Piscines non déclarées : Google aide le fisc à les repérer

Par Stéphanie Haerts | Mis à jour le 20/08/2021 à 10:40

La canicule vous a peut-être donné envie de construire une piscine. Sachez que le fisc va désormais s'aider des outils de Google afin de repérer les piscines non déclarées. 

Fisc piscine non déclarées
Des images aériennes vont permettre au fisc de repérer les piscines non déclarées.

Les piscines non déclarées détectées par Google

Le ministère de l'Économie planche sur un logiciel permettant de repérer les piscines non déclarées. Pour cela, il compte s'allier avec Google en utilisant ses services. Cela permettrait dans le même temps de détecter les autres bâtis. 

Le fisc va utiliser des outils comme Google Maps et Google Earth pour repérer les points bleus sur les images images aériennes. « Concrètement, les algorithmes permettent d'extraire des images aériennes publiques de l'IGN les contours de piscines et des bâtis. Un traitement informatique vérifie ensuite si les piscines et bâtis ainsi détectées sont correctement imposées », explique la Direction générale des finances publiques (DGFiP). 

Des recettes substantielles pour le fisc

Les images pourront ensuite être recoupées avec les cadastres pour connaître les piscines construites illégalement. Ce sera ensuite au tour des géomètres de contrôler sur le terrain les piscines illégales.

S'appuyer sur les nouvelles technologies pourrait rapporter gros à l'État. Il faut dire que la construction d’une piscine doit être déclarée auprès de la mairie dès lors que sa superficie est comprise entre 10 et 100 m2. Posséder une piscine a également un impact sur les impôts locaux. Enfin, notez que le propriétaire doit en faire la déclaration dans les 90 jours qui suivent l’achèvement des travaux. 

À lire aussi : Une piscine naturelle, pourquoi et à quel prix ?

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Inflation : les Anglais doivent choisir entre nourrir leur chien ou leurs enfants
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.