont leur caractère. Certains seront très câlins, d’autres moins, calmes ou dynamiques, bavards ou non... Il faut donc prendre en compte le caractère de son compagnon, et ne pas être « déçu » dans ses attentes : gare au kitty blues !

SPA, refuge... faites une bonne action !

Comme les chiens, les chats sont encore trop souvent victimes d’abandon de la part de personnes qui ne savent pas s’en occuper ou n’en ont plus les moyens.

Plutôt que d’acheter en animalerie, rendez-vous dans des foyers, refuges et autres organismes (SPA, école du chat) qui recueillent les pauvres malheureux, et faites une bonne action en leur offrant une nouvelle vie !

Vous pouvez adopter un chaton ou un chat adulte. Ces derniers se montrent souvent très affectueux, et sont déjà propres, ce qui vous évite la phase d’apprentissage obligatoire avec les chatons.

Voilà, vous avez désormais toutes les bonnes raisons pour accueillir un nouveau compagnon dans la famille !

Article précédent Comment choisir une assurance responsabilité civile pour son chien ?
Article suivant Dégâts et indemnisations liés à la sécheresse : 2022, une année record ?
Plus de guides assurances
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.