Immobilier : de nouvelles options pour les acheteurs, autres que le simple crédit

Par Paolo Garoscio | Mis à jour le 24/01/2023 à 11:24

Le dynamisme du secteur immobilier ne se dément pas, mais en 2022 la hausse des taux des crédits a conduit à un changement dans le marché. La hausse ne devrait pas freiner en 2023, du fait de l’augmentation annoncée des taux directeurs de la BCE. Les emprunteurs subissent, de fait, une baisse de leur pouvoir d’achat immobilier. Mais des solutions existent.

credit immobilier salution hausse taux
Des solutions alternatives aux crédits immobiliers classiques existent en France

Il n’y a pas que des prêts immobiliers à taux fixe

En France, c’est ce qui se fait le plus : le prêt immobilier à taux fixe. Dès la signature de la vente, l’acheteur connaît exactement le montant de ses mensualités sur l’ensemble de la durée du crédit. Or, c’est bien pour ce type de crédit que les taux ont explosé.

Mais il existe également des crédits à « taux variable ». Plus utilisés dans d’autres pays de l’Union européenne, ils proposent des taux inférieurs… mais qui peuvent évoluer à la hausse ou à la baisse. Et même des prêts mêlant taux variable et taux fixe, avec diverses conditions. Les acheteurs peuvent ainsi emprunter plus, mais ils doivent faire attention à pouvoir toujours rembourser, même si les taux augmentent.

Des formules encore moins connues pour emprunter

Mais Les Echos soulignent que d’autres options encore moins connues que les taux variables sont disponibles en France. Par exemple, certaines start-up spécialisées proposent des achats immobiliers en Location avec Option Achat, sur le même principe que ce qui se fait pour des voitures.

Autre possibilité : que l’employeur subventionne le prêt, notamment via la SOFIAP (Société Financière pour l’Accession à la Propriété), filiale de la Banque Postale et de la SNCF. Une société historique, dont la création remonte à 1921 soulignent Les Echos, et qui était destinée aux projets immobiliers des cheminots. Mais elle aide depuis plusieurs années les salariés de certaines grandes entreprises, et espère convaincre.

À lire aussi : Crédit immobilier : taux fixe ou variable ?

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Un petit changement pour les abonnés Free
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.