Codéine et Ibuprofène : l'EMA alerte sur leurs effets nocifs

Par Stéphanie Haerts | Mis à jour le 05/10/2022 à 13:26

L'agence européenne du médicament (EMA) met en garde contre les effets nocifs graves de la codéine associée à de l'ibuprofène. Elle recommande également l'ajout d'un avertissement sur les troubles associés. 

Ibuprofène codéine effets nocifs
La codéine et l'Ibuprofène ont des effets nocifs graves.

Méfiance quant à l'utilisation de l'association codéine-ibuprofène

La prise de codéine, un opioïde, associée à l'ibuprofène, un anti-inflammatoire, peut sembler anodine. Et pourtant, l'EMA alerte sur les effets secondaires potentiellement graves qu'une utilisation abusive peut provoquer. Dans un avis publié vendredi 30 septembre 2022, l'Agence Européenne du Médicament met en garde contre « des effets nocifs graves, y compris la mort ». 

La consommation de ces deux médicaments de façon abusive, c'est-à-dire à des doses supérieures aux doses recommandées ou trop longtemps, peut provoquer de graves effets secondaires. « Le comité a examiné plusieurs cas de toxicités rénales, gastro-intestinales et métaboliques qui ont été signalés en association avec des cas d'abus et de dépendance à la codéine et à l'ibuprofène, dont certains ont été mortels »souligne dans son avis l'EMA. 

Des reins fortement endommagés

L'Agence du Médicament note que l'association codéine-ibuprofène peut gravement endommager les reins empêchant ceux-ci d'éliminer les acides du sang dans l'urine (acidose tubulaire rénale). « Un dysfonctionnement rénal peut également entraîner de très faibles taux de potassium dans le sang (hypokaliémie), ce qui peut à son tour provoquer des symptômes tels qu'une faiblesse musculaire et des étourdissements », détaille l'EMA. 

Le mélange de ces deux médicaments est donc à éviter autant que possible. L'EMA recommande également qu'une telle association soit prescrite sur ordonnance, une étape qui permettrait de réduire les risques associés à l'abus mais aussi à la dépendance de ces médicaments.

Vous aimerez aussi : Les astuces pour payer ses médicaments moins cher

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Malgré ses promesses, Apple collecte vos données personnelles sans votre accord
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.