Crowdfunding immobilier : l'investissement financier qui rapporte le plus ?

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 01/08/2022 à 17:30
Partager

Avec l’inflation galopante, placer son épargne dans un Livret A ou une assurance-vie n’est plus rentable. Valeur refuge, l’immobilier permet de faire fructifier son argent même en temps de crise. Toutefois, tout le monde ne peut pas investir des dizaines de milliers d’euros dans un bien. Par ailleurs, la remontée des taux d’intérêt sur 2022 risque de mettre fin aux velléités de bon nombre de particuliers. Et si le crowdfunding était la solution ? Radins.com vous explique tout ce qu’il faut savoir sur ce nouveau placement. 

C’est quoi le crowdfunding immobilier ?

Avec le crowdfunding immobilier, ce n’est pas vous qui sollicitez un prêt mais l’inverse. En effet, ce sont vos économies qui servent à financer le projet d’un promoteur. Il peut s’agir d’une construction ou d’une rénovation. Grâce aux sommes mises à disposition par des investisseurs particuliers, le constructeur bénéficie d’une trésorerie importante tout en se réservant la possibilité de contracter un prêt par la suite. Cela peut en effet être un moyen de se constituer un apport lui permettant de rencontrer les établissements bancaires. Le crowdfunding immobilier est un placement assez court (entre 6 et 24 mois) et très rentable. Il affiche en effet un rendement moyen de 9 %, largement de quoi pallier les effets de l’inflation et dégager un bénéfice.

Bon à savoir : quelle différence entre une SCPI et le crowdfunding immobilier ?

Une Société civile de placement immobilier (SCPI) vous permet d’acquérir des parts des biens et de recevoir une portion des revenus générés par leur location. Le crowdfunding immobilier ne permet pas de devenir propriétaire, seulement de financer un projet. Comme une banque, vous percevez ensuite des intérêts sur la somme prêtée.

Comment fonctionne le crowdfunding immobilier ?

Pour investir dans le crowdfunding, il faut passer par une plateforme dédiée. Parmi les intermédiaires les plus intéressants, on retrouve :

Homunity

  • Ticket d’entrée : 1 000 €
  • Taux de rendement moyen :  9,2 %
  • Durée d’investissement : 12 à 24 mois 

Baltis Capital

  • Ticket d’entrée : 1 000 €
  • Rendement annuel : entre 8 % et 14 %
  • Durée d’investissement : entre 6 mois et 3 ans

Anaxago

  • Ticket d’entrée : 1 000 €
  • Rendement annuel : 9,9 %
  • Durée d’investissement : 20 mois en moyenne

Raizers

  • Ticket d’entrée : 1 000 €
  • Rendement annuel : entre 6 % et 12 %
  • Durée d’investissement : entre 6 mois et 6 ans

Ces plateformes agissent comme des intermédiaires entre les promoteurs et les investisseurs. Leurs sites présentent différents projets comportant plus ou moins de risques. Toutefois, leur expertise leur permet de s’assurer de la solidité financière des investissements proposés limitant les risques le plus possible. Elles travaillent ensuite en collaboration avec les promoteurs pour définir le taux d’intérêt et la durée d’investissement. Plus le taux sera élevé, plus l’investissement sera risqué.

A lire aussi : 4 applications gratuites pour se lancer dans l'investissment locatif.

Les avantages du crowdfunding immobilier

Vous vous demandez pourquoi préférer le crowdfunding immobilier à d’autres solutions d'investissement ? Il y a plusieurs raisons. 

Un placement simple

Grâce aux plateformes de crowdfunding, vous pouvez investir dans l’immobilier en quelques clics. Contrairement à un investissement locatif, inutile d’en passer par les longues recherches, les visites infructueuses et les rendez-vous à la banque. Il suffit de créer un compte sur le site de votre choix et de valider votre participation à un projet. Votre épargne fructifiera et vous n’aurez même pas à vous encombrer de la gestion locative du bien. 

Une bonne rentabilité

Le taux d’inflation actuel et les prévisions pessimistes ne sont pas une bonne nouvelle pour les petits épargnants. En effet, pour réussir à gagner de l’argent grâce à ses économies, il est indispensable de trouver des placements affichant des taux de rentabilité s’approchant des 8 %. Avec des rendements compris entre 6 % et 12 %, le crowdfunding fait partie des rares options encore intéressantes.

Des risques présents mais maîtrisés

Pour afficher des gains potentiels aussi intéressants, le crowdfunding immobilier présente forcément des risques. Toutefois, l’expertise de la plateforme vous assure la sélection d’un projet bien plus solide qu’un investissement en Bourse ou dans les cryptomonnaies. Jusqu’ici, aucune plateforme n’a été confrontée à un défaut de paiement. Il y a pu avoir des retards de paiement mais c’est tout. Ce placement peut donc être très intéressant pour diversifier votre épargne. En investissant dans des produits différents vous diminuez également le risque de perte en capital.

Un placement de courte durée

Le crowdfunding rapporte de l’argent et il le fait vite. La durée d’investissement varie d’un produit à un autre mais elle affiche une moyenne de 20 mois. Cela vous permet d’immobiliser votre capital pendant peu de temps et de disposer plus facilement de votre argent. Pour être rentable, un placement en SCPI peut demander une dizaine d’années.

Le crowdfunding n’aurait aucun défaut ? Eh bien si, il y a bien un détail qui ne joue pas à son avantage. S’il s’agit d’un placement sur le court terme, il reste tout de même bloqué jusqu’à l’échéance définie à la signature du contrat. Lorsqu’un projet prend du retard, cela entraîne également un délai dans le versement de votre épargne bonifiée par les intérêts. Gardez bien cela à l’esprit au moment d’investir.

Parmi les nouvelles pistes à explorer pour une épargne fructueuse, le crowdfunding immobilier se place en bonne position. Ce placement à court ou moyen terme affiche des gains potentiels très intéressants, même avec l’inflation actuelle. Les risques sont présents mais, comparé à d’autres options affichant le même rendement, bien moindres.

Article précédent Comment acheter un bien immobilier aux enchères ?
Article suivant Sous-louez en toute légalité
Plus de guides immobilier
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.